1. Supérieur
  2. Parcoursup - Inscriptions dans le supérieur
  3. Parcoursup : insatisfait de vos réponses, quelles solutions s’offrent à vous ?
Boîte à outils

Parcoursup : insatisfait de vos réponses, quelles solutions s’offrent à vous ?

Envoyer cet article à un ami
Mécontent de vos réponses sur Parcoursup ? Des outils sont à votre disposition pour trouver une solution. // © plainpicture/Johner/Scandinav Images
Mécontent de vos réponses sur Parcoursup ? Des outils sont à votre disposition pour trouver une solution. // © plainpicture/Johner/Scandinav Images

Les formations sélectives peuvent vous donner des réponses négatives, et ce, dès le 19 mai, date de l'ouverture de la phase d'admission sur Parcoursup. Cela ne signifie pas que vous devez désespérer pour autant. L'Etudiant répond à vos questions pour vous aider à trouver des solutions.

À l'exception des universités, tous les établissements et formations du supérieur peuvent vous refuser. Sur Parcoursup, la réponse attribuée sera "non". Un scénario qu'appréhendent de nombreux candidats même si cela ne signifie pas pour autant qu'il sera impossible pour vous de poursuivre vos études en septembre prochain. Plusieurs outils sont encore à votre disposition pour trouver une solution de secours.

Lire aussi : Parcoursup : quelles réponses êtes-vous susceptible de recevoir ?

Que puis-je faire en cas de réponses négatives ?

Si vous avez postulé à des filières sélectives uniquement (BTS, DUT, classes prépas, écoles spécialisées…), il se peut que vous ne receviez que des réponses négatives dès le 19 mai. Dans ce cas, vous devrez attendre le 16 juin pour vous inscrire à la procédure complémentaire et faire de nouvelles demandes d’admission.

En attendant, vous pouvez demander conseils à vos professeurs principaux ou à des psychologues de l'Education nationale au sein des CIO (centres d’information et d’orientation) afin d’envisager de nouvelles pistes pour la rentrée prochaine.

Lire aussi : Parcoursup : que faire si vous avez raté le coche des inscriptions ?

Suis-je sûr de trouver une place lors de la phase complémentaire ?

En 2019, plus de 127.000 places étaient encore disponibles à l'ouverture de la phase complémentaire, la majorité en licence (86.000) mais aussi en BTS et en CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles). En septembre dernier, environ 1.000 candidats sur les quelques 800.000 inscrits sur Parcoursup n'avaient pas trouvé de formation pour la rentrée.

Même si les choix sont nettement réduits par rapport à la phase principale, l'avantage est que vous serez fixé plus rapidement : les établissements ont seulement quelques jours pour vous répondre et ne peuvent pas vous placer sur liste d’attente.

Lire aussi : Parcoursup : la phase complémentaire, mode d'emploi

Qui est concerné par le point d'étape ?

Tous les candidats qui ont encore des vœux en attente le 29 juin devront répondre au point d'étape. Ce bilan est obligatoire et incite les candidats à confirmer leur volonté de conserver les vœux pour lesquels ils ne sont pas encore sûr d'accéder. Cela pourra permettre d'accélérer la procédure puisque certains d'entre vous choisiront peut-être de renoncer à quelques formations. Ne sont pas concernés : les candidats qui ont validé définitivement un vœu et ceux qui ont actionné le répondeur automatique.

Vous avez donc trois jours, entre le 29 juin et le 1er juillet pour y répondre. Pas d'inquiétude, en cas d'oubli, vous serez alerté par mail et par SMS. Mais attention, si vous ne répondez pas à temps, vous perdrez vos vœux en attente.

Lire aussi : Parcoursup : le répondeur automatique, comment ça marche ?

Peut-on faire réexaminer sa candidature ?

La loi ORE (orientation et réussite des étudiants) du 8 mars 2018 autorise le droit au réexamen de la candidature. Mais seulement lors de circonstances exceptionnelles, à savoir celles "tenant à [l’]état de santé, [au] handicap, à [une] inscription en tant que sportif de haut niveau ou [aux] charges de famille".

Lire aussi : Parcoursup : qui pourra faire réexaminer son dossier ?

Si vous êtes concerné, vous devez directement vous adresser au rectorat. Votre demande sera ensuite examinée par la CAES (commission d’accès à l’enseignement supérieur) qui, selon votre situation, pourra vous proposer une place dans un établissement adapté en fonction d’un périmètre géographique déterminé.

J’ai décidé de quitter Parcoursup. Que dois-je faire ?

Si les réponses de la phase principale et de la phase complémentaire ne vous conviennent toujours pas ou si vous n’avez pas obtenu votre bac, vous pouvez à tout moment démissionner de la plateforme. Il n’y a pas de démarche particulière à suivre.

Si vous avez préféré vous inscrire dans une formation hors Parcoursup, il faudra télécharger votre attestation de désinscription dans la rubrique "Admission". Le document est disponible dès le 19 mai. Il garantit à votre futur établissement que vous n’avez plus aucun vœu en attente sur Parcoursup et donc que vous pouvez procéder à votre inscription administrative.