1. Les BTS et DUT à la loupe dans le paramédical
Boîte à outils

Les BTS et DUT à la loupe dans le paramédical

Envoyer cet article à un ami
De nombreux BTS ou DUT proposent des formations pour travailler dans le paramédical. // © SeventyFour/iStock
De nombreux BTS ou DUT proposent des formations pour travailler dans le paramédical. // © SeventyFour/iStock

Différents BTS et DUT permettent d’accéder à des professions paramédicales. En deux ou trois ans après le bac, ou une année spéciale après un bac +2, ces métiers se préparent à l’université (DUT) ou dans des lycées publics et établissements privés sous contrat ou hors contrat (BTS).

Diététicien

Le BTS diététique, proposé dans 67 établissements, est la voie qui forme le plus de diététiciens. Les bacheliers S, ST2S et professionnels représentent plus de la moitié des étudiants de cette filière. Les établissements privés ont massivement investi ce créneau et proposent aux autres bacheliers une année de mise à niveau en sciences. Le DUT génie biologique option diététique est l’autre voie d’accès au métier.

Opticien

Le BTS opticien-lunetier est indispensable pour gérer un magasin, pratiquer des examens de la vue ou poursuivre des études en contactologie. Les sections accueillent surtout des titulaires du bac S, ainsi que des bacheliers professionnels. Les autres profils (ES, voire STMG et STL) sont souvent contraints de suivre une année de mise à niveau avant d’entrer. Après le BTS, il est possible de continuer dans une quarantaine de licences pro dispensées à l’université.

Lire aussi : Comment je suis devenu opticien-lunetier

Prothésiste

Le BTS prothésiste-orthésiste et le BTS podo-orthésiste se préparent en trois ans dans une dizaine d’établissements, publics ou privés. Ces BTS mènent à des fonctions de technicien supérieur, mais d’autres diplômes (CAP, bac pro…) ou certificats permettent aussi de travailler dans cette branche, à des niveaux inférieurs. Il existe un BTS prothésiste dentaire, dispensé en deux ans, dans une vingtaine d’établissements, dont la moitié en apprentissage. Le prothésiste conçoit, organise et encadre l’ensemble des travaux nécessaires à la réalisation de prothèses dentaires. La majorité des étudiants en BTS prothésiste dentaire proviennent de bacs pro et STMG. Pour les étudiants n'ayant pas eu le bac pro en prothèse dentaire, les centres de formation mettent en place une année prépa afin d'intégrer toutes les compétences professionnelles dispensées lors du bac pro.

Lire aussi : Quelles formations pour travailler dans le secteur paramédical, avec le bac ?

Technicien en analyses biomédicales

La plupart des admis dans le BTS analyses de biologie médicale et le DUT génie biologique option analyses biologiques et biochimiques sont issus des bacs STL ou S (surtout avec la spécialité SVT). L’option analyses biologiques du DUT est dispensée dans une vingtaine d’IUT. Quant au BTS analyses de biologie médicale, il est proposé dans plus d’une quarantaine d’établissements.

Osthéopathe

Pour devenir ostéopathe, il faut obtenir le DO (diplôme d'ostéopathe). Ce diplôme se prépare en cinq ans après le bac au sein d'un établissement agréé par le ministère de la Santé et est sanctionné par un titre d’ostéopathe. On en compte une trentaine, et les frais de scolarité oscillent entre 7.000 et 8.000 euros par an. La formation se compose entre autres de sciences fondamentales, de biologie humaine et fait la part belle aux stages d’apprentissage de la pratique clinique : observations de consultations ostéopathiques, mise en situation progressive et l’acquisition d’une pratique autonome (dernière année).