Misez sur le tutorat

publié le 20 Septembre 2007
3 min

Pour aider leurs étudiants sans les ruiner, les facs ont mis en place des services tutorat plus ou moins aboutis. Profitez-en !

Foin de la sélection par l’argent ! Pour que tous les étudiants soient sur un pied d’égalité, un arrêté de 1998 a instauré le tutorat obligatoire dans les facs de médecine. Si la mise en place de ce système d’aide n’a pas été évidente dans toutes les universités, les choses commencent à s’organiser. « Les prépas privées ont tendance à chuter, alors que le tutorat gagne en influence », révèle même Virginie Prade, présidente de l’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France).

Trois systèmes…


Le tutorat se définit comme un soutien organisé par des étudiants bénévoles de deuxième et troisième années pour les jeunes recrues de PCEM 1. Le succès du système dépend donc de la bonne volonté des tuteurs/tutorés ainsi que de l’aide matérielle des établissements. Loin des tarifs affichés par les prépas privées, les prix vont de 0 à 300 € par an selon les facs. Une somme dérisoire pour les services proposés…
En 2007, l’ANEMF a réalisé une enquête sur ce sujet et a identifié trois modèles principaux  : un modèle façon prépa, très abouti, avec ED (enseignements dirigés), colles (interrogations orales) et concours blancs ; un modèle basé exclusivement sur un système de colles ; un modèle plus près du soutien psychologique.

… trois exemples


À Aix-Marseille, le tutorat comprend un entraînement aux QCM (questionnaires à choix multiples) deux fois par semaine (avec correction) et deux concours blancs par quadrimestre. Les annales de ces cinq dernières années et des fiches d’anatomie ou de sciences humaines sont à disposition des P1. Enfin, des groupes de travail du soir sont organisés une fois toutes les deux semaines. Coût pour une année : 90 €.
De son côté, le tutorat de Nancy revient à 30 € par an. On y retrouve les colles corrigées, les ED, les concours blancs (deux semaines dans l’année), le parrainage, les annales. Un site Internet et un CD-Rom regroupant les archives du tutorat sont à la disposition des étudiants. Le service organise aussi des permanences pour les recevoir et un stage de prérentrée (60 €). Le résultat affiché est plus que correct : 80 % des étudiants de deuxième année étaient inscrits au tutorat l’année précédente.
Dernier exemple : Toulouse. Des étudiants de deuxième et troisième année, regroupés en association indépendante, proposent gratuitement colles, concours blancs, parrainage, forum, fiches, polycopiés et stage. Ils organisent également des permanences spéciales au moment des résultats du concours (avec soutien psychologique, aide à la réorientation…). Pour l’année 2006, plus de 75 % des étudiants classés dans les 200 premiers ont suivi le tutorat.

Des sites à connaître
www.remede.org : ce site communautaire est destiné aux étudiants de médecine, mais aussi d’autres professions de santé. On y trouve une documentation précieuse sur le PCEM 1 et les études médicales, des articles mais aussi des forums (par facs, par niveaux).  www.anemf.org : cette vitrine Web de l’Association nationale des étudiants en médecine de France, qui regroupe une quarantaine d’associations locales, met à la disposition des étudiants une documentation pointue sur les études et le monde médical.

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !