1. En 2019, suivez Mehdi, en bac STMG : "Sur Parcoursup, j'ai gagné 20 places sur la liste d'attente"
Témoignage

En 2019, suivez Mehdi, en bac STMG : "Sur Parcoursup, j'ai gagné 20 places sur la liste d'attente"

Envoyer cet article à un ami
Pour la rentrée 2019, Mehdi a décidé de repousser son entrée à la fac. Il envisage de partir à l'étranger. // © Photo fournie par le témoin
Pour la rentrée 2019, Mehdi a décidé de repousser son entrée à la fac. Il envisage de partir à l'étranger. // © Photo fournie par le témoin

TIMELINE, ÉPISODE 7. À l'approche des résultats du bac, Mehdi est plutôt confiant. Le stress est presque déjà derrière lui, le lycéen espère seulement obtenir son vœu préféré : la double licence droit-philo à la Sorbonne.

"J’étais très stressé mais maintenant je suis super confiant", assure Mehdi. Les épreuves du bac sont désormais terminées, le lycéen peut enfin souffler. D’après lui, tout s’est bien passé, Mehdi vise même la mention très bien. "J’ai beaucoup travaillé cette année pour la décrocher", estime-t-il. Mais en plus des résultats du bac, le lycéen attend aussi une réponse sur Parcoursup. Plus que quelques jours avant la fin du suspens.

Lire aussi : Obtenez vos résultats par académie, dès leur publication, sur letudiant.fr

À six places de son vœu préféré

En quelques semaines, le lycéen est passé de 11 à deux vœux au compteur. Admis en licence de droit à Paris-Descartes, il espère, comme depuis le début, recevoir une proposition pour la double licence de droit-philo à la Sorbonne. "En trois jours, j’ai gagné 20 places sur la liste d’attente, raconte-t-il. Désormais, je suis 6e. Je pense avoir une réponse dans les prochains jours."

D’après le lycéen, tout s’est joué après la fin des épreuves du bac, avec l’ouverture de la phase complémentaire le 25 juin. Lors des points d’étape, Mehdi a supprimé des vœux en attente. "J’ai renoncé à Assas parce que finalement ce n’était pas la formation qui m’intéressait le plus. Donc ce bilan était vraiment nécessaire parce que j’hésitais beaucoup", admet-il. Le lycéen a ainsi libéré des places pour les autres candidats, tout en étant plus serein dans ses choix d’orientation.

Lire aussi : Parcoursup : suivez l'évolution des candidats en phase d'admission

Une majorité à fêter

S'il est maintenant plus confiant, cela n’a pas toujours été le cas pendant le bac. "Avant, on avait l’habitude de regarder tous les jours si on avait de nouvelles propositions sur Parcoursup. Puis, pendant une semaine, plus rien. Au début c’est très stressant", confie-t-il.

Quoi qu’il en soit, Mehdi ne pense désormais qu’à une chose : les vacances. Repos, cinéma, voyage à l’étranger… Le programme du lycéen est encore bien chargé. "Je vais d’abord fêter mes 18 ans et je m’occuperai de mon année de césure plus tard." Car Mehdi n’a pas encore choisi sa future famille d’accueil pour être jeune homme au pair. "Je veux absolument loger dans le centre de Londres, donc c’est plus difficile de trouver. Et puis il faut toujours que je convainque mes parents…" Mais chaque chose en son temps, comme dit le lycéen.

Lire aussi :
– l'épisode 1 : "J'espère passer une année de césure aux États-Unis ou en Angleterre"
– l'épisode 2 : "Parcoursup me pousse à revoir mon orientation"
– l'épisode 3 : "Sur Parcoursup, j'ai décidé de choisir uniquement ce que j'aime"
– l'épisode 4 : "Je ne veux pas prendre de risques sur Parcoursup"
– l'épisode 5 : Le bilan de Mehdi, en plein stress
– l'épisode 6 : "Je suis plutôt confiant pour la suite"