1. Etudes de santé : peut-on choisir son université ?
Boîte à outils

Etudes de santé : peut-on choisir son université ?

Envoyer cet article à un ami

Est-ce risqué d’aller en médecine sans bac S ? En quoi consiste le concours de PAES ? En cas d’échec, quelles possibilités ? En choisissant pharmacie, sage-femme ou odontologie, quels sont les débouchés ? Pour quelque 40 questions posées par des jeunes et leurs parents sur les salons de l’Etudiant, l’auteure de "Réussir ses études santé" (éditions l’Etudiant) apporte ses réponses expertes. Extraits.

Chaque année, de jeunes bacheliers souhaitent changer d’académie pour poursuivre leurs études à l’université. En 1ère année santé, où le numerus clausus varie selon les facs, c’est encore plus vrai : selon le nombre d’étudiants inscrits et le numerus clausus de l’établissement, les chances de réussir son passage en 2ème année peuvent être plus ou moins grandes. Petit rappel des procédures à suivre pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur.

Comment s’inscrire à l’université ?


Aujourd’hui, dans la quasi-totalité des établissements d’enseignement supérieur en France, l’inscription en 1ère année passe par Internet. Vous devez obligatoirement vous inscrire et déterminer vos vœux d’orientation sur le site admission-postbac. Cette procédure, qui concerne toutes les académies, est incontournable. Soyez très vigilant car vous devrez respecter un calendrier très strict pour vous inscrire.

La phase des inscriptions


Chaque lycéen peut, entre la mi-janvier et la mi-mars 2010, formuler ses vœux en fonction de l’établissement où il souhaite poursuivre ses études après le bac. Vous pouvez faire 36 demandes au plus, dont 12 au maximum par type de formation. Ces vœux devront être classés par ordre de préférence. Par exemple, si vous savez dès le mois de janvier que vous souhaitez vous inscrire en L1 santé, vous positionnez ce vœu tout en haut de votre classement. "Ces vœux ne sont pas figés. Les élèves peuvent en changer l’ordre jusqu’au début du mois de juin, mais passé le délai de la 1ère phase d’inscription, fin mars, ils ne peuvent plus en ajouter de nouveaux", explique Claude-Anne Dechelette, conseillère d’orientation-psychologue au rectorat d’Aix-Marseille. Vous devez toujours mettre en premier la formation qui vous tente le plus. En effet, lorsque vous recevrez les propositions d’affectation, si votre 1er vœu est validé vous ne pourrez plus le modifier.

La phase d’admission


Entre juin et juillet ont lieu les phases d’admission, où l’on vous fera une proposition, la meilleure en fonction de votre classement. Si vous ne répondez pas, vous serez définitivement éliminé. Attention, si vous obtenez satisfaction sur l’un de vos premiers vœux, vos autres demandes moins bien classées vont s’annuler automatiquement pour profiter à d’autres candidats. Pour chacune de vos demandes, 3 réponses sont possibles : vous êtes retenu, vous êtes sur liste d’attente ou vous êtes refusé.

Chaque fois que vous êtes retenu, si vous répondez "oui définitif", vous acceptez la formation qui vous est proposée ; si vous répondez "oui mais", cela signifie que vous acceptez la proposition, mais que vous espérez avoir une formation mieux placée dans votre liste de vœux. Si vous répondez "non mais", vous refusez la proposition, mais vous maintenez votre candidature pour d’éventuels vœux mieux placés (attention, si vous n’obtenez pas de meilleure proposition, vous risquez de vous retrouver sans rien). Enfin, si vous répondez "démission générale", cela signifie que vous n’êtes plus candidat à aucune formation gérée par ce site.

Changer d’académie


Pour accroître leurs chances au difficile concours de 1ère année d’études de santé, des étudiants n’hésitent plus à déménager dans une académie où le rapport entre le numerus clausus et le nombre d’inscrits est plus favorable.

Des numerus clausus plus engageants


C’est le cas de certains Montpelliérains, qui préfèrent s’inscrire à l’université de Clermont-Ferrand, où le taux de réussite est plus élevé que dans leur région d’origine. Les universités d’Amiens ou de Saint-Étienne ont vu leurs inscriptions augmenter de près de 30%. Or, accueillir l’ensemble des inscrits génère des problèmes logistiques. Pour enrayer ce phénomène, certaines académies ont pris des mesures draconiennes. "Certaines d’entre elles ont décidé de sectoriser leur recrutement", explique Claude-Anne Dechelette, conseillère d’orientation psychologue au rectorat d’Aix-Marseille.

Des universités qui définissent des priorités


L’académie de Montpellier donne ainsi la priorité aux bacheliers inscrits en terminale dans ses établissements d’enseignement secondaire. Si des places sont disponibles en PACES, elle élargit son recrutement aux communes limitrophes. Les élèves extérieurs doivent remplir un dossier spécifique. Cette sectorisation géographique n’est pas une sélection. "Les facultés de médecine ne sélectionnent pas entre les bons et les mauvais dossiers scolaires", rappelle Claude-Anne Dechelette, avant d’ajouter : "Pourtant, s’il ne reste que quelques places disponibles, les bacs S, qui ont de meilleures chances de réussite dans ces études spécifiques, seront sans doute privilégiés."

Les dérogations


Si vous voulez vous inscrire dans une université située hors de votre académie, vous devez faire une demande de dérogation, qu’il vous faut motiver auprès de l’université que vous visez. Certaines universités, comme Lille ou Montpellier, souhaitent que cette dérogation soit demandée dès l’inscription sur le site admission-postbac. Les lycéens suivent alors une procédure d’inscription en ligne différente des autres. En revanche, d’autres universités préfèrent que les candidats attendent pour faire leur demande de dérogation de se voir attribuer leurs vœux définitifs, début juin.

Pour en savoir plus
> Admission postbac, le mode d'emploi
> Admission postbac, vos questions nos réponses

Réussir ses études de santé

Pour aller plus loin
À découvrir aux éditions l'Etudiant :

“Réussir ses études de santé”, par Ludivine Coste



Sommaire du dossier
Retour au dossier Peut-on réussir des études de santé après un bac ES, L ou technologique ? Quels sont les objectifs de la réforme des études de santé ? Qu'est-ce qui va changer avec la réforme des études de santé ? Quels sont les effets de la réforme des études de santé ? Etudes de santé : c'est quoi le "numerus clausus" ? Comment se déroule la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) Comment se déroulent les études de santé de la 2ème année à l'internat ? Etudes de santé : comment devenir pharmacien ? Etudes de santé : comment devenir chirurgien-dentiste ? Etudes de santé : comment devenir sage-femme ? En quoi consiste le concours de la L1 santé (PACES, ex-PCEM1)? Faut-il avoir le goût des sciences pour des études médicales ? Les études de santé sont-elles vraiment exigeantes ? Comment savoir si on est fait pour les professions médicales ? Etudes de santé : peut-on choisir son université ? Comment réussir la L1 santé (PACES, ex-PCEM1) du premier coup ? Faut-il faire une prépa pour réussir ses études de santé ? Fac de médecine : qu'est-ce que le tutorat ? 1ère année de médecine : comment les étudiants sont-ils accompagnés ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), faut-il redoubler ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les passerelles vers l'université ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles études courtes ensuite ? En cas d'échec en PAES, puis-je intégrer une école d'ingénieurs ? En cas d'échec en L1 santé (PACES, ex-PCEM1), quelles sont les autres formations médicales et paramédicales ? Pour devenir sage-femme, doit-on obligatoirement passer par un bac S ? Que valent les écoles de kinésithérapeute qui recrutent sur concours ? Etudes de santé à l'étranger : comment faire ? Etudes de santé à l'étranger : pour quoi faire ? Etudes de santé à l'étranger : comment garder le niveau ? Etudes de santé à l'étranger : comment financer son séjour ? Comment profiter de l'été pour se préparer aux études de santé à la fac ? Etudes de santé : quels débouchés en pharmacie ? Etudes de santé : quels débouchés en chirurgie dentaire ? Etudes de santé : quels débouchés dans les spécialités médicales ? Etudes de santé : quels débouchés chez les sages-femmes ? Après des études de médecine suis-je certain de pouvoir exercer comme chirurgien ? Etudes de santé : quand peut-on se spécialiser en pharmacie, odontologie ou maïeutique ? Pharmacie, dentaire, médecine, sage-femme : quel coût pour les études ? Est-ce vrai que les amphis sont pleins à craquer en L1 santé (PACES, ex-PCEM1)?