1. Supérieur
  2. PARCOURSUP - Inscriptions dans le supérieur
  3. Parcoursup : les attendus en licence d'administration, d'économie et de gestion
Boîte à outils

Parcoursup : les attendus en licence d'administration, d'économie et de gestion

Envoyer cet article à un ami
Dans les licences d'économie, mieux vaut se tenir au courant. // © plainpicture/visual2020vision
Dans les licences d'économie, mieux vaut se tenir au courant. // © plainpicture/visual2020vision

Depuis le 22 janvier 2020, les candidats peuvent s’inscrire et sélectionner leurs vœux sur Parcoursup. Sur la plate-forme d’admission, chaque formation affiche ses attendus nationaux et/ou locaux. Des critères qu’il faut avoir en tête avant de postuler. Voici ce qu’il faut savoir sur les licences d'administration, d'économie et de gestion.

Avant d’enregistrer un vœu sur Parcoursup, vous devez d’abord lire la fiche détaillée de la formation. Une fiche récapitulative des éléments essentiels à connaître tels que les critères d’examen des dossiers, la réussite et les débouchés des étudiants, les frais ou encore la capacité d’accueil de la formation.

Vous trouvez également la liste des attendus nationaux. Fixés, entre autres, par le ministère de l’Enseignement supérieur et les directeurs de formation, ils permettent de donner un aperçu du profil recherché par les établissements. Les attendus en licence restent assez généraux : avoir un bon niveau en langues étrangères, maîtriser le français, avoir une culture générale solide, être autonome…

Lire aussi : Parcoursup : comment vous inscrire à l'université ?

Certaines formations ajoutent également des attendus locaux, propres à chaque établissement pour spécifier les critères de sélection. Car si le nombre de candidats ayant postulé est plus important que la capacité d’accueil, les formations choisiront en priorité les futurs étudiants qui répondent à toutes ces exigences.

De votre côté, ces attendus vous permettent aussi de mieux cibler la formation et de mieux connaitre les disciplines étudiées dans la licence visée. Voici donc les attendus en licence d'administration publique, d'administration économique et sociale, d'économie et de gestion.

Lire aussi : Pourquoi étudier à l'université ?

Licence d'administration publique

Maîtriser l'expression écrite et orale

En licence d’administration publique, vous devrez écrire des fiches d'arrêt, des notes de synthèse, des commentaires de textes, des dissertations… La raisonnement juridique occupe une place importante. Une maîtrise de la langue française, orale et écrite, est donc nécessaire.

Avoir des facilités pour la compréhension, l'analyse et la synthèse de textes

Constitutions, lois, règlements, textes internationaux, jurisprudences… Autant de sources juridiques qu'il vous faudra savoir comprendre, analyser, mettre en perspective et synthétiser.

Être logique, élaborer des raisonnements conceptuels et avoir une certaine aisance en maths

Vous devrez être capable d'argumenter de manière structurée, à partir notamment de concepts et de raisonnements mathématiques. Une capacité d'abstraction, de logique formelle et de déduction sont nécessaires, de même que la maîtrise des principaux raisonnements mathématiques, puisque la licence d’administration publique propose des cours d'économie.

Être autonome et organisé

En licence d'administration publique, l'encadrement est souple. Seuls certains cours sont obligatoires (les travaux dirigés) et exigent des rendus, eux aussi, obligatoires. Vous devrez donc être capable de vous organiser seul et d'être autonome dans votre travail personnel.

S'intéresser aux questions politiques, économiques et sociales

En entrant en licence d'administration publique, vous vous préparez à travailler dans la fonction publique. Vous devez ainsi être au fait des réalités humaines, sociales, politiques, culturelles de la société. Une curiosité pour le monde qui vous entoure est recommandée.

Licence d'AES (administration économique et sociale)

Argumenter à l'écrit et à l'oral

En licence AES, vous devrez notamment produire des argumentations structurées. Pour cela, vous devez maîtriser la langue française et ses fondamentaux (syntaxe, conjugaison, grammaire, vocabulaire), à l'écrit et à l'oral.

