Futurs internes en médecine : faites vos vœux !

Par Pauline Bluteau, publié le 28 Juillet 2021
6 min

À compter du samedi 31 juillet 2021, les futurs internes en médecine pourront pré-sélectionner le poste qu’ils occuperont dès novembre prochain. Un choix décisif pour la suite de leur carrière car il définit à la fois la spécialité et le CHU de rattachement de leur internat.

Les ECN (épreuves classantes nationales) passées, une autre "épreuve" attend désormais les étudiants en sixième année de médecine : le choix de leur poste en internat. Une étape importante pour ces futurs médecins qui ont encore entre trois à six années d’études devant eux.

La phase de simulation de vœux à partir du 31 juillet 2021

L'affectation des postes se fera en deux étapes : d’abord, la phase de simulation de vœux et un mois plus tard, la procédure définitive. Dès le samedi 31 juillet 2021, une fois connecté au site CELINE, vous pourrez sélectionner les postes qui vous intéressent. Par choix de poste, on entend à la fois la sélection de la spécialité -parmi les 44 disponibles- et du CHU de rattachement et donc le lieu d’exercice de l’internat.

Vous pouvez faire autant de vœux que vous le souhaitez sans vous soucier du classement aux ECN. Seule contrainte : vous devrez tout de même les classer par ordre de préférence. Cette phase court jusqu’au moment du choix définitif.

Pour vous aider à prendre votre décision, n’hésitez pas à consulter les rangs des derniers admis au poste visé les années précédentes. Sur CELINE, au fur et à mesure, vous verrez aussi les voeux de votre propre promotion. Et pourrez ainsi savoir si vous avez une chance ou non d’intégrer le poste que vous convoitez, selon l'ordre d'appel des étudiants.

L’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) préconise d’éviter de modifier constamment votre pré-selection "afin que le logiciel puisse se baser sur vos choix pour indiquer aux suivants les postes auxquels ils ont accès". Autre conseil : "Ne supprimez pas un pré-choix sur le seul motif qu’il n’est pas accessible sur CELINE lors des simulations, il sera peut-être disponible le jour du choix définitif ! Donc laissez vos vœux de cœur jusqu’au bout", note l’association étudiante dans son guide.

Lire aussi

Le choix définitif de poste dès le 31 août 2021

La phase finale va justement se tenir du 31 août au 17 septembre 2021. Chaque étudiant disposera d’une "tranche de passage", une date où vous pourrez valider définitivement votre affectation. En attendant votre tour, vous verrez lesquels de vos vœux sont encore accessibles. "Une fois la procédure lancée, les étudiants choisissent sur internet à partir de leur pré-choix. Les modifications sont toujours possibles, mais vos pré-choix, s’ils sont complets et ordonnés, n’ont pas besoin d’être modifiés, quoi que choisissent les précédents."

En effet, le logiciel calcule automatiquement votre affectation provisoire en fonction de votre pré-sélection, de l’ordre de vos vœux, de votre classement aux ECN 2021 et des places encore disponibles. "Vous ne pourrez valider votre choix définitif qu’à partir du moment où le précédent aura choisi son poste : vous aurez donc une vision exacte des postes restants au moment de faire votre choix (évolution en temps réel de la page internet)." Une fois validé, la décision est irrévocable.

240 places supplémentaires en 2021–2022

Les futurs internes ont le choix entre 44 spécialités au sein de 28 CHU de rattachement. Cette année, 8.791 places sont ouvertes, soit 2,5% de plus qu’en 2020. Parmi les 216 postes supplémentaires, la médecine générale est mieux dotée cette année (+85 postes). C’est aussi celle qui offre le plus de postes aux internes (3.518 places). Suivent aussi les postes d’anesthésie-réanimation et de médecine intensive-réanimation (+37 postes au total). L’anesthésie-réanimation, comme la médecine d’urgence et la psychiatrie, font aussi partie des trois spécialités qui offrent le plus d’opportunités (respectivement 489, 479 et 536 places).

La médecine cardiovasculaire, spécialité très plébiscitée par les futurs internes, n’obtient que cinq places de plus et monte à 185 postes pour l’année 2021–2022. De leurs côtés, la chirurgie orale (12 places), la génétique médicale (21 places), la chirurgie thoracique et cardiovasculaire et la neurochirurgie (25 places chacune) sont les spécialités les moins dotées.

Enfin, pour ce qui est des hôpitaux de rattachement, l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM) et les Hospices civils de Lyon disposent à eux seuls de 2.312 places, soit un quart des postes d’internes.

Spécialités Places en 2021–2022 Places en 2020–2021 Nombre de places supplémentaires
Chirurgie maxillo-faciale 26 26 0
Chirurgie orale 12 12 0
Chirurgie orthopédique et traumatologique 123 121 2
Chirurgie pédiatrique 26 23 3
Chirurgie plastique, reconstrucrtice et esthétique 28 28 0
Chirurgie thoracique et cardiovasculaire 25 25 0
Chirurgie vasculaire 28 27 1
Chirurgie viscérale et digestive 83 79 4
Gynécologie obstétrique 213 209 4
Neurochirurgie 25 25 0
Ophtalmologie 155 152 3
Oto-rhino-laryngologie – chirurgie cervico-faciale 83 80 3
Urologie 62 61 1
Allergologie 28 28 0
Anatomie et cytologie pathologiques 59 59 0
Anesthésie-réanimation 489 473 16
Dermatologie et vénérologie 100 94 6
Endocronologie-diabétologie-nutrition 89 84 5
Génétique médicale 21 20 1
Gériatrie 194 194 0
Gynécologie médicale 86 84 2
Hématologie 45 43 2
Hépato-gastro-entérologie 133 128 5
Maladies infectieuses et tropicales 54 52 2
Médecine cardiovasculaire 185 180 5
Médecine d'urgence 479 476 3
Médecine et santé au travail 125 125 0
Médecine générale 3518 3433 85
Médecine intensive-réanimation 95 74 21
Médecine interne et immunologie clinique 130 123 7
Médecine légale et expertises médicales 26 26 0
Médecine nucléaire 33 32 1
Médecine physique et de réadaptation 101 98 3
Médecine vasculaire 46 45 1
Néphrologie 81 79 2
Neurologie 130 125 5
Oncologie 121 118 3
Pédiatrie 336 331 5
Pneumologie 124 120 4
Psychiatrie 536 531 5
Radiologie et imagerie médicale 258 253 5
Rhumatologie 86 85 1
Santé publique 87 87 0
Biologie médicale 107 107 0
Total 8791 8575 216

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !