Ipek-Lisa, en BTS techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire : "En PACES, je n’étais pas suffisamment encadrée"

Par Propos recueillis par Jessica Mastroyannacos, publié le 27 Avril 2012
3 min

20 % : c'est le taux d'admission aux concours de fin d’année (médecine, sage-femme, odontologie ou pharmacie) de la première année commune aux études de santé. Que deviennent les 80 % de recalés ? Où se réorientent ceux qui n'ont pas réussi à entrer dans une des filières médicales ? Quelle décision prendre si vos résultats ne sont pas à la hauteur ? Quels plans B s’offrent à vous ? L'Etudiant fait le point sur les réorientations.

Après avoir tenté deux fois une PACES (première année commune aux études de santé), Ipek-Lisa, 19 ans, s’est inscrite au BTS TPIL (techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire) du lycée Varoquaux à Tomblaine (54). Ce BTS s’obtient en 18 mois et a été spécialement mis en place pour les étudiants qui ont besoin de se réorienter en cours d’année.

 "À la rentrée 2010, après avoir obtenu mon bac S, je suis allée à la faculté de médecine de Brabois à Nancy. Je me suis inscrite en PAES car je voulais être kinésithérapeute. Je me suis classée 1700e sur 2200 à ma première tentative au concours. J’ai redoublé. J’étais classée 1200e en début de 2e PACES. J’ai décidé de me réorienter.

La réorientation

Je n’étais pas suffisamment encadrée en PACES. J’ai choisi d’entrer en BTS pour être mieux prise en charge. Quand j’ai appris que le lycée Varoquaux ouvrait cette session TPIL pour les étudiants qui avaient besoin de se réorienter en cours d’année, je n’ai pas hésité une seule seconde. Pour moi, c’était une chance énorme. Pour être admise, j’ai dû donner mes bulletins du lycée et passer un entretien avec un responsable de la section. Le BTS forme des techniciens spécialisés dans la mesure physique. C’est une formation assez scientifique : on apprend les différentes techniques de mesures pour l’industrie ou le laboratoire."

Et si c’était à refaire ?

 
"Je ne regrette absolument pas d’avoir choisi cette réorientation. Si j’avais su, je me serais inscrite en BTS directement après le bac. Le BTS et la faculté n’ont rien à voir. Après une formation de 18 mois, cela permet d’obtenir un diplôme."

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !