1. Supérieur
  2. Médecine / Santé
  3. Coronavirus : nouvelles adaptations du concours de la PACES à Toulouse
En bref

Coronavirus : nouvelles adaptations du concours de la PACES à Toulouse

Envoyer cet article à un ami
À Toulouse, 2.400 candidats sont inscrits en PACES. // © Ian HANNING/REA
À Toulouse, 2.400 candidats sont inscrits en PACES. // © Ian HANNING/REA

La durée des épreuves du concours de la PACES sera réduite de moitié et non plus des deux-tiers à Toulouse, comme cela a été prévu initialement. Par ailleurs, les coefficients des épreuves de juin seront réduits par rapport à ceux de janvier. En raison de la crise sanitaire, la deuxième partie du concours de la PACES est reportée à la seconde quinzaine de juin, partout en France.

Les étudiants en médecine étaient vent debout contre la mesure. Finalement, l’université de Toulouse (31) lâche un peu de lest en réaménageant encore une fois la deuxième partie du concours de la PACES, reportée à la deuxième partie de juin.

Quels réaménagements sur le concours PACES à Toulouse ?

La durée des épreuves sera réduite de moitié et non plus des deux-tiers, comme cela a été prévu initialement. Par ailleurs, les questions ne porteront que sur les cours réalisés avant le confinement.

L’université Paul Sabatier a aussi annoncé aux étudiants que les coefficients des épreuves de juin seront réduits par rapport à ceux de janvier. Une pétition contre les premiers aménagements annoncés, avait recueilli plus de 2.600 signatures.

2.400 candidats sont inscrits en PACES et répartis sur trois facultés à Toulouse : Purpan, Rangueil et Maraîchers. Trois concours distincts doivent être organisés dans un contexte sanitaire tendu.

Lire aussi : Coronavirus : quelles adaptations pour le concours de la PACES ?

Où se renseigner sur son orientation?

Sur le Salon Virtuel des études supérieures, avec ou sans alternance. RDV les 17, 18, 19 et 20 juin.
Pour s'inscrire, c'est par ici !