1. Parcoursup : le bilan de Sara, qui a élargi ses recherches
Témoignage

Parcoursup : le bilan de Sara, qui a élargi ses recherches

Envoyer cet article à un ami
Sara a renoncé à son vœu en DNMADE pour valider définitivement sa proposition en licence de psycho. // © Photo fournie par le témoin
Sara a renoncé à son vœu en DNMADE pour valider définitivement sa proposition en licence de psycho. // © Photo fournie par le témoin

TIMELINE, ÉPISODE 5. Attirée par le secteur de l’art, Sara, en terminale ES, envisageait d’entrer en DNMADE à la rentrée prochaine. Sur les conseils de ses professeurs, elle a finalement trouvé huit formations en accord avec ses projets professionnels. Retour sur ce long travail d’orientation.

Indécise et peu sûre d’elle, Sara a longtemps hésité en matière d’orientation. Alors qu’elle vise plutôt une formation préparant aux métiers de l’art et de la conception, la lycéenne doute du profil des bacheliers recherché par les écoles d'art. Comme ses professeurs et son conseiller d’orientation, qui l’ont encouragée à trouver d’autres formations moins sélectives que le DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design).

Lire aussi l'épisode 1 : "Le DNMADE ou la licence de socio, je suis perdue !"
Lire aussi l'épisode 2 : "Parcoursup va me permettre d'être mieux informée"
Lire aussi l'épisode 3 : "J'ai besoin d'être rassurée sur mes choix d'orientation"
Lire aussi l'épisode 4 : "Quoi qu'il arrive, je vais pouvoir faire ce qu'il me plaît"

Résultat, Sara se retrouve finalement avec huit vœux sur Parcoursup. La lycéenne a décidé de miser sur ses capacités extrascolaires pour prouver sa motivation. Satisfaite de ses choix, elle se dit malgré tout stressée par ce qui l’attend l’année prochaine. Voici le bilan de Sara en matière d’orientation.

Loading...

Loading…