Pré-rentrée en PASS et L.AS : "Se mettre dans le bain et se rassurer" grâce aux tutorats

Par Pauline Bluteau, publié le 01 Septembre 2021
5 min

Comme chaque année, les tutorats en santé organisent quelques jours de pré-rentrée pour les nouveaux arrivants. L’occasion pour les PASS et les L.AS (ex-PACES) de se remettre dans une ambiance de travail détendue mais tout de même déjà très studieuse.

À Nantes, Rouen et Lyon sud, c’est l’effervescence. Depuis quelques jours, la pré-rentrée bat son plein. Les nouveaux étudiants en PASS et en L.AS ont fait leurs premiers pas dans leur campus sous l’œil attentif de leurs ainés.

En effet, tout est organisé par les tutorats, des associations dirigées par des étudiants en deuxième et troisième années de médecine, pharmacie, maïeutique, odontologie ou kiné. À la fois soutiens psychologiques, interlocuteurs privilégiés au sein de l’université et surtout aides à la préparation des examens, les tutorats font tout pour mettre les néobacheliers dans de bonnes conditions de travail avant même la rentrée.

Se familiariser avec le fonctionnement de la fac

"C’est une semaine de découverte de la fac et le moment de se faire des connaissances", estime Candice, étudiante en troisième année de médecine et responsable de la communication du tutorat de l’université de Lyon sud. Gratuites et facultatives, ces semaines de pré-rentrée sont ouvertes à tous les nouveaux étudiants en santé.

Visite de l’université, présentation des différents services de la fac, des associations étudiantes, du tutorat, des modalités d’examens, de la réforme des études de santé… Le programme est bien complet. "On a aussi des temps d’échange où ils peuvent nous poser leurs questions. On les rassure, on leur donne des conseils et des astuces pour réussir, on leur parle de nos expériences… Bref, on les guide !", complète Maël, étudiant en troisième année de médecine et coordinateur du tutorat de l’université de Nantes.

Car même s’ils sont curieux et motivés, les étudiants en PASS et en L.AS ne cachent pas leurs inquiétudes. "Ils savent que ce sera une année difficile, ils ont beaucoup de questions vis-à-vis de la réforme (du premier cycle des études de santé), c’est à nous de faire ce relai avec l’université", explique Maël.

Lire aussi

Revoir les bases avant la rentrée

À l’université de Rouen, la pré-rentrée a débuté le 16 août dernier. "La première semaine s’est déroulée à distance car la fac n’était pas encore ouverte", raconte Joris, étudiant en troisième année de médecine et président du tutorat. Pendant deux semaines, les étudiants en PASS et L.AS ont eu un aperçu des premiers cours de l’année. "Ils sont contents d’être là mais avec la réforme du lycée, tous n’ont pas pris les mêmes spécialités et il y a des lacunes à combler." Contrairement aux idées reçues, ces pré-rentrées ne sont donc pas vraiment l’occasion de faire la fête. "Tout se passe dans la bonne humeur mais l’objectif est qu’ils aient une base et des outils pour commencer dès maintenant à apprendre leurs cours", poursuit l’étudiant rouennais.

À Lyon sud, la semaine est rythmée par des cours de chimie organique, biostatistiques, acides nucléiques, histologie, embryologie… le tout mené par les tuteurs, avant de finir par un examen blanc sous forme de QCM. "Le but n’est pas de les assommer mais plutôt de les mettre dans le bain et de les rassurer notamment sur la méthodologie, qu’ils prennent confiance, plaide la tutrice lyonnaise. Les partiels sont comme un concours, il faut se préparer au mieux."

Dès la fin de cette pré-rentrée, tous les étudiants en PASS et en L.AS prendront véritablement la route de la rentrée, en restant accompagnés, s’ils le souhaitent, par le tutorat. "Notre but est de faciliter la vie des première année en prônant l’égalité des chances", assure Maël. Les ex-lycéens peuvent en effet continuer à bénéficier de ce "compagnonnage" toute l’année pour seulement une dizaine d’euros, voire même gratuitement. "On leur propose ensuite des colles hebdomadaires, des séances d’exercices pour s’entrainer et des examens blancs", détaille Joris à l’université de Rouen. D’autres ateliers seront aussi dédiés à l’orientation, la réorientation et au bien-être, de quoi commencer l’année sur les chapeaux de roues.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !