1. Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ?

Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ?

Envoyer cet article à un ami

Est-ce risqué d’aller en médecine sans bac S ? En quoi consiste le concours de PAES ? En cas d’échec, quelles possibilités ? En choisissant pharmacie, sage-femme ou odontologie, quels sont les débouchés ? Pour quelque 40 questions posées par des jeunes et leurs parents sur les salons de l’Etudiant, l’auteure de "Réussir ses études santé" (éditions l’Etudiant) apporte ses réponses expertes. Extraits.

Les études de médecine durent entre 9 et 11 ans au minimum et sont organisées en 3 cycles. Pour l’instant, la réforme santé ne touche que la L1, qui est désormais commune à toutes les professions médicales. Les universités de médecine comptent introduire progressivement leur cursus dans le schéma LMD (licence-maîtrise-doctorat). En attendant, nous nous basons sur le déroulé actuel des études.

Les 2ème et 3ème années


Le concours en poche, ne vous attendez pas à un changement de rythme ! "C’est vrai que c’est plus cool mais la tendance n’est pas au relâchement. Si je compare à ma 1ère année, je trouve qu’aujourd’hui les étudiants sont beaucoup plus studieux. Ils vont plus à la bibliothèque… Le niveau est de plus en plus élevé et ils travaillent déjà pour l’ECN [examen classant national]", remarque Thomas, étudiant en DCEM4.

En 2ème année, les matières approfondies sont celles des sciences fondamentales, commencées en 1ère année, comme la biophysique ou la biochimie. Elles sont ici appliquées à la compréhension d’outils médicaux (scanner, IRM, radio, échographies…) et à la pratique du médical. En biochimie, par exemple, sont abordées des notions de pharmacologie. Des matières comme l’anatomie et la physiologie sont également enseignées. "Tant que la physiologie et l’anatomie ne sont pas correctement assimilées, on ne peut pas bien comprendre la sémiologie médicale – consistant à repérer les signes de la maladie –, qui en est la synthèse", précise Thomas. La formation commence à devenir plus concrète pour les étudiants, à qui des stages en hôpitaux sont désormais proposés. Le premier est un stage infirmier, de 3 à 4 semaines, qui a lieu au mois de septembre de la 2ème année. "C’est le premier contact avec l’hôpital et en général les étudiants l’attendent impatiemment", s’amuse Thomas. L’objectif est de comprendre le fonctionnement de l’hôpital tout en assimilant les gestes infirmiers et les soins dispensés aux patients. Le 2ème stage se déroule pendant l’année, à raison d’1 à 2 matinées selon les universités. Les étudiants essaient ici de reconnaître sur des patients les signes des maladies qu’ils ont appris en cours.

Le DCEM1 (2ème cycle des études médicales 1ère année) est la continuité de la 2ème année : anatomie, physiologie et sémiologie, avec davantage de stages (2 matinées par semaine). De nouvelles matières médicales comme la pharmacologie, la parasitologie, la virologie et la bactériologie apparaissent. Certaines universités, en fonction de vos résultats aux concours, vous permettent de choisir le service dans lequel vous souhaitez faire votre stage. L’idée est que vous fassiez le tour de tous les appareils : nerveux, cardiovasculaire, respiratoire, digestif, locomoteur, etc. Pour Thomas, c’est à ce moment-là que les choses sérieuses commencent : "Les étudiants apprennent les grandes pathologies de chacun de ces appareils et abordent quelques notions de thérapeutique."

Les 4ème, 5ème et 6ème années


Les 3 années suivantes (DCEM2, DCEM3 et DCEM4) forment ce qu’on appelle l’externat. L’étudiant partage son temps entre des stages hospitaliers, généralement le matin, et des cours à la fac l’après-midi. C’est sa première occasion de soigner des patients et de participer au fonctionnement d’un service. C’est un gros changement dans la vie de l’étudiant, qui perçoit une rémunération comprise entre 100 € et 200 € par mois selon l’année d’études. Encadré par les médecins chefs et les internes, l’externe devient responsable du suivi médical de patients. En fonction du service, il rend visite aux patients, les examine, fait des observations médicales et écoute les décisions thérapeutiques. "C’est l’apprentissage sur le terrain", confirme Thomas. Les stages se succèdent tous les 3 mois et peuvent s’effectuer dans tous les services : chirurgie orthopédique ou viscérale, cardiologie, pneumologie, néphrologie ou encore pédiatrie. L’objectif est de donner aux étudiants une idée du contenu des spécialités pour qu’ils puissent déjà réfléchir à leur future orientation. Car, dès le DCEM2, l’étudiant commence à plancher sur son internat avec en ligne de mire les ECN. En fonction du classement obtenu, il choisira sa spécialité et/ou la région où il effectuera son internat.

L’internat


C’est à partir de l’internat que vous suivez une des spécialités choisies parmi : anatomie et cytologie pathologiques, cardiologie et maladies vasculaires, dermatologie et vénéréologie, endocrinologie et métabolisme, gastro-entérologie et hépatologie, génétique médicale, hématologie, médecine interne, médecine physique et de réadaptation, néphrologie, neurologie, oncologie, pneumologie, radiodiagnostic et radiologie médicale, rhumatologie pour les spécialités médicales, et anesthésie-réanimation, chirurgie générale, neurochirurgie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, stomatologie, gynécologie médicale, gynécologie-obstétrique, médecine biologique, médecine du travail, médecine générale, pédiatrie, psychiatrie et santé publique et médecine sociale pour les spécialités chirurgicales.

Pendant votre internat, vous effectuez une succession de stages d’une durée de 6 mois, essentiellement en milieu hospitalier et dans différents services. L’interne peut prescrire des médicaments et des examens. S’il n’est pas encore docteur en médecine, il est d’ores et déjà médecin. C’est au cours de l’internat que l’étudiant soutient sa thèse, qui lui confère le titre de docteur en médecine. D’autres diplômes peuvent également venir compléter sa formation.

> Consultez le site Internet d'une communauté d’étudiants et du monde de la santé.

Réussir ses études de santéPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir ses études de santé", par Ludivine Coste.


Sommaire du dossier
Retour au dossier Peut-on réussir des études de santé après un bac ES, L ou technologique ? Quels sont les objectifs de la réforme des études de santé ? Qu'est-ce qui va changer avec la réforme des études de santé ? Quels sont les effets de la réforme des études de santé ? Etudes de santé : c'est quoi le "numerus clausus" ? Comment se déroule la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ? Etudes de santé : comment devenir pharmacien ? Etudes de santé : comment devenir chirurgien-dentiste ? Etudes de santé : comment devenir sage-femme ? En quoi consiste le concours de la L1 santé (PACES, ex-PCEM1)? Faut-il avoir le goût des sciences pour des études médicales ? Les études de santé sont-elles vraiment exigeantes ? Comment savoir si on est fait pour les professions médicales ? Etudes de santé : peut-on choisir son université ? Comment réussir la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) du premier coup ? Faut-il faire une prépa pour réussir ses études de santé ? Fac de médecine : qu'est-ce que le tutorat ? 1ère année de médecine : comment les étudiants sont-ils accompagnés ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les passerelles vers l'université ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles études courtes ensuite ? En cas d'échec en PAES, puis-je intégrer une école d'ingénieurs ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les autres formations médicales et paramédicales ? Pour devenir sage-femme, doit-on obligatoirement passer par un bac S ? Que valent les écoles de kinésithérapeute qui recrutent sur concours ? Etudes de santé à l'étranger : comment faire ? Etudes de santé à l'étranger : pour quoi faire ? Etudes de santé à l'étranger : comment garder le niveau ? Etudes de santé à l'étranger : comment financer son séjour ? Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ? Etudes de santé : quels débouchés en pharmacie ? Etudes de santé : quels débouchés en chirurgie dentaire ? Etudes de santé : quels débouchés dans les spécialités médicales ? Etudes de santé : quels débouchés chez les sages-femmes ? Après des études de médecine suis-je certain de pouvoir exercer comme chirurgien ? Etudes de santé : quand peut-on se spécialiser en pharmacie, odontologie ou maïeutique ? Pharmacie, dentaire, médecine, sage-femme : quel coût pour les études ? Est-ce vrai que les amphis sont pleins à craquer en L1 santé (PACES, ex-PCEM1)?