1. Supérieur
  2. Parcoursup - Inscriptions dans le supérieur
  3. APB 2017 : des candidats en réorientation à l'université victimes d'un bug
En bref

APB 2017 : des candidats en réorientation à l'université victimes d'un bug

Envoyer cet article à un ami
À Paris 13, les réorientations internes des étudiants ne passent pas par APB. // © Université Paris 13
À Paris 13, les réorientations internes des étudiants ne passent pas par APB. // © Université Paris 13

Impossible de confirmer un vœu groupé en filière universitaire sur Admission-postbac ! Si vous envisagez une réorientation via la plate-forme, vous avez peut-être rencontré le même problème que Sabri, étudiant de Paris 13. Pas de panique : il s’agissait d’un bug informatique, pris en charge par l’équipe technique d’APB.

Depuis plusieurs jours, Sabri était en mode “panique” devant son dossier APB. Étudiant en PACES à Paris 13, il souhaite se réorienter en licence de droit à la rentrée 2017.

Problème : sur APB, comme un candidat en terminale, il se retrouve devant un vœu groupé “Droit en Île-de-France” pour lequel il doit obligatoirement classer les 12 sous-vœux des formations proposées dans la région. Parmi elles, son université actuelle, Paris 13. Or, cette dernière gère les réorientations en interne, sans passer par APB. 

Lire aussi : Comment postuler à un vœu groupé sur APB ?

Conséquence : lorsque Sabri veut ajouter ce sous-vœu à sa liste, un message lui demandant de passer par sa fac s’affiche… et il ne peut donc pas postuler aux autres licences en droit franciliennes ! Une impossibilité technique qui le rend très inquiet, d’autant qu’une de ses amies, également en demande de réorientation dans un autre établissement, n’avait pas accès au vœu groupé et pouvait directement choisir les licences proposées par les différentes universités.

Cliquez pour agrandir l'image.

40-apb-2017-voeu-groupe-licence-droit-idfUn exemple de vœu groupé en Île-de-France. © capture d'écran APB

Un courrier à venir

L’équipe technique d’APB se penche aussitôt sur ce cas précis. Verdict : il s’agissait d’un "bug" concernant les candidats en réorientation interne dans une composante autre que le siège de l’université. Par exemple, à Paris 13, il y a neuf composantes d’enseignement réparties sur les cinq campus (Villetaneuse, Bobigny, Saint-Denis, La Plaine Saint-Denis, Argenteuil).

Cela ne concerne qu'une "population très restreinte et ciblée", rassurent les techniciens de la plateforme. Si vous êtes dans cette situation, pas d'inquiétude : le bug est en cours de résolution et “un courrier va être adressé à tous les candidats concernés pour leur dire ce qu’ils doivent faire”. Vous avez encore trois semaines, jusqu'au 20 mars, pour ajouter des candidatures à votre dossier APB.

Ouverture des données et du code source de la plateforme APB

Le 1er février 2017, Thierry Mandon, secrétaire d'État en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a confié à Etalab (qui coordonne la politique d’ouverture et de partage des données publiques) une mission d'étude sur les conditions d'ouverture d'APB.
Etalab devra se pencher sur plusieurs volets : plan d'action pour ouvrir le code, explicitation des données associées, étude d'impact juridique, évaluation des risques techniques (sécurité)... Et même l'organisation d'un hackaton autour de nouveaux services aux usagers, avec les parties prenantes intéressées.
Les premiers résultats des travaux d'Etalab sont attendus fin mars 2017.

Pour aller plus loin : Licence de droit : ce qui vous attend vraiment en première année / Licence de droit : cinq conseils pour réussir sa rentrée en première année / Droit, psycho, STAPS : ces licences (trop) attractives vues par leurs étudiants / Fac : comment se réorienter en première année ?