1. Parcoursup : les vœux sont (presque) faits pour nos cinq lycéens
Témoignage

Parcoursup : les vœux sont (presque) faits pour nos cinq lycéens

Envoyer cet article à un ami
Tiffanie, Sara, Lucie, Claire et Mehdi vont passer le bac en 2019... et s'inscrire dans le supérieur. Suivez leur année en images ! // © Photos fournies par les témoins
Tiffanie, Sara, Lucie, Claire et Mehdi vont passer le bac en 2019... et s'inscrire dans le supérieur. Suivez leur année en images ! // © Photos fournies par les témoins

TIMELINE, ÉPISODE 3. Le 22 janvier 2019, le coup d’envoi des inscriptions sur Parcoursup a été donné. Comme tous les élèves de terminale, les cinq lycéens que nous suivons ont jusqu’au 3 avril pour compléter leur liste de vœux. Pour certains, il ne reste que quelques petits détails à régler.

Les vacances de Noël semblent avoir été bénéfiques pour Sara, Lucie, Tiffanie, Claire et Mehdi. Les lycéens ont eu le temps de définir plus précisément leur projet d’orientation et, pour eux, Parcoursup n’a été qu’une simple formalité. Après avoir participé aux portes ouvertes, ils pensent désormais à leur liste de vœux. Malgré quelques hésitations, chacun semble satisfait de ses choix.

Lire aussi :
En 2019, suivez 5 lycéens à l'épreuve du bac et de Parcoursup… comme vous !
Parcoursup : encore beaucoup d’hésitation chez nos 5 lycéens

Entre quatre et huit vœux sur Parcoursup

À commencer par Tiffanie. La jeune Nantaise n’a même pas eu le temps de s’inscrire sur Parcoursup. Soulagée de contourner le processus d’admission postbac, elle peut maintenant préparer son bac pro services aux personnes et aux territoires en toute sérénité.

Lire aussi : Tiffanie, en bac pro : "Parcoursup, ce ne sera pas pour moi"

Pour Claire aussi, l’inscription sur Parcoursup est en bonne voie. L’élève de terminale S a décidé de tenter sa chance à la fois dans des filières sélectives — telles que les prépas que dans des licences scientifiques.

Lire aussi : Claire, en bac S : "J’ai préféré tenter ma chance dans des filières très sélectives"

Du côté de Mehdi, les doutes persistent, mais le lycéen reste optimiste. En bac STMG, il compte bien réussir sa licence, en droit ou dans une autre filière…

Lire aussi : Mehdi, en bac STMG : "Sur Parcoursup, j’ai décidé de choisir uniquement ce que j’aime"

Enfin, tout se précise aussi pour Sara et Lucie, en terminale ES et STMG. Les lycéennes veulent être sûres de faire le meilleur choix. Conseiller d’orientation et portes ouvertes, tous les moyens sont bons pour se rassurer.

Lire aussi :
Sara, en bac ES : "J’ai besoin d’être rassurée dans mes choix d’orientation"
Lucie, en bac STMG : "J’attends les portes-ouvertes pour me décider"