Baptiste mène une vie étudiante "épanouissante" à Arras

Par Elodie Auffray, publié le 22 Septembre 2022
4 min

Baptiste, étudiant en master, aime beaucoup le cadre qu'offre cette belle cité historique du Pas-de-Calais. Conviviale, facile à vivre et plutôt animée, Arras a plus d'un atout pour séduire les étudiants.

Voilà trois ans que Baptiste vit à Arras (62). Originaire d'une petite ville proche de Lille (59), il a choisi de suivre un parcours en arts du spectacle à l'université d'Artois et rentre en master 1.

Dans cette ville d'environ 40.000 habitants, dont 10,8% d'étudiants, la vie étudiante est "épanouissante", mais "plutôt calme" et "restreinte" sur certains aspects, résume le jeune homme de 22 ans. "Tous les bars ferment à 1h du matin. Ce n'est pas du tout comparable à ce qu'on peut trouver à Lille, par exemple, précise l'étudiant, qui s'en accommode très bien. Moi, je m'amuse avec les gens que j'apprécie, même si on va tout le temps aux mêmes endroits."

Lire aussi

Un centre-ville "très animé"

L'université s'efforce aussi d'organiser des activités. "Elle est hyper présente là-dessus, il y a des 'clean walks' [actions consistant à ramasser des déchets, NDLR], des concerts et des spectacles gratuits." Plusieurs manifestations égayent la ville à différents moments de l'année, comme le Main Square, un gros festival de musique en juillet, ou le marché de Noël, "très réputé".

Baptiste aime aussi beaucoup le centre-ville, "très animé" et "vraiment très beau", avec ses nombreux monuments historiques et ses vastes places "entourées de bâtiments à l'architecture flamande", comme la Grand-Place.

Facile de se loger et de se déplacer

Vivre dans cette ville de taille moyenne présente beaucoup de bons côtés, selon le Nordiste. "Il y a une bonne ambiance, tout le monde se connaît plus ou moins de vue." Autre point positif : "Tout est accessible à pied."

Ainsi, Baptiste, qui n'a pas le permis, ne se déplace qu'en marchant, "le meilleur moyen" de circuler à Arras selon lui. D'autant que le centre historique est en grande partie dévolu aux piétons. Mais il y a aussi "de nombreuses pistes cyclables", ainsi que des bus, notamment une ligne appelée Ma Citadine, "qui est gratuite et qui fait le tour du centre, toutes les dix minutes".

Le logement, lui, est "très accessible" : il est facile de trouver un appartement tout près de l'université, entourée de plusieurs résidences privées pour jeunes. Baptiste habite dans l'une d'elles et paye 280 euros par mois pour un studio de 17 m², "à 30 secondes à pied de la fac" et 10 minutes du centre. Dans le cœur de ville, en revanche, "c'est un peu plus galère de trouver".

Les lieux recommandés par Baptiste à Arras

Les places du centre-ville. "Arras est construite autour de trois ou quatre places, comme la Grand-Place ou la place des Héros, où se trouve le beffroi. On passe de l'une à l'autre et chacune offre une ambiance différente. Elles sont coupées du vent, très ensoleillées… C'est très agréable d'y passer. J'aime beaucoup regarder les bâtiments historiques."

Le parc de l'abbaye Saint-Vaast. "Il est situé à côté du musée des Beaux-Arts, à deux minutes à pied du centre. Il y a des bancs, on peut s'asseoir dans l'herbe… J'y vais souvent, avec mes amis."

La citadelle Vauban. "On peut y faire des balades le dimanche après le déjeuner. C'est très agréable de s'y poser. C'est aussi là qu'a lieu le Main Square festival."

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !