Quelles sont les grandes étapes du cursus de médecine et en quelle année se spécialise-t-on ?

publié le 21 May 2007
3 min

Réputées sélectives, les études de médecine, d’odontologie et de pharmacie exigent une motivation à toute épreuve ! A quoi s’attendre en première année ? Est-il possible de se réorienter en cas d’échec au concours de PCEM1 ? En quelle année passe-t-on à la pratique ? Pour vous aider à mieux connaître ces cursus au long cours, nous répondons à une série de questions très concrètes.

Une, deux, trois et quatre grandes idées sont à retenir. Primo, ce sont des études longues : entre huit et onze années. Deuzio, de théorique, la formation devient professionnelle, avec une présence à l'hôpital qui va crescendo. Tertio, la spécialisation intervient (presque) en bout de course, après un tronc commun de six ans. Quatro, ces études sont rythmées par deux grands moments : le cap du concours de première année (PCEM1) et l'examen classant national (ex-internat) en fin de sixième année.

Première approche théorique
L'architecture des études de médecine compte trois étages. Le premier cycle comprend deux années, théoriques (le temps de la sélection suivi de l’approfondissement des matières scientifiques).

Les débuts à l’hôpital
Avec le deuxième étage et donc le deuxième cycle qui s’étale sur quatre ans, on quitte le tablier de l’étudiant pour la blouse blanche, avec toutes les matinées passées à l’hôpital, au chevet du malade. Il s’agit alors de s’exercer aux premiers gestes du médecin (prise de la tension, écoute des battements du cœur…). Les cours sont transversaux. Dans le cadre d’un module sur le vieillissement, seront abordés les aspects biologiques, fonctionnels du vieillissement normal, l’ostéoporose, l’arthrose, les troubles de la marche…

Le temps de la spécialisation
Troisième temps et non des moindres : la spécialisation. Cela vaut pour les futurs généralistes comme les spécialistes. Et là, ce n’est que de la pratique. Pour cela, il faut passer l’examen classant national. L’adage qui prévaut à ce stade est : premier arrivé, premier servi. On ne choisit pas vraiment sa spécialité. Ce sont les notes qui la définissent pour vous !

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !