Les étudiants infirmiers verront leur indemnité de stage augmenter dès le 1er janvier 2021

Par Pauline Bluteau, publié le 18 Decembre 2020
3 min

Attendue depuis plusieurs mois, l’annonce est désormais officielle : l’indemnité de stage des étudiants en soins infirmiers sera augmentée de 8 à 10 euros par semaine à compter du 1er janvier 2021. D’autres étudiants en santé sont également concernés.

C’était un engagement qu’avait pris Olivier Véran, le ministre de la Santé, en juillet dernier à l’occasion du Ségur de la santé : l’augmentation de l’indemnité de stage des étudiants en soins infirmiers a finalement été actée le 16 décembre dans un arrêté paru au journal officiel. Une bonne nouvelle qui ne permettra tout de même pas d’empêcher la précarité étudiante selon la FNESI (fédération nationale des étudiants en soins infirmiers).

Entre 1,03 et 1,70 euro l’heure

Dès le 1er janvier 2021, l'indemnité de stage augmente pour tous les étudiants en soins infirmiers : de 28 à 36 euros par semaine en première année, de 38 à 46 euros en deuxième année et de 50 à 60 euros en troisième année.

Autrement dit, les étudiants verront leur taux horaire augmenter de 20 centimes. À titre de comparaison, les indemnités de stage des autres étudiants s’élèvent à 3,90 euros de l’heure contre 1,03 à 1,70 euro pour les étudiants en soins infirmiers. "Est-ce que cela servira à bannir la précarité étudiante ?", a réagi la présidente de la FNESI dans un tweet. Les étudiants attendent toujours des efforts supplémentaires de la part de leurs ministères de tutelle, celui de la Santé et de l’Enseignement supérieur.

Lire aussi

D’autres étudiants en santé concernés par cette augmentation

L’arrêté précise que les indemnités de stage d'autres étudiants augmenteront dès le 1er janvier 2021. Cela concerne les étudiants en ergothérapie, en manipulation d’électroradiologie médicale et ceux préparant le diplôme de masseur-kinésithérapeute. L’augmentation est plus significative : les étudiants en première année percevront 36 euros au lieu de 23 euros, puis 38 euros contre 30 euros en deuxième année (ou premier cycle de kinésithérapie) et 60 euros contre 40 euros en troisième année (ou deuxième cycle de kinésithérapie).

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !