Edito. Lycéens, lycéennes, ne vous autocensurez pas sur Parcoursup !

Par Thibaut Cojean, publié le 20 Janvier 2022
2 min

L’année de terminale, ce n’est pas que celle du bac. C’est aussi (surtout ?) celle de Parcoursup. Tout au long de l’année, vous sentirez la pression monter. Cette pression, vous devrez l’utiliser à bon escient pour vous maintenir en alerte et éviter les pièges du stress et de la procrastination.

Avant même l’ouverture de l’édition 2022 de la plateforme, vous pouvez y consulter l’offre de formations de l’année dernière. Familiarisez-vous avec le site, découvrez les différents types de formations, renseignez-vous sur les critères de sélection… Lorsque les inscriptions seront ouvertes, ce travail de repérage ne sera plus à faire et vous pourrez lancer votre réflexion et vos démarches plus sereinement.

Maîtrisez votre orientation sur Parcoursup

Surtout, ne vous fermez pas de porte trop vite ! L’autocensure est le pire ennemi de l’orientation. Il n’y a pas que les premiers de la classe qui iront en classe prépa, et chaque élève a le droit de postuler où il le souhaite. Et enfin, n‘oubliez pas : pour la très grande majorité d’entre vous, Parcoursup ne sera pas la touche finale de votre orientation. Votre spécialisation se fera au fur et à mesure de vos études, et continuera probablement au-delà.

Et même si vous vous trompez, vous avez le droit à l’erreur et la réorientation est le lot de dizaines de milliers d’étudiants chaque année. Gardez en tête que c’est vous, en anticipant au mieux et en maîtrisant le calendrier, qui resterez maître de votre orientation.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !