Antoine aime la douceur de vivre à Grenoble

Par Elodie Auffray, publié le 22 Septembre 2022
4 min

Pour Antoine, 20 ans, en deuxième année de BUT carrières juridiques, il fait bon étudier à Grenoble, une ville très verte et entourée de montagnes, très animée et bien desservie par les transports.

Antoine entame sa deuxième année de BUT carrières juridiques à l'IUT de Grenoble (38). "Je m'y plais très bien", résume-t-il. D'abord parce que la ville de quelque 156.000 habitants reste "à taille humaine". Idéal pour lui, qui est originaire d'une vallée plus rurale, située à 45 minutes de voiture. "Pour une première expérience de vie citadine, c'est vraiment cool", affirme-t-il.

À Grenoble, le ski est très accessible

Antoine apprécie beaucoup le cadre de vie grenoblois : "C'est une belle ville, très verte et entourée de montagnes. On peut partir faire de la randonnée aux beaux jours. Moi, ce n'est pas trop mon truc, par contre j'adore le ski ! L'hiver, on peut y aller pour 25 euros la journée, grâce à la carte U-glisse proposée par l'université."

Outre la proximité de la nature, Grenoble offre aussi "un grand choix d'activités" et une vie étudiante dynamique. C'est "très vivant, surtout le soir", apprécie le jeune homme. La majorité des 60.000 étudiants, parmi lesquels un pourcentage important d'étrangers, est concentrée sur le vaste campus à l'américaine, très arboré, situé à la périphérie. Antoine, lui, étudie à côté des quais de l'Isère, non loin du centre-ville.

Lire aussi

Tram et vélo rois

Il a pu trouver un logement pas trop loin, en trois jours seulement, pour 20 m² et moins de 400 euros par mois. "J'ai eu beaucoup de chance, mais ce n'est pas le cas de tout le monde", nuance-t-il, soulignant tout de même que les loyers "restent relativement raisonnables : on peut généralement avoir un studio pour environ 450 euros".

Pour se déplacer, c'est "facile", puisque "la ville est très bien desservie par le tram", apprécie celui qui recommande de laisser la voiture au garage. En plus, pour les 18–24 ans, l'abonnement ne coûte que 151 euros par an. Le tram est son mode de transport privilégié, avec la marche à pied. Mais les amateurs de vélo y trouveront aussi leur compte. "Grenoble est entourée de montagnes, mais elle est réputée être la ville la plus plate de France", s'amuse Antoine.

Les lieux recommandés par Antoine à Grenoble

La Bastille. "C'est un fort qui surplombe la ville, on y a une très belle vue sur Grenoble. On peut y monter en téléphérique, dans des cabines en forme d'œuf, ou par des petits chemins de randonnée, plus ou moins durs. Là-haut, il y a un musée, un restaurant, un parcours d'accrobranche, etc."

Place Victor-Hugo. "C'est une grande et jolie place au centre de Grenoble, avec pas mal de verdure, des pelouses, des bancs, etc. On peut y passer du temps, sans rien payer. C'est aussi là où on se retrouve, avec mes amis, avant d'aller ailleurs : rien n'est loin de Victor-Hugo."

Bars. "Il y a pas mal de bars qui proposent des concepts assez sympas. Dans l'un d'eux, par exemple, les prix varient comme à la bourse : si on achète sa consommation au bon moment, on la paye moins cher !"

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !