Le coût de la rentrée en filière sage-femme augmente de 2,68%

Par Mersiha Nezic, publié le 28 Août 2020
3 min

#Rentrée2020. Si vous intégrez la licence sage-femme à la rentrée 2020, prévoyez un budget de 2.401,22€. Une augmentation de 2,68% des dépenses, en partie générée par l'obligation de porter un masque sur son lieu de formation, mais aussi par l'achat de matériel de stage.

Se former aux métiers de la santé a un prix et celui-ci ne cesse de grimper ! Cette année, la rentrée pour un étudiant ou une étudiante sage-femme en licence coûtera 2.401,22€, soit 2,68% de plus que l’année dernière. "En plus des difficultés habituelles de nos étudiants, cette année nous pouvons ajouter la crise sanitaire qui a été vécue aussi comme une crise économique pour une grande partie. (…) Le virus étant toujours présent, nous avons aussi une nouvelle dépense : celle des masques", note l’Association nationale des étudiants sages-femmes (ANESF), qui vient de publier son indicateur de la rentrée 2020.

Dès septembre, les étudiants devront s’équiper de masques pour se rendre en cours mais aussi pour la vie de tous les jours. Le coût mensuel : 31,75€. L'organisation étudiante demande la gratuité des masques.

Lire aussi

Le matériel de stage coûte cher

L'indicateur prend en compte les frais de vie courante : loyers, alimentation, loisirs, transports, téléphonie et internet, vêtements, produits d’hygiène et d’entretien. Mais aussi les dépenses spécifiques de rentrée universitaire : les frais d’inscription, les frais de la Contribution à la vie étudiante et de campus (CVEC), les frais d’agence, la souscription à une assurance logement et à une complémentaire santé, le matériel pédagogique ainsi que le matériel de stage.

Les étudiants sages-femmes doivent faire face à des surcoûts spécifiques, avec l'achat de tenues de stage. Le matériel de stage revient à 124,19€. "Seulement 6 CHU sur les 29 recensés prennent en charge ces frais à condition que le stage soit dans le CHU de référence à l’établissement. Pour tout le reste, c'est aux étudiants de payer l’entretien dans le CHU ou de le faire à leur domicile", déplore l’ANESF.

L’organisation étudiante demande une prise en charge intégrale des tenues de stage et de leur entretien.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !