Comment faire ses vœux dans les formations paramédicales sur Parcoursup ?

Par Elodie Auffray, publié le 08 Janvier 2021
4 min

Les formations paramédicales sont sélectives et exigeantes. Les candidats doivent allier qualités humaines et aptitudes scientifiques.

Entrées sur Parcoursup en 2020, les formations paramédicales sont particulièrement plébiscitées par les candidats.

Lire aussi

Le diplôme d’infirmier : les IFSI très demandés

C’est la formation la plus demandée sur Parcoursup : en 2020, le diplôme d'Etat (DE) infirmier comptabilisait 612.000 voeux pour 31.000 places. La sélection est donc assez rude. La formation, en trois ans, se déroule dans 330 instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI), publics pour la plupart. Elle alterne les temps de formation à l’école et les stages cliniques.

Vœux multiples

Les IFSI sont regroupés à l’échelle d’un territoire autour d’une université. Chaque regroupement compte pour un vœu multiple, puis chaque institut pour un sous-vœu. Le nombre de regroupements est limité à cinq. En revanche, les sous-vœux ne sont pas limités, ni décomptés dans les 20 autorisés.

Une sélection uniquement sur dossier

Elle se base sur les attendus nationaux, pondérés différemment selon les IFSI : qualités humaines et relationnelles (empathie, communication, travail en équipe…), intérêt pour les questions sanitaires et sociales, bases scientifiques, bonne expression et capacité à s’organiser. Sont pris en compte toutes vos notes de première et terminale (dont celles du bac), la fiche Avenir et le projet de formation motivé.

Une lettre de motivation à soigner

Elle peut faire toute la différence. Argumentez votre choix d’orientation et mettez en valeur vos expériences en lien avec le métier et les attendus. Ne négligez pas la rubrique "Activités et centres d’intérêt" qui complète la lettre : parlez-y de vos engagements, associatifs ou sportifs, et de ce qu’ils vous ont apporté.

Lire aussi

Les autres formations paramédicales post-bac

Via Parcoursup, vous aurez aussi accès aux diplômes d'État d'ergothérapeute, psychomotricien, audioprothésiste, pédicure-podologue, technicien de laboratoire médical et manipulateur en radiologie, ainsi qu’aux certificats de capacité en orthophonie et en orthoptie. Ils sont délivrés par des instituts de formation publics ou privés, parfois rattachés à des universités. Les études durent trois ans (cinq pour l’orthophonie). Elles comportent des enseignements théoriques mais accordent aussi une place importante à la pratique et aux stages.

Des vœux simples ou multiples

Seuls les instituts d’orthophonie, d’orthoptie et d’audioprothèse qui sont regroupés autour d’une université sont concernés par les vœux multiples, sur le même modèle que pour les IFSI. Pour le reste, un établissement équivaut à un vœu. Vous ne pouvez pas formuler plus de cinq vœux pour une même filière.

Des modalités de sélection variables

Les compétences attendues pour intégrer ces écoles sont les mêmes que pour effectuer un DE d’infirmier. En revanche, les modalités de sélection diffèrent selon les spécialités et les établissements, et sont susceptibles d’évoluer pour la rentrée 2021.

Une certitude : certains cursus sélectionneront sur dossier (audioprothésiste, pédicure-podologue, manipulateur radio, technicien de laboratoire). D’autres gardent, en plus, un entretien (orthophoniste, orthoptiste). Les instituts d'ergothérapeute sont accessibles sur dossier, parfois doublé d’un oral. Ceux de psychomotricien pourront maintenir un concours mais certains ont déjà opté pour une sélection sur dossier, en plus d'un oral.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road