1. Admission postbac : suis-je obligé de m’inscrire sur APB ?
Boîte à outils

Admission postbac : suis-je obligé de m’inscrire sur APB ?

Envoyer cet article à un ami

Nombre de candidatures, ordre des vœux, modalités de sélection… sur ces aspects et de nombreux autres, il vous manque des informations pour bien choisir votre orientation postbac. Tout au long de la période de pré-inscription, l'Etudiant vous accompagne en vous donnant des réponses concrètes à vos questions et des conseils pratiques pour remplir vos dossiers de candidature.

Suis-je obligé de m'inscrire sur admission-postbac.fr ?

Petit clin d'œil à APB : la réponse est non, mais…

Non, car APB ne recense pas toutes les formations…

Non, vous n'êtes pas obligé de vous inscrire sur le portail national de préinscription en première année d'études supérieures. Pourquoi ? Parce que certaines formations n'y sont pas ! Pour les concours Sciences po, même s'ils sont listés sur le site APB (sauf l'institut parisien, qui n'a pas souhaité y figurer), il faut s'inscrire en dehors du portail commun (sur le site d'admission de Sciences po Paris, sur celui du concours commun des sept Sciences po de région, sur les sites de Sciences po Bordeaux ou de Sciences po Grenoble).

Même chose pour la grande majorité des écoles de commerce (quelques-unes sont sur APB), pour les IFSI (instituts de formation en soins infirmiers), les écoles du secteur social, les écoles d'art (à l'exception de quelques-unes qui sont sur APB), pour quelques écoles d'ingénieurs (réseaux Icam et Fésia, notamment), ainsi que pour certaines licences très sélectives, pour lesquelles les universités recrutent en dehors de la procédure APB.

Si vous avez choisi l'une de ces écoles, vous vous dites logiquement que vous n'avez pas à vous tracasser avec des démarches APB. Pas si sûr…

… mais inscrivez-vous tout de même sur APB !

En effet, les formations que nous venons de citer sont sélectives, c'est-à-dire qu'elles vous recrutent en fonction de votre dossier scolaire, de votre motivation et, parfois, de vos résultats à des concours écrits et/ou oraux. Pour les instituts d'études politiques, par exemple, le taux de candidats admis varie entre 10 % et 15 %. Et pour certaines écoles d'art très convoitées, le taux tombe même à 3 % d'admis ! Cela signifie que des milliers de candidats devront s'inscrire ailleurs…

Voilà pourquoi il est fortement recommandé de s'inscrire aussi sur admission-postbac.fr avant le 20 mars (18 heures) et de sélectionner d'autres formations qui sont sur le portail commun. Vous aurez ainsi peut-être une proposition d'admission en juin. Vous la refuserez si vous êtes admis à votre école hors APB. En revanche, si vous n'êtes pas pris, vous serez soulagé d'avoir anticipé un plan de secours (voire plusieurs).

Si vous choisissez des filières non sélectives (licences universitaires), vous serez même certain de ne pas vous retrouver sans rien à la rentrée. Un moyen de passer ses concours l'esprit plus serein.