À la rentrée 2020, un étudiant en soins infirmiers doit débourser 318,12 € de plus que la moyenne

Par Mersiha Nezic, publié le 18 Août 2020
3 min

Si vous vous apprêtez à rejoindre les études en soins infirmiers en septembre, prévoyez un budget de 2679,12 €. Le coût de la rentrée est plus élevé de 2,14% par rapport à l'année dernière. La FNESI, le syndicat des étudiants infirmiers, continue de protester contre les frais complémentaires qui sont imposés dans un IFSI sur deux, en plus des frais d'inscription.

En 2020, le coût de la rentrée d’un étudiant en soins infirmiers s'élève en moyenne à 2.679,12 €, soit une augmentation de 2,14%. Les infirmiers de demain doivent débourser 318,12 € de plus en moyenne que les étudiants du reste de l'enseignement supérieur. "C’est une somme importante qui n’est pas justifiable", estime la FNESI, Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers, dont l'indicateur de coût de la rentrée vient de paraître.

"Une nouvelle fois, ce coût continue de croître en lien avec l'inflation, l’achat obligatoire de masques dans le cadre du contexte sanitaire actuel et la persistance des IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) à imposer illégalement des frais complémentaires", note la FNESI.

Lire aussi

Les frais complémentaires grèvent le budget

Depuis l’été 2019, les étudiants en soins infirmiers s’insurgent contre des IFSI qui leur demandent de s’acquitter de frais complémentaires en plus des 170 € de droits d’inscription et des 91 € de la contribution de vie étudiante et campus (CVEC). Le montant de ces frais s’élève en moyenne à 49 € à la rentrée 2020. Via la facturation d'une somme supplémentaire, les établissements cherchent à couvrir des frais de services aux étudiants : wifi, espaces numériques de travail, photocopies, coûts de bibliothèque universitaire…

En septembre 2020, ces frais restent en moyenne 27,77% plus élevés qu’en 2018. Pourtant, rappelle la FNESI, un arrêté paru le 23 janvier 2020 au Journal Officiel reconnaît "le caractère illégal de ces frais. […] Ce cadre réglementaire fait écho à une note d'instruction interministérielle parue quelques mois plus tôt et volontairement écartée par la plupart des IFSI publics. Malheureusement, mais sans surprise, ces pratiques persistent et en septembre 2020, c’est dans près de la moitié des IFSI publics que des frais complémentaires sont recensés".

En outre, selon la fédération étudiante, "les postes de dépenses spécifiques au coût de la rentrée en IFSI correspondent au règlement des frais de tenues professionnelles […], à l’achat de chaussures et de matériel technique adaptés pour les stages, ainsi que celui d’ouvrages recommandés aux étudiants".

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !