1. En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ?

En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ?

Envoyer cet article à un ami

Est-ce risqué d’aller en médecine sans bac S ? En quoi consiste le concours de PAES ? En cas d’échec, quelles possibilités ? En choisissant pharmacie, sage-femme ou odontologie, quels sont les débouchés ? Pour quelque 40 questions posées par des jeunes et leurs parents sur les salons de l’Etudiant, l’auteure de "Réussir ses études santé" (éditions l’Etudiant) apporte ses réponses expertes. Extraits.

Le taux d’échec en 1ère année de médecine est de 80%. Avec un tel pourcentage, difficile aujourd’hui pour les étudiants qui souhaitent tenter leur chance de ne pas envisager aussi une réorientation. Si la nouvelle licence santé porte dans ses objectifs la volonté de mettre fin à ce "gâchis humain", elle prévoit dès sa mise en place en 2010 de réorienter les étudiants en difficulté dès le 1er semestre d’études, mais il faudra attendre la rentrée 2012 pour que des passerelles soient généralisées.

Pour l’instant, il existe déjà des possibilités de réorientation. Avant tout, vous devez déterminer dans quels cas de figure il est envisageable de tenter à nouveau votre chance au concours de 1ère année et dans quels cas il vaut mieux changer d’orientation. Sachez que si vous visez des formations en sciences ou en biologie vous pouvez bénéficier d’équivalences, à la condition que vous soyez reçu-collé au concours. Sinon attendez-vous à repartir de zéro.

Redoubler… ou pas ?

Comment savoir si refaire sa 1ère année est utile ? C’est le dilemme des étudiants en santé. Si vous n’êtes pas dans les premières places du classement, celles qui permettent le passage en 2ème année, rien ne garantit que vous ferez mieux l’année suivante en redoublant. Avant de retenter votre chance, dressez un bilan le plus objectif possible de l’année qui vient de s’écouler.

Reçu-collé

Vous avez obtenu la moyenne à l’examen, mais vous n’êtes pas autorisé à poursuivre vos études en 2ème année car vous ne pouvez pas accéder au nombre de postes ouverts au concours : vous êtes reçu-collé.
Cette situation est frustrante pour les étudiants. En 2009, à l’université de médecine de Marseille, des étudiants avec 14,9 de moyenne ne sont passés ni en 2ème année de médecine ni en 2ème année d’odontologie. La raison ? Un numerus clausus très bas et des étudiants très nombreux ont entraîné une hausse du niveau du concours. Le nombre de places attribuées étant différent selon les UFR, certains étudiants choisissent de s’inscrire dans une université où le rapport inscrits-numerus clausus – et donc le taux de réussite – leur est plus favorable. En 2009 à Marseille, le numerus clausus était fixé à 325 étudiants pour 2.970 candidats. Le taux de reçus en 2ème année atteignait 10,95% alors qu’à Clermont-Ferrand il était de 17%. Ce qui signifie que des reçus-collés à Marseille auraient pu être acceptés à Clermont-Ferrand.
Se poser les bonnes questions. Au moment de décider si vous tentez à nouveau le concours, vous devez absolument essayer de répondre en toute sincérité aux questions suivantes : ai-je l’impression d’avoir fait mon maximum ? Suis-je satisfait de ma méthodologie ? Ai-je été assidu dans mes révisions ? Suis-je prêt à de nouveaux sacrifices pour une année supplémentaire ? Et surtout puis-je être plus efficace dans mes révisions ? Si les réponses sont oui, oui, oui, oui et encore oui : foncez !

Collé-collé

Aïe ! la situation est épineuse… Si vous n’avez pas obtenu la moyenne, il faut cibler avec objectivité les raisons de votre échec. Beaucoup de facteurs peuvent entrer en jeu, comme le manque d’implication, le retard pris dans vos révisions, des difficultés pour trouver votre méthode de travail… Certains étudiants travaillent leurs cours 7 jours sur 7 pendant les 3 premiers mois puis s’effondrent. Si votre motivation reste sans faille et que vous estimez être en mesure de relever le défi mieux armé, n’hésitez pas, tentez à nouveau le concours. Dans le cas contraire, si vous êtes d’ores et déjà découragé par la masse de travail qui vous attend, il peut être sage d’envisager une réorientation. Attention toutefois, jusqu’à maintenant certaines universités imposaient une note en dessous de laquelle les étudiants n’étaient pas autorisés à doubler. De nouvelles règles vont être mises en place avec la L1 santé.

Réussir ses études de santéPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir ses études de santé", par Ludivine Coste.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Peut-on réussir des études de santé après un bac ES, L ou technologique ? Quels sont les objectifs de la réforme des études de santé ? Qu'est-ce qui va changer avec la réforme des études de santé ? Quels sont les effets de la réforme des études de santé ? Etudes de santé : c'est quoi le "numerus clausus" ? Comment se déroule la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ? Etudes de santé : comment devenir pharmacien ? Etudes de santé : comment devenir chirurgien-dentiste ? Etudes de santé : comment devenir sage-femme ? En quoi consiste le concours de la L1 santé (PACES, ex-PCEM1)? Faut-il avoir le goût des sciences pour des études médicales ? Les études de santé sont-elles vraiment exigeantes ? Comment savoir si on est fait pour les professions médicales ? Etudes de santé : peut-on choisir son université ? Comment réussir la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) du premier coup ? Faut-il faire une prépa pour réussir ses études de santé ? Fac de médecine : qu'est-ce que le tutorat ? 1ère année de médecine : comment les étudiants sont-ils accompagnés ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les passerelles vers l'université ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles études courtes ensuite ? En cas d'échec en PAES, puis-je intégrer une école d'ingénieurs ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les autres formations médicales et paramédicales ? Pour devenir sage-femme, doit-on obligatoirement passer par un bac S ? Que valent les écoles de kinésithérapeute qui recrutent sur concours ? Etudes de santé à l'étranger : comment faire ? Etudes de santé à l'étranger : pour quoi faire ? Etudes de santé à l'étranger : comment garder le niveau ? Etudes de santé à l'étranger : comment financer son séjour ? Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ? Etudes de santé : quels débouchés en pharmacie ? Etudes de santé : quels débouchés en chirurgie dentaire ? Etudes de santé : quels débouchés dans les spécialités médicales ? Etudes de santé : quels débouchés chez les sages-femmes ? Après des études de médecine suis-je certain de pouvoir exercer comme chirurgien ? Etudes de santé : quand peut-on se spécialiser en pharmacie, odontologie ou maïeutique ? Pharmacie, dentaire, médecine, sage-femme : quel coût pour les études ? Est-ce vrai que les amphis sont pleins à craquer en L1 santé (PACES, ex-PCEM1)?