1. Les frais de transport des étudiants en médecine, odonto et pharma indemnisés
Décryptage

Les frais de transport des étudiants en médecine, odonto et pharma indemnisés

Envoyer cet article à un ami
Le tramway d'Angers. // © Virginie Bertereau
Le tramway d'Angers. // © Virginie Bertereau

Chanceux, les étudiants hospitaliers en médecine, odontologie et pharmacie ! Sous certaines conditions, leurs frais de transport vont être indemnisés.

Les étudiants en médecine, odontologie et pharmacie qui accomplissent un stage en dehors de leur CHU (centre hospitalo-universitaire) de rattachement vont recevoir une indemnité forfaitaire de transport de 130 € par mois. Un décret, valable depuis septembre 2013 (donc rétroactif), est paru au Journal officiel le 12 mars 2014. Deux conditions : l'étudiant ne doit recevoir aucune autre indemnité de transport et son lieu de stage doit être situé à plus de 15 kilomètres de sa fac (et de son domicile lorsqu'il est à temps plein).

Un bon point pour la démographie médicale

L'ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) salue cette mesure. "En 2012, suite à son enquête sur le coût de la vie étudiante, l'ANEMF avait mis en évidence une aberration causée par les stages effectués en dehors des CHU. En effet, alors qu'un étudiant hospitalier en médecine est rémunéré 128 € par mois en 4e année (248 € et 277 € respectivement en 5e et 6e année), ses frais de déplacement en stage délocalisés lui coûtent environ 120 € chaque mois (90 € pour les Franciliens)", indique Mathieu Levaillant, le président de l'association.

Cette indemnité représente un pas de plus vers le développement des stages en ambulatoire (hors hôpital) ou en hôpital périphérique. Bref, là où l'on a besoin de médecins.

Une lettre de demande type

Si vous souhaitez bénéficier de cette indemnité (y compris pour les stages effectués depuis le 1er septembre 2013), vous devez en faire la demande auprès de votre CHU de rattachement. Un modèle de lettre est proposé dans l'arrêté fixant le montant.