1. En 2019, suivez Sara, en bac ES : "J’étais très surprise des résultats sur Parcoursup !"
Témoignage

En 2019, suivez Sara, en bac ES : "J’étais très surprise des résultats sur Parcoursup !"

Envoyer cet article à un ami
Le rêve de Sara, en terminale ES : le DNMADE. Mais la raison lui dicterait plutôt de s'inscrire en licence de sociologie... // © Photo fournie par le témoin
Le rêve de Sara, en terminale ES : le DNMADE. Mais la raison lui dicterait plutôt de s'inscrire en licence de sociologie... // © Photo fournie par le témoin

TIMELINE, ÉPISODE 6. En quelques jours, Sara est passée de la surprise à la déception lorsqu'elle a découvert ses résultats sur Parcoursup. Après avoir reçu un "oui" en DNMADE, la lycéenne s’est finalement retrouvée sur liste d’attente de son vœu préféré.

Retournement de situation pour Sara, en bac ES dans le département d’Eure-et-Loir. Comme plusieurs milliers de candidats inscrits sur Parcoursup, entre mercredi 15 mai, date de l’ouverture de la phase d’admission sur Parcoursup et vendredi 17 mai, la lycéenne a découvert qu’elle n’était finalement plus admise en DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design). D’autres formations sélectives ont été concernées par cette "erreur de paramétrage" comme les BTS (brevets de technicien supérieur) et certaines écoles d’ingénieurs. Une situation qui n’a pas été facile à vivre pour la lycéenne.

De la surprise à la joie en passant par la déception et l’agacement

"Cela m’a saoulée", avoue sans complexe Sara. Jeudi matin, après avoir mis plusieurs heures à accéder à son dossier, la lycéenne était très surprise de découvrir qu’elle avait été acceptée dans deux licences de géographie et aménagement et un DNMADE. Trois autres de ses vœux – deux DNMADE et la licence de psychologie – étaient en attente de place. Seules les deux écoles d’architecture ont refusé sa candidature. "Je ne m’y attendais pas du tout, j’étais sûre d’aller en licence de psycho donc je m’étais faite à l’idée", raconte Sara.

Vendredi, la lycéenne commence à s’inquiéter en entendant plusieurs camarades de classe se plaindre de "bugs" sur Parcoursup. "Je me suis connectée et un message s’est affiché pour dire qu’un de mes vœux avait changé : j’étais en attente de place pour le DNMADE où j’avais été acceptée." D’après elle, toute la classe a paniqué en (re)découvrant les résultats. "Encore plus bizarre : on était plusieurs à être premiers sur les listes d’attente. Tout est redevenu normal le lendemain", détaille Sara.

Géo, psycho ou DNMADE ?

Pour éviter de se retrouver sans aucune formation à la rentrée, la lycéenne a préféré confirmer l’un de ses vœux en licence de géographie dès le week-end. Deux jours plus tard, Sara a finalement reçu une proposition d’admission en licence de psychologie. "J’ai renoncé à la géo pour la psycho parce que cela me plaît davantage. La licence de géo était vraiment une sécurité, mais je ne regrette pas du tout d’avoir gardé cette option comme me l’avaient conseillé mes profs", affirme la lycéenne.

Sur ses huit vœux initiaux, Sara a donc déjà renoncé à quatre d’entre eux, tout en ayant accepté une proposition et maintenu trois DNMADE en attente. "Je ne pense pas que je serai prise en DNMADE, même si je suis 18e sur la liste d’attente dans l’un d’entre eux. Je m’étais tellement préparée à aller en psycho que je suis un peu perdue. Mais quoi qu’il en soit, je ne suis pas déçue !", résume-t-elle.

Lire aussi :
– l'épisode 1 : "Le DNMADE ou la licence de socio, je suis perdue !"
– l'épisode 2 : "Parcoursup va me permettre d'être mieux informée"
– l'épisode 3 : "J'ai besoin d'être rassurée sur mes choix d'orientation"
– l'épisode 4 : "Quoi qu'il arrive, je vais pouvoir faire ce qu'il me plaît"
– l'épisode 5 : Le bilan de Sara, qui a élargi ses recherches