Une aide de 150 euros pour les étudiants en formation sanitaire et sociale

Par Pauline Bluteau, publié le 26 Février 2021
2 min

En février, les étudiants inscrits dans une formation sanitaire ou sociale pourront recevoir une aide de 150 euros, en plus de leur bourse d’études. Ce chèque sera versé automatiquement par les régions.

Plusieurs aides ont déjà été annoncées en faveur des étudiants depuis le début de la crise sanitaire. Cette fois, ce coup de pouce financier concerne exclusivement les étudiants boursiers des formations sanitaires et sociales.

Lire aussi

150 euros supplémentaires versés en février 2021

En février, tous les étudiants boursiers inscrits dans une école ou institut supérieur préparant aux métiers du soin ou du social recevront une majoration de 150 euros à leur bourse d’études "à titre exceptionnel et compte tenu des conséquences économiques et sociales liées à la crise sanitaire", précise le décret du 10 février dernier. Cette aide sera directement versée par le conseil régional, en une seule fois, sans que vous ayez à en faire la demande.

En effet, les étudiants inscrits dans les formations du secteur sanitaire ou social ont un régime à part : la demande de bourse s’effectue directement auprès de la région et non auprès des CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires). Les modalités sont en revanche les mêmes, tout comme les différents échelons et montants versés chaque mois aux étudiants.

Différentes formations sont concernées :

  • dans le secteur paramédical : aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, infirmier, ergothérapeute, kinésithérapeute, psychomotricien, technicien de laboratoire médical… ;
  • dans le secteur médical : sage-femme (maïeutique) ;
  • dans le secteur social : éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, assistant de service social…

Lire aussi

Toutes nos fiches métiers dans le secteur du paramédical et du social

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road