1. Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ?

Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ?

Envoyer cet article à un ami

Est-ce risqué d’aller en médecine sans bac S ? En quoi consiste le concours de PAES ? En cas d’échec, quelles possibilités ? En choisissant pharmacie, sage-femme ou odontologie, quels sont les débouchés ? Pour quelque 40 questions posées par des jeunes et leurs parents sur les salons de l’Etudiant, l’auteure de "Réussir ses études santé" (éditions l’Etudiant) apporte ses réponses expertes. Extraits.

À peine le bac en poche, certains étudiants stressent bien avant la rentrée universitaire. Pour les plus anxieux, certaines prépas privées proposent des stages d’été ou de prérentrée. Mais est-ce vraiment indispensable ? La réponse avec 2 étudiantes en médecine.

Une prépa d’été pour se rassurer

"Je partais dans la perspective d’avoir ma 1ère année santé mais j’étais inquiète. Je me suis donc inscrite à un stage de 3 semaines, d’une durée de 60 heures, qui a commencé dès la fin du mois d’août. Je voulais prendre de l’avance sur le programme de l’année à venir", se souvient Wafa, étudiante en 2ème année de médecine à Paris-VII.
Dans le rythme. Avec un rythme de travail imposé de 4 heures de cours par jour, du travail personnel à fournir pour le lendemain et un entraînement aux QCM (questionnaire à choix multiples), la jeune femme s’est sentie rassurée. "À la fin du stage, on avait vu les 2/3 du programme de certaines matières de L1 (licence) et j’ai fini 100e sur 400 au classement général de fin de stage. Cela m’a donné l’impression d’être moins en retard par rapport aux doublants", précise Wafa, avant d’ajouter : "C’est vrai que je suis de nature anxieuse mais, sans cette prérentrée, l’anonymat de la fac ne m’aurait pas permis de me rendre compte que je devais m’investir dès le début des cours. Je me suis vite habituée à travailler beaucoup et régulièrement."


Pas de vacances sacrifiées. L’avis n’est pas partagé par son amie Mylène, qui, de son côté, est loin de trouver cette prépa d’été indispensable : "J’envisageais déjà les études de médecine comme 8 mois de travail acharné et je ne voyais vraiment pas l’intérêt de sacrifier un mois de mes vacances avant le début des cours", s’amuse cette étudiante en 3ème année à Paris-VII. La rentrée universitaire en a-t-elle été plus difficile ? "Je n’ai pas trouvé que cela m’avait désavantagée. Je n’ai jamais réussi à déterminer si les étudiants qui sortaient de cette prépa d’été avaient finalement pris peu d’avance ou si c’était moi qui les avais vite rattrapés", analyse Mylène, à moitié sérieuse, avant d’ajouter : "J’ai quand même choisi de suivre une prépa pendant l’année car je ne m’estimais pas capable d’y arriver toute seule."

Besoin de prendre des repères

Dès votre inscription à l’université, vous serez rapidement démarché par les prépas de votre région. Elles sont nombreuses à proposer des stages d’été mais toutes n’offrent pas les mêmes formules. Certaines, comme celle choisie par Wafa, proposent un service de préparation aux cours de 1ère année, alors que d’autres misent sur une révision des cours de terminale. En général, elles vous familiarisent toutes avec les QCM, une forme d’épreuves très présente au concours de 1ère année qui valide votre niveau dans les différentes matières. La durée des stages varie d’1 semaine – intensive – à 3 semaines.
De l’aide à la fac. Sachez que les universités proposent aussi des tutorats dès la rentrée, très différents d’une fac à l’autre. Certains vous accompagnent dans la découverte de l’université (visite des locaux, etc.) alors que d’autres vous font plancher sur des cours.
Repos et motivation. Travailler et réviser pendant l’été ne vous garantit pas de réussir le concours. Arriver reposé, en forme et motivé est sans doute la meilleure préparation. Mylène, qui avait obtenu un bac S avec mention très bien, a réussi sa L1 du premier coup tandis que Wafa, bac S mention bien, a doublé. Pour Mylène, qui vise la spécialité psychiatrie, il n’y a pas de réel intérêt au niveau des cours dispensés dans les prépas d’été : "C’est plus psychologique : cela rassure les étudiants. Quand je suis arrivée à la fac, je ne connaissais personne. Si j’avais suivi une prépa, j’aurais rencontré quelques étudiants et cela m’aurait sans doute fait du bien de connaître des gens."

Réussir ses études de santéPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir ses études de santé", par Ludivine Coste.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Peut-on réussir des études de santé après un bac ES, L ou technologique ? Quels sont les objectifs de la réforme des études de santé ? Qu'est-ce qui va changer avec la réforme des études de santé ? Quels sont les effets de la réforme des études de santé ? Etudes de santé : c'est quoi le "numerus clausus" ? Comment se déroule la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ? Etudes de santé : comment devenir pharmacien ? Etudes de santé : comment devenir chirurgien-dentiste ? Etudes de santé : comment devenir sage-femme ? En quoi consiste le concours de la L1 santé (PACES, ex-PCEM1)? Faut-il avoir le goût des sciences pour des études médicales ? Les études de santé sont-elles vraiment exigeantes ? Comment savoir si on est fait pour les professions médicales ? Etudes de santé : peut-on choisir son université ? Comment réussir la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) du premier coup ? Faut-il faire une prépa pour réussir ses études de santé ? Fac de médecine : qu'est-ce que le tutorat ? 1ère année de médecine : comment les étudiants sont-ils accompagnés ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les passerelles vers l'université ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles études courtes ensuite ? En cas d'échec en PAES, puis-je intégrer une école d'ingénieurs ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les autres formations médicales et paramédicales ? Pour devenir sage-femme, doit-on obligatoirement passer par un bac S ? Que valent les écoles de kinésithérapeute qui recrutent sur concours ? Etudes de santé à l'étranger : comment faire ? Etudes de santé à l'étranger : pour quoi faire ? Etudes de santé à l'étranger : comment garder le niveau ? Etudes de santé à l'étranger : comment financer son séjour ? Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ? Etudes de santé : quels débouchés en pharmacie ? Etudes de santé : quels débouchés en chirurgie dentaire ? Etudes de santé : quels débouchés dans les spécialités médicales ? Etudes de santé : quels débouchés chez les sages-femmes ? Après des études de médecine suis-je certain de pouvoir exercer comme chirurgien ? Etudes de santé : quand peut-on se spécialiser en pharmacie, odontologie ou maïeutique ? Pharmacie, dentaire, médecine, sage-femme : quel coût pour les études ? Est-ce vrai que les amphis sont pleins à craquer en L1 santé (PACES, ex-PCEM1)?