Les débouchés et nos conseils

Par Sylvie Lecherbonnier, publié le 09 Septembre 2008
2 min

Les écoles de kiné


On manque de bras chez les kinés ! L’insertion des jeunes diplômés s’en trouve facilitée. Ils sont 80 % à exercer en libéral dans un cabinet, les autres travaillant à l’hôpital public ou dans le privé (établissements thermaux, dispensaires…). Les débutants touchent 1 400 euros dans la fonction publique hospitalière. La rémunération moyenne en cabinet avoisine les 3 000 euros, une fois la clientèle établie.

Notre conseil
Si vous souhaitez suivre une prépa privée, vérifiez son taux de réussite et le nombre d’années qu’ont effectué les admis avant de réussir à intégrer l’école de kiné. En effet, si vous échouez, cette prépa ne sera pas prise en compte par une autre filière…

Les écoles vétérinaires


Près de 17 000 vétérinaires sont en activité. Véto des villes ou véto des champs, la profession est plus diverse qu’on ne l’imagine. Le premier s’occupe essentiellement de la santé des chats et chiens ; le second est en contact direct avec les éleveurs et soigne plutôt veaux, vaches, cochons, poulets… Mais les vétérinaires peuvent aussi travailler dans l’industrie agroalimentaire ou la recherche biomédicale. Leurs revenus varient de 2 300 à 5 000 euros mensuels selon leur spécialisation.

Notre conseil
Depuis 2003, les prépas véto ont fusionné avec les prépas bio. Cela vous permet de vous inscrire aux concours des écoles d’ingénieurs agronomes. Une bonne alternative en cas d’échec à l’entrée des écoles vétérinaires.

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !