Parcoursup : comment vous inscrire en école de commerce post-bac ?

Par Elodie Auffray, publié le 16 Decembre 2019
5 min

Pour intégrer une école de commerce, il faut passer par la case concours, avec écrits et oraux. Ces établissements recrutent des profils divers. La personnalité compte autant, sinon plus, que les résultats scolaires.

Il existe un grand nombre d'écoles de commerce, pour la plupart privées. Beaucoup se sont regroupées pour proposer des concours d'accès communs (chacune modulant comme elle le souhaite les cœfficients de chaque discipline) : Accès, Sésame, Team, Pass, Ecricome Bachelor, Passerelle Bachelor, Bachelors EGC… Tous seront intégrés à Parcoursup en 2020. Prévoyez des frais d'inscription. Ils varient de 75 à 250 €, selon le concours présenté.

Un concours équivaut à un vœu multiple. Chaque école du concours correspond ensuite à un sous-vœu. Le nombre de ces sous-vœux n'est pas limité et n'est pas décompté dans le maximum autorisé (20).

Lire aussi

Avez-vous le profil ?

La plupart des candidats sont issus des filières ES et S mais beaucoup d'écoles sont ouvertes à tous types de profils, y compris ceux des terminales L et STMG. Référez-vous aux attendus : culture générale et intérêt pour les sujets économiques et de société, capacité de raisonnement et de calcul, compétences rédactionnelles et de synthèse, étude de deux langues vivantes (dont l'anglais).

Le QCM répandu à l'écrit

Les modalités d'accès diffèrent selon les concours. Certains, comme Accès, ne regardent pas du tout le dossier scolaire. D'autres, tel Sésame, le prennent en compte pour établir leur classement. Dans beaucoup de concours, on retrouve un test de logique ou d'aptitude à la prise de décision, et souvent une synthèse.

Beaucoup d'épreuves prennent la forme de QCM. Attention, certains sanctionnent les mauvaises réponses par des points négatifs, d'autres non. Ou bien il peut y avoir plusieurs bonnes réponses.

L'anglais (et parfois une seconde langue) est testé, à l'oral ou à l'écrit. La culture générale, l'actualité, les compétences mathématiques, les aptitudes numériques ou verbales peuvent aussi faire l'objet d'une épreuve, selon les concours.

Lire aussi

L'entretien déterminant

En effet, plus que l'excellence académique, ces écoles recherchent des étudiants curieux, astucieux, capables de prendre
des responsabilités et de la hauteur, de travailler en équipe, de prendre des initiatives.Important également : être ouvert sur le monde et ses enjeux car la plupart des cursus comportent une partie à l'étranger.

Aucune préparation particulière n'est requise, le naturel est de mise. Entraînez-vous tout de même à parler de vous, de vos activités et de vos expériences. Préparez-vous aussi à détailler votre projet professionnel, tout au moins les secteurs et types d'entreprises qui vous attirent.

Lire aussi

Comment se préparer ?

Les concours mettent à disposition de nombreux outils : annales, applications, témoignages d'anciens candidats, corrigés vidéos… Certains organisent même des journées de préparation.

En bref, soyez rigoureux et régulier dans votre manière de travailler. Familiarisez-vous tout particulièrement avec le QCM, peu pratiqué au lycée. Plus vous en ferez, plus vous acquerrez la mécanique et plus vous serez à l'aise le jour de l'épreuve. Idem pour les épreuves de synthèse.

Apprenez à gérer votre temps, exercez-vous avec le chrono. Entretenez votre culture générale en lisant la presse ou en regardant des séries en anglais.Allez aux journées portes ouvertes, où vous pourrez rencontrer des enseignants et des étudiants, qui vous donneront des conseils pratiques. Cela vous aidera aussi à mieux connaître les formations et la vie de l'école : les établissements apprécient les candidats qui se sont bien renseignés à leur sujet. C'est même l'un des éléments évalués lors des oraux

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !