1. Le duo Antsa et Mendrika gère études de santé et carrière de chanteuses
Portrait

Le duo Antsa et Mendrika gère études de santé et carrière de chanteuses

Envoyer cet article à un ami
Antsa, 21 ans, et Mendrika Raheriarivelo, 24 ans, conjuguent musique et études avec brio. // © Mathieu Genon/Leemage
Antsa, 21 ans, et Mendrika Raheriarivelo, 24 ans, conjuguent musique et études avec brio. // © Mathieu Genon/Leemage

ELLES FONT LA UNE. Les sœurs Antsa et Mendrika Raheriarivelo ont connu un premier succès avec leur chanson "Je suis comme toi". En parallèle de débuts prometteurs sur scène, elles mènent des études de médecine et de pharmacie.

Antsa et Mendrika ont la musique dans la peau depuis l’enfance. Inséparables, dès l’âge de 6 ans, elles ont suivi des cours au conservatoire de Redon : piano pour Antsa, guitare pour Mendrika. En tout, une dizaine d’années de formation. En parallèle, dès le collège, elles commencent à composer leurs propres mélodies. "Pour le chant, nous n’avons jamais pris de cours, c’était naturel !", confie Antsa. Après le lycée, elles postent des vidéos de reprises de chansons sur YouTube et Facebook.

Médecine pour Mendrika, pharma pour Antsa

Les deux sœurs passent un bac S et se dirigent vers des études de santé. "J’aimais beaucoup la biologie, mais également l’idée de pouvoir soigner les autres, les aider", souligne Mendrika, en sixième année de médecine à Paris-Sud. Sa petite sœur la suit en faisant aussi une PACES (première année commune aux études de santé), mais s’oriente ensuite vers la pharmacie. "Le côté pratique me plaît. Il y a beaucoup de TP [travaux pratiques] et on applique directement ce qu’on apprend", ajoute Antsa, en troisième année de pharmacie à Paris-Descartes.

Lire aussi : Les portraits des jeunes qui vont faire la une

En 2016, après leur victoire au concours sur Internet "Il était une voix", leur duo est repéré. Ce qui leur permet de chanter sur scène à l’Olympia, mais aussi de produire leur premier single, "Je suis comme toi", sorti en janvier 2018. Elles enchaînent de plus en plus de concerts et font notamment la première partie des Kids United devant plus de 20.000 personnes, à ­l’AccorHotels Arena, à Bercy, en décembre 2017.

Concilier études et concerts

"Nous avons déménagé à la rentrée 2017 de Nantes à Paris, pour moins nous fatiguer. Nos universités parisiennes ont accepté que nous réalisions notre année en deux ans", explique Mendrika. Un aménagement qui leur permettra notamment de préparer leur premier album, dont la sortie est prévue pour début 2019.