Maîtriser les raisonnements mathématiques

Vous suivrez des cours d’économie et gestion. Afin de les appréhender de la meilleure des manières, la maîtrise de raisonnements mathématiques essentiels est recommandée. Le niveau demandé en maths est néanmoins moins élevé qu'en licence d'éco-gestion ou, évidemment, que dans les disciplines scientifiques.

Être autonome et organisé

Là encore, l'encadrement est souple. Seuls certains cours sont obligatoires (les travaux dirigés) et exigent des rendus, eux aussi, obligatoires. Vous devrez donc être capable de vous organiser seul et d'être autonome dans votre travail personnel.

S'intéresser aux questions sociétales et maîtriser l'anglais

Les enseignements de licence AES sont connectés aux réalités sociales et culturelles. Vous devez donc afficher une curiosité pour la société et le monde qui vous entoure. Par ailleurs, vous étudierez des systèmes étrangers : vous devrez ainsi mettre en perspective le système français dans un contexte européen et global. Cette étude comparative nécessite la maîtrise d'au moins une langue étrangère, l'anglais de préférence.

Licence d'économie ou économie et gestion

Maîtriser des outils mathématiques de l'économie et de la gestion

De nombreux métiers auxquels préparent les licences d'économie et d'éco-gestion s'appuient sur l'analyse de données chiffrées. Par conséquent, les cours d'économie font appel à des compétences en mathématiques qu'il faut maîtriser : modélisation mathématique, analyse logique, statistiques

Argumenter à l'écrit et à l'oral

Produire des argumentations structurées, raisonner sur des concepts, montrer des capacités d'abstraction, de logique, de déduction : voici ce qu'on va vous demander, notamment dans les cours d'économie. À cette fin, un bon niveau de langue, écrite et orale, est nécessaire. D'autant que les métiers auxquels prépare la licence impliquent la rédaction d'études et de rapports qui nécessitent ces compétences.

Avoir une bonne culture générale

Vous allez être constamment connecté à l'actualité économique, politique et sociale. Une bonne culture générale est recommandée pour bien aborder ces enjeux.

Être autonome et organisé

En licence, vous devrez être capable d'organiser seul votre travail, de chercher les ressources par vous-même. En outre, seuls certains cours sont obligatoires (les travaux dirigés) et exigent des rendus, eux aussi, obligatoires. Vous devrez donc faire preuve d’autonomie.

Avoir une bonne maîtrise de l'anglais

Au cours de vos études en licence d'économie ou en licence d'éco-gestion, vous aurez parfois affaire à une documentation en langue étrangère. En outre, les relations, dans ce milieu, reposent souvent sur l'anglais. Des compétences dans cette langue seront donc essentielles.

Licences de gestion

Maîtriser des compétences mathématiques de gestion

La licence de gestion suppose des capacités d'abstraction, de description, d'analyse, de raisonnement logique et de déduction. Vous devrez ainsi disposer de compétences en mathématiques et de raisonnement conceptuel.

Maîtriser le français et l'anglais

En licence de gestion, vous devrez argumenter en français et en anglais, et ce à l'écrit et à l'oral. Une maîtrise de ces deux langues est nécessaire.

Avoir une bonne culture générale

Vous devrez témoigner d'un intérêt pour les questions humaines, socio-économiques et sociétales et, plus généralement, d'une bonne culture générale.

Être autonome et organisé

En licence, vous devrez être capable d'organiser seul votre travail, de chercher les ressources par vous-même. En outre, seuls certains cours sont obligatoires (les travaux dirigés) et exigent des rendus, eux aussi, obligatoires. Vous devrez donc faire preuve d’autonomie.

S'intéresser au monde de l'entreprise

La licence en gestion repose sur un caractère pluridisciplinaire. En outre, les emplois de gestion et de management auxquels se destinent les étudiants nécessitent de s'intéresser au monde de l'entreprise et aux domaines socio-économiques et managériaux.