1. Parcoursup : la procédure complémentaire, c'est parti !
Décryptage

Parcoursup : la procédure complémentaire, c'est parti !

Envoyer cet article à un ami
La phase complémentaire de Parcoursup ouvre ce mardi 26 juin pour permettre aux candidats sans réponse de trouver une place disponible. // © plainpicture/Cultura/SKA
La phase complémentaire de Parcoursup ouvre ce mardi 26 juin pour permettre aux candidats sans réponse de trouver une place disponible. // © plainpicture/Cultura/SKA

Parcoursup, match retour. Mardi 26 juin 2018, une nouvelle étape s'ouvre sur la plate-forme d'admission postbac avec les places encore disponibles, en parallèle de la procédure principale. Mode d'emploi de cette "phase complémentaire".

Phase complémentaire, à vos marques, prêts, partez ! Après la pause liée au déroulement des épreuves du baccalauréat, Parcoursup reprend du service mardi 26 juin 2018. À 14 h, une nouvelle étape de la procédure s'ouvre en parallèle de la phase principale pour vous permettre de formuler de nouveaux vœux là où des places sont encore disponibles.

Lire aussi : Meilleurs bacheliers : le "fast pass" de Parcoursup

Une phase ouverte à tous les candidats

Comme son nom l'indique, cette phase est "complémentaire" à la première. Vous pourrez donc participer aux deux à la fois. En effet, elle est ouverte à tous les élèves y compris ceux qui ont déjà accepté une proposition. Les candidats, qui n'ont jamais été sur Parcoursup, peuvent également rattraper le coche en s'inscrivant avant le 22 juillet. Si c'est votre cas, vous aurez alors des informations à renseigner pour compléter votre dossier.

Vous pourrez y formuler une salve de 10 nouveaux souhaits dans votre dossier en cliquant sur l’onglet "vœux" puis "vœux en phase complémentaire". Seules les formations où les places sont encore disponibles apparaîtront dans le moteur de recherche, accessible sur la page "Découvrez le contenu des formations". Le ministère de l'Enseignement supérieur recommande de consulter régulièrement ce moteur de recherche car de nouvelles places pourraient y être renseignées.

Lire aussi : Parcoursup : le calendrier 2017–2018 en un clin d’œil

Le délais de réponse changent

Attention, vous ne pourrez pas formuler des vœux pour une formation dans un établissement dans lequel vous avez déjà postulé en phase principale. Vous pouvez toutefois demander une formation similaire dans un autre établissement, ou une autre académie.

Une fois vos vœux formulés, les formations auront jusqu’à huit jours pour répondre à votre candidature sauf celles dites "sélectives", comme les BTS (brevets de technicien supérieur), les DUT (diplômes universitaires de technologie), des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) ou des écoles pour lesquelles ce délai peut être prolongé pendant la pause estivale. Comme pour la phase principale, vous serez informé des réponses sur votre messagerie personnelle, l’application Parcoursup ou encore la messagerie intégrée à la plate-forme. Les règles pour répondre restent les mêmes que pour la phase principale mais les délais changent. Reportez vous bien au calendrier ci-dessous pour les respecter.

Le calendrier des délais de réponse sur Parcoursup // © Ministère de l'Enseignement supérieur
Le calendrier des délais de réponse sur Parcoursup // © Ministère de l'Enseignement supérieur

"Ce qu’ils vont me proposer ne va pas m’intéresser"

Cette nouvelle phase est attendue de pied ferme par les quelque 133.845 candidats toujours sans réponse sur la plate-forme. Pourtant, parmi les lycéens concernés, certains peinent à croire au miracle. "Je sais déjà que ce qu’ils vont me proposer ne va pas m’intéresser. Cela ne me servira pas", témoigne Paul-Emile, en terminale S au lycée Jacques-Prévert, à Boulogne-Billancourt (92). Faute d'avoir obtenu une place sur Parcoursup au début de la procédure, le bachelier se dirigera vers une école de management privée l'année prochaine. Ayoub, également en terminale S dans le même lycée, se laisse le temps de voir ce que la phase principale lui réserve. "Là, le bac est terminé, je vais voir ce que donne Parcoursup. Tous mes vœux étaient en attente. Si j'ai toujours rien, je passerai par la procédure complémentaire", assure-t-il.

Lire aussi : Les résultats du bac en ligne dès le 6 juillet sur letudiant.fr

Sur le marché des places disponibles, Ayoub aura peu de chance de trouver son bonheur dans les formations les plus demandées comme les licences STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), les classes préparatoires ou certains BTS très prisés… Mais rien n'est perdu pour autant. Au fur et à mesure que les listes d'attente s'épuiseront sur la phase principale, de nouvelles places apparaîtront. En 2017, à l'issue de la procédure complémentaire, il restait encore 130.000 places vacantes. Si vous êtes dans ce cas, n'hésitez donc pas à tenter votre chance et armez-vous de patience ! Pour l'instant, Parcoursup tourne à un rythme de croisière même si le raccourcissement des délais de réponse pourrait permettre d'accélérer la cadence.

Lire aussi : Les formations qui recrutent hors Parcoursup