1. Supérieur
  2. Les études par région
  3. En direct des salons : spécial Bordeaux
  4. Jeanna, à Bordeaux 1 : « Mon M1 anthropologie biologique et préhistoire est réputé à l’international »
Interview

Jeanna, à Bordeaux 1 : « Mon M1 anthropologie biologique et préhistoire est réputé à l’international »

Envoyer cet article à un ami

Et si c’était à refaire ? Jeanna Loyer, 23 ans, aurait-elle suivi les mêmes études ? Réponse de l’étudiante rencontrée vendredi 7 janvier 2011 sur le Salon du lycéen et de l’Etudiant de Bordeaux. 

jeanna-bordeauxCe qu’elle voulait faire au lycée. « J’étais en série L dans un lycée de Bretagne. J’étais intéressée par la culture et la littérature. Je voulais devenir ethnologue, c’est-à-dire une sorte « d’anthropologue culturel ». Je voulais faire de la recherche, mais sur le terrain.

Ce qu’elle a fait après le bac. Je suis partie effectuer une double licence archéologie et anthropologie à l’université Lyon 2. C’était la seule université où je pouvais faire de l’anthropologie et de l’ethnologie dès la première année. Je me suis spécialisée en archéologie en L3 tout en suivant une L2 d’anthropologie. J’ai terminé cette licence à Montréal l’année suivante. J’ai ensuite choisi Bordeaux 1 pour passer mon master. Dans ma spécialité, il n’existe que 2 formations en France : l’une à Marseille, plus tournée vers la médecine, l’autre à Bordeaux, plus orientée archéologie. J’ai opté pour celle-ci. La formation de Bordeaux est réputée à l’international. Avec ses nombreux TD, TP et stages, elle est plus professionnalisante que les autres formations d’archéologie.

Ce qu’elle apprend aujourd’hui. Très scientifique, elle comprend des cours de géologie, d’archéologie, de génétique… L’analyse du squelette dans son histoire (son âge, son sexe, sa condition sociale, son contexte funéraire…) me passionne. Je suis amenée à faire des fouilles partout. J’ai déjà travaillé en France et au Cambodge.

Et si c’était à refaire ? Je referais exactement le même parcours. Mon but était de mêler sciences dures et sciences humaines, c’est ce que je fais.

Propos recueillis par Virginie Bertereau

 

 

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le salon de Bordeaux.

Et téléchargez votre invitation en vous inscrivant gratuitement.

Venez nombreux aux conférences, vous pourrez poser vos questions aux professionnels présents sur place. Vous pouvez consulter tous les thèmes des conférences sur les 3 jours,

En savoir plus sur les études à Bordeaux :

Etudier en Aquitaine, les filières au top dans la région.

Le classement des villes où il fait bon étudier : zoom sur Bordeaux.

A découvrir aussi sur Educpros :

SPÉCIAL Bordeaux : zoom sur l’enseignement supérieur bordelais
SPÉCIAL Bordeaux - Manuel Tunon de Lara (futur président de l'Université de Bordeaux) : « Le projet de fusion des universités bordelaises doit préserver les spécificités de chacun »
SPÉCIAL Bordeaux - Jean-Louis Nembrini, recteur de l’académie de Bordeaux : "Nous devons veiller à la poursuite d’études, particulièrement dans le secteur scientifique"


 

Sommaire du dossier
Retour au dossier La rédaction de l’Etudiant vient à Bordeaux Julien, en master info-com : « A l’université, il faut aller chercher les informations car personne ne vient vous les donner » Laurent, étudiant à Sup’TG : « En école de commerce, je ne me ferme aucune porte » David, en BTS design graphique à Créasud : « Après la fac de sport, j’ai voulu me tourner vers des études artistiques » Guillaume, en DUT métiers du livre : « une formation assez intense avec 35 heures de cours par semaine » Jeanna, à Bordeaux 1 : « Mon M1 anthropologie biologique et préhistoire est réputé à l’international » Nair : « J’ai intégré l’école Tunon Bordeaux pour me former à un métier axé sur le relationnel » Kevin : « Ma formation à Supinfo Bordeaux, généraliste, permet d’envisager plusieurs choix de carrière » Morgane : « Après la licence AES, il est possible aussi de se diriger vers le journalisme, ou d’autres cursus » Les bons plans de Marine Cardin, 19 ans, étudiante en Manaa (mise à niveau en arts appliqués) à Créasud et originaire de Bordeaux Paroles de parents : « Nous venons chercher au salon des informations précises sur les formations » Paroles de parents : « Si ma fille peut trouver un métier qui soit compatible avec sa passion, ce serait idéal » Sortie de conf’ : « renseignez-vous sur les écoles de commerce en allant sur place » Sortie de conf’ : « Les débouchés en droit sont beaucoup plus diversifiés qu’on ne le croit » Sortie de conf’ : «Creuser une discipline qu’on aime, c’est le meilleur moyen de réussir à l’université » Sortie de conf’ : « N’entrez pas en prépa intégrée pour éviter les concours des écoles d’ingénieurs » Sortie de conf’ : « La réforme du bac pro facilite la poursuite d’études » Entendu au salon de Bordeaux : Tweets et autres phrases Vu au salon de Bordeaux : les photos