1. Réjane, présidente de l’association Human ISC Paris : monter un stand-up caritatif, c'est du travail !
Portrait

Réjane, présidente de l’association Human ISC Paris : monter un stand-up caritatif, c'est du travail !

Envoyer cet article à un ami
Réjane Moukoko est présidente de Human depuis avril 2018. // © Eva Mignot
Réjane Moukoko est présidente de Human depuis avril 2018. // © Eva Mignot

ELLE FAIT LA UNE. Réjane Moukoko, 22 ans, étudiante à l'école de commerce ISC Paris, a organisé en décembre 2018 un stand-up caritatif qui a réuni des humoristes bénévoles au Cirque d’Hiver.

"Vous savez pourquoi vous êtes là, vous savez pourquoi vous le faites." Réjane est présidente de Human, une association de l’école de commerce de l’ISC Paris qui s’occupe d’enfants défavorisés, malades, handicapés ou en difficultés scolaires.

À sept jours du Human Comedy Club (HCC), le stand-up caritatif de l’association réunissant des humoristes bénévoles au Cirque d’Hiver, à Paris, la jeune femme de 22 ans et le reste du bureau ont rassemblé les membres du pôle pour un dernier brief en vue de vendre les places restantes. Si la présidente a surtout laissé parler les responsables de l’événement, son encouragement a été écouté religieusement.

En 2017, Réjane postule à Human en entrant à l’ISC

Arrivée à l’ISC à la rentrée 2017, Réjane a, comme tout nouvel entrant, intégré une entreprise étudiante. Au nombre de 17, ces institutions gérées par les élèves sont similaires dans leur fonctionnement à des petites sociétés ou à des start-up. Les étudiants de première et de deuxième année y consacrent la moitié de leur temps à l’école. Ces entreprises étudiantes ont pour but de mettre en application ce que les étudiants apprennent de façon théorique dans leurs cours.

Lire aussi : Dix bonnes raisons de faire une école de commerce

Dès septembre, des périodes de recrutement sont organisées pour les nouveaux élèves de l’ISC. Réjane était particulièrement intéressée par les actions de soutien scolaire. "Cela s’est toujours bien passé pour moi à l’école. J’ai suivi une prépa littéraire où j’ai beaucoup appris, tant au niveau des connaissances que des méthodes de travail. Je voulais que d’autres puissent connaître cela", explique-t-elle. C’est donc naturellement qu’elle postule à Human.

"J’avais envie de m’impliquer encore plus"

Quelques mois plus tard, elle candidate à la fonction de présidente de l’entreprise étudiante. "Je m’étais investie tout au long de l’année et à la fin, j’avais envie de m’impliquer encore plus. Je sentais que je pouvais coordonner les actions de Human", raconte-t-elle. "À partir de décembre, on arrive à distinguer ceux qui commencent à fédérer autour d’eux", assure quant à lui Pierre Barreaud, le directeur des entreprises étudiantes.

Aux alentours de début mars, commence alors la course au bureau. Réjane passe toute une série d’entretiens. "Comme quand on candidate à un poste en interne", explicite Pierre Barreaud. C’est ensuite à l’ancienne équipe de délibérer et de faire son choix parmi les candidatures. Réjane triomphe. "Elle est souriante, dynamique et arrive à rassembler tout le monde derrière elle. Elle a un leadership naturel", tente d’expliquer Chahid, l'actuel trésorier de Human.

La difficulté à manager et à rassembler

Dès sa prise de fonction, Réjane commence à organiser l’un des plus gros événements de l’association, le Human Comedy Club, prévu pour le 3 décembre 2018.

Les premiers mois n’ont pas été de tout repos. "Je ne pensais pas que j’allais avoir autant de difficultés à travailler en équipe. Avec 17 personnes, il est difficile de faire coïncider les idées, d’essayer de faire travailler tout le monde dans le même sens", raconte-t-elle. Surtout qu’à partir de septembre, l’équipe s’est encore agrandie de 60 nouveaux membres avec la nouvelle promotion de l’ISC.

Déléguer pour mieux superviser

"Réjane prend conscience de ce que c’est que d’être présidente d’une entreprise étudiante. On a tous tendance à dire que si l’on fait nous-mêmes, c’est mieux. C’était son cas. Aujourd’hui, elle commence à comprendre que ce n’est pas la bonne solution au vu de la masse et du volume de travail à abattre", analyse Pierre Barreaud.

Lire aussi : Association étudiante : trouvez celle qui vous va

Négociations auprès des prestataires, problèmes de logistique à régler, communication autour de l’événement afin de remplir les 1.500 places du Cirque d’Hiver… Réjane cherche à déléguer pour mieux pouvoir superviser. Ce qui n’empêche pas quelques couacs à quelques minutes du début du spectacle. "Cela a été compliqué de gérer le flux de personnes à l’entrée et le placement. Cela a été le rush !", raconte après coup la présidente de Human.

Fin de mandat : printemps 2019

Avant le début du spectacle, Réjane cherche à s’isoler. Dans sa combinaison violette, elle récite le discours qui introduira le stand-up caritatif. Après quelques minutes de retard sur l’horaire officiel, la présidente fait son apparition sur la scène du Human Comedy Club. "Si vous êtes là ce soir, c’est pour passer une bonne et agréable soirée. Et ce sera chose faite", assure Réjane. Après quelques minutes de bienvenue et de remerciements, la voilà qui cède la place aux artistes.

En avril 2019, c’est le titre de présidente qu’il lui faudra céder. Pour sa troisième année à l’ISC, elle se consacrera à ses études et à la spécialisation "marketing et management des technologies de l’information". Réjane ne sait pas encore ce qu’elle fera par la suite. Mais pour son enseignant, il est fort probable que la jeune femme prenne des postes à responsabilité. "Quand on a déjà goûté à ce type d’expérience, il est difficile de revenir en arrière", conclut Pierre Barreaud.

Le Human Comedy Club au Cirque d'Hiver

/
  •  // © Eva Mignot
    // © Eva Mignot
  •  // © Eva Mignot
    // © Eva Mignot
  •  // © ISC
    // © ISC
  •  // © Eva Mignot
    // © Eva Mignot
  •  // © Eva Mignot
    // © Eva Mignot
  •  // © ISC
    // © ISC
  •  // © ISC
    // © ISC
  •  // © Eva Mignot
  •  // © Eva Mignot
  •  // © ISC
  •  // © Eva Mignot
  •  // © Eva Mignot
  •  // © ISC
  •  // © ISC
  • À quelques minutes du Human Comedy Club, le Cirque d'Hiver se remplit.

  • Les membres de Human accueillent les derniers invités.

  • Le Cirque d'Hiver s'assombrit, le spectacle va commencer.

  • Réjane, la présidente de Human, commence son discours.

  • En introduction, deux élèves de l'ISC dansent sur une musique d'Emeli Sandé, chantée par une autre étudiante de l'école.

  • Et voilà qu'entrent en scène les humoristes les uns après les autres.

  • Dernière photo pour les membres du bureau du Human Comedy Club.