Que faire quand on a raté son PASS ou sa L.AS ? Deux étudiants témoignent

Par Séverine Mermilliod, publié le 26 Juillet 2022
6 min

Si vous n’avez pas validé votre année de PASS ou de L.AS, pas de panique. Plusieurs possibilités s’offrent à vous selon vos aspirations, comme en témoignent Dounia et Enes.

A l'issue d'une année validée de PASS (parcours accès spécifique santé) ou de L.AS 1 (licence avec option "accès santé"), vous pouvez candidater dans les filières MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie ou kiné). Mais, comme il n'y a pas de places pour tous les candidats, votre admission est conditionnée à la réussite aux examens.

A défaut d'entrer en deuxième année d'études de santé, vous pourrez néanmoins passer en L.AS 2 et votre mineure de PASS deviendra votre majeure en LA.S 2, car avoir la moyenne aux examens équivaut à obtenir 60 crédits ECTS. En revanche, comment rester dans le secteur de la santé si vous n'avez pas validé votre première année ? Deux étudiants témoignent.

Lire aussi

Après un PASS, suivre une L1 puis une L.AS 2

"J’ai fait un PASS, l’année de la réforme (2020–2021, ndlr), que j’ai brillamment ratée, raconte Dounia, 20 ans. J’ai été tellement déçue que je n’ai pas essayé d'aller en L.AS 2. J’avais le choix de passer au rattrapage mais je ne l’ai pas fait parce que je ne voulais pas aller en droit… la mineure que j'ai prise pas défaut."

Si vous ne validez pas votre année de PASS, il faut alors vous réorienter en licence classique via Parcoursup. Après la validation de cette licence 1 "normale", sans mineure santé, vous aurez des places réservées en L.AS 2 à l'issue de laquelle il est possible de recandidater en MMOPK.

C'est ce qu'a choisi Dounia, qui cette année s'est "retrouvée en licence Sciences de l’Homme, mais sans mineure santé". "Je repasserai le concours en L.AS 2 car les études de santé restent tout de même mon but ultime !", assure la jeune femme, qui souhaiterait dans l'idéal "aller en maïeutique ou en dentaire".

Lire aussi

"De base, je voulais aller en médecine, mais avec le temps, la durée des études et les deux ans qu’on m’a fait perdre, comme en plus je sais qu'après il y a encore des ECN, des concours… ça m’a refroidie", précise l'étudiante.

A noter qu'il faut impérativement demander à la scolarité de votre université de vous faire passer en L.AS 2, sans quoi vous risquez de perdre la place qui vous est réservée. "J’ai enchainé les appels, raconte Dounia qui a connu quelques déboires. La scolarité a une liste avec les anciens PASS, et notre accès de droit on nous le donne si on le réclame, mais si on ne le réclame pas il est donné à quelqu'un d'autre."

Si vous étiez en L.AS et que vous n'avez pas validé vos examens, vous pouvez aussi refaire une première année de la même licence, sans l’option santé, ou vous réorienter dans une autre licence. Comme Dounia, vous pourrez entrer en L.AS 2 à la fin de votre licence 1 sans accès santé, puis candidater à nouveau aux filières MMOPK en L.AS 2 ou L.AS 3, au choix.

Lire aussi

Se réorienter dans une formation de santé

En cas d'échec en PASS comme en L.AS, il est aussi possible, tout en restant dans le domaine de la santé, de se réorienter via Parcoursup. C'est aussi une option pour ceux qui n'auraient pas validé leur L.AS 2 mais voudraient malgré tout travailler dans ce secteur.

C'est ce qu'a choisi Enes, 19 ans, qui n’a pas validé de très peu sa PASS à l’Université de Bretagne Occidentale de Brest. "Je comptais faire une L.AS 2 mais il faut se confronter à la réalité… Je l'aurais envisagée si j’avais eu un bon classement…, explique-t-il. Je n’avais pas envie de perdre deux ans de ma vie à essayer d’avoir la note nécessaire pour passer en deuxième année."

L’étudiant a donc poursuivi ses recherches et s'est réorienté dans une alternance DEUST préparateur/technicien en pharmacie. "On m’a parlé du DEUST préparateur en pharmacie, j’ai fait mes recherches sur les années d’études, la valorisation, le salaire, les débouchés… et j’ai vite trouvé mon nouvel objectif !", raconte-t-il.

Lire aussi

Ce diplôme technique lui permet en effet, depuis 2019, de présenter plus tard un dossier de candidature pour passer en deuxième ou troisième année de pharmacie. C'est le seul diplôme bac+2 avec celui de préparateur en pharmacie hospitalière qui offre cette possibilité. "Après mon DEUST en alternance pendant deux ans, mon but c'est de faire quelques années en tant que préparateur en pharmacie afin de soumettre mon CV et intégrer la deuxième année de pharmacie", prévoit déjà Enes.

La filière kinésithérapie, elle aussi, propose d'autres voies d'accès que PASS ou L.AS, via une licence de STAPS ou de biologie. Enfin, certaines filières paramédicales s'offrent aussi à vous, hors MMOPK, comme infirmier, orthoptiste, ergothérapeute, ostéopathe ou ambulancier.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !