1. Vis ma vie d’étudiant en médecine sur Snapchat
Portrait

Vis ma vie d’étudiant en médecine sur Snapchat

Envoyer cet article à un ami
Élie-Sacha Dahan est étudiant en cinquième année de médecine à Créteil et à fond sur Snapchat. // © Laura Hubert
Élie-Sacha Dahan est étudiant en cinquième année de médecine à Créteil et à fond sur Snapchat. // © Laura Hubert

IL VA FAIRE LA UNE. Élie-Sacha Dahan, 25 ans, s’est créé un compte Snapchat où il décrit ses journées d'étudiant en médecine à l’université de Créteil. L'occasion de donner de précieux conseils de travail et de mode de vie aux lycéens.

Après la terminale, Élie-Sacha Dahan n'a eu aucune hésitation à s'inscrire à la faculté de médecine de Créteil. "Je voulais rendre la vie des autres meilleure, même si plein d'autres métiers le font aussi ! Médecin, c'est une profession reconnue. Je viens d'un milieu familial où on n'a pas fait d'études supérieures. Ma famille est très fière de mon parcours", confie-t-il.

Un parcours qui n'a pas été rectiligne. Élie-Sacha redouble sa PACES (première année commune aux études de santé), et décide de faire une année de césure à l'étranger avant de se replonger dans les études. Aujourd'hui, il est externe en cinquième année de médecine.

Au cœur de la vie d'étudiant en médecine

Entre les cours en amphithéâtre et les gardes à l'hôpital, Élie-Sacha, 25 ans, se connecte sur Snapchat. Sur le compte "ESDOC" il y partage son quotidien à l'hôpital, ses joies et galères mais aussi ses conseils pour réussir sa vie d'étudiant en médecine. "Via Snapchat, je veux prendre par la main les lycéens, et leur donner ce que moi j'ai mis un an à comprendre", explique-t-il.

Dans ses photographies éphémères, il ne peut pas tout montrer : "Il ne faut reconnaître personne, sauf accord. Je ne photographie que très rarement des patients ou des collègues. Il y a également des règles strictes d'hygiène, et des moments où je dois vraiment être concentré pendant les opérations !".

Levé dès 6 h 30 et couché vers minuit, les journées de cet étudiant en médecine sont chargées. Le matin, il est à l'hôpital, l'après-midi en cours et le soir à la bibliothèque. "Je reste cinq heures tous les soirs pour réviser. La vie d'étudiant en médecine ce n'est pas comme dans les séries TV, on passe 85 % du temps à lire !"

Lire aussi : Médecine : ils racontent leur premier jour d'internes

Médecin, un mode de vie

Se faisant discret dans les couloirs de la fac, il se pose vers 13 h à la cafétéria pour s'acheter un brownie. Son dessert ? Non, son déjeuner ! "Je meurs de faim ! Comme je l'ai mis sur Snapchat ce matin, il faut manger le matin avant de partir, car on ne sait pas quand on va pouvoir manger à nouveau dans la journée", prévient-il.

L'étudiant prend le temps de donner des conseils via Snapchat et des conférences dans des lycées. "Je leur explique qu'être médecin ce n'est pas un métier, mais un mode de vie ! Cela règle le temps de sommeil, notre position géographique, nos relations... Mais, si en toute connaissance de cause, ceux à qui j'ai pu faire découvrir cet univers veulent quand même continuer dans cette voie-là, c'est magnifique", se réjouit-il.

Lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour des études de médecine ?

De Snapchat à YouTube ?

Élie-Sacha a réussi à réunir plus de 2.500 abonnés depuis mi-avril 2017. Et il veut surfer sur cette vague : "À l'avenir, j'aimerais bien créer une chaîne YouTube ! Je regrouperais différents conseils d'autres étudiants en médecine, mais qui n'ont pas forcément envie de passer à l'écran. J'ai envie d'être une référence pour tous ceux qui cherchent des informations". En parallèle, il compte se spécialiser en neurologie. Un véritable adepte de la connexion !