1. Résultats Parcoursup : “Je vais accepter, j’ai trop peur d’attendre, mais ce n’était pas ce que je voulais faire !”
Témoignage

Résultats Parcoursup : “Je vais accepter, j’ai trop peur d’attendre, mais ce n’était pas ce que je voulais faire !”

Envoyer cet article à un ami
Le 22 mai 2018, plus de 400.000 candidats étaient sans proposition d’affectation pour leur entrée dans le supérieur. // © plainpicture/Stephen Webster
Le 22 mai 2018, plus de 400.000 candidats étaient sans proposition d’affectation pour leur entrée dans le supérieur. // © plainpicture/Stephen Webster

Le 22 mai 2018, lors des résultats de Parcoursup, 419.000 candidats étaient sans proposition d’affectation pour leur entrée dans le supérieur. Si les admis en première phase sont satisfaits, le stress se fait sentir pour les recalés et les élèves sur liste d’attente. L’Etudiant a recueilli les premières impressions des lycéens.

Ce n'est que le début des réponses sur Parcoursup. Le nombre de candidats sans affectation est destiné à évoluer dans les prochains jours. Dans la nuit du 22 au 23 mai 2018, près de 63.000 candidats ont accepté une des propositions qui leur avaient été faites.

Lire aussi : Posez vos questions en direct sur Parcoursup : on y répond !

Le portail d'inscription dans le supérieur a fait quelques heureux. C’est le cas de Benjamin, en terminale STMG, qui a été admis dans tous les BTS (brevets de technicien supérieur) assistant manager auxquels il avait postulé. “J’ai été accepté partout !, s’exclame-t-il. Maintenant, je dois en choisir un. Je me laisse un peu de temps avant de donner une réponse définitive.” Benjamin attend la suite avec impatience. Mais ce n’est pas le cas de tous les candidats.

Déçus mais confiants, ils attendent la suite de la procédure

Les résultats ne correspondent pas aux attentes de Simon, élève en terminale scientifique, mais il ne perd pas espoir. Avec un bon dossier et des notes plus que correctes, il est sur liste d’attente pour plusieurs prépas PC (physique/chimie). “C’est décevant parce que je suis assez loin dans la liste d’attente de Joffre (un lycée à Montpellier) et que c’était la prépa que je voulais le plus… Mais avec mon classement, je pense que je vais quand même obtenir une bonne prépa !” Simon a décidé d’attendre avant de donner une réponse définitive.

Félix, 18 ans, en terminale ES, est aussi sur liste d’attente pour l’ensemble de ses vœux : “J’en avais fait une dizaine, principalement en fac. Pour mon premier vœu, une double licence éco-gestion à l'université de Nanterre, je suis 200e sur liste d’attente, donc j’ai une chance d’être pris. C’est une déception pour moi, j’ai un bon dossier et 14,5/20 de moyenne. Mes parents sont stressés… Moi, ça va, j’attends de voir ce que cela va donner.”

Ils ont dit oui à leur second choix

La peur de l’attente a poussé de nombreux lycéens à accepter les propositions que Parcoursup leur a faites, même s’ils sont en attente dans les filières qui les intéressent. C’est le cas de Cassandra, en terminale ES, qui a été refusée dans quatre IUT (instituts universitaires de technologie) techniques de commercialisation. “Pour être sûre, j’avais aussi mis une fac d’éco. Je vais accepter, j’ai trop peur d’attendre, mais ce n’était pas ce que je voulais faire !”

Lire aussi : Parcoursup : que faire si vous êtes sur liste d’attente ?

Pour Laura, élève de terminale en bac pro commerce, la question a rapidement été réglée : “Je suis en attente au 200e rang pour le BTS que je voulais. Mais j’ai été acceptée dans le lycée où je suis déjà. Je vais dire oui. Je ne suis pas inquiète, du moment que j’ai une école, ça me va”.

Les administrations des lycées ne sont pas épargnées par l’inquiétude. “On s’attend à recevoir beaucoup de coups de fil des parents cette semaine. Malheureusement, on n’aura pas de réponses à leur donner, on n’en sait pas plus qu’eux”, confie une surveillante du lycée Santos-Dumont de Saint-Cloud (92).

Le ministère espère la libération de 350.000 places dans les dix prochains jours.