1. Conseils de pro - Procédure d’admission post bac : mode d’emploi : «Il faut prendre le temps de lire les instructions sur APB »

Conseils de pro - Procédure d’admission post bac : mode d’emploi : «Il faut prendre le temps de lire les instructions sur APB »

Envoyer cet article à un ami

Sur le Salon du lycéen et de l’Etudiant de Marseille s’est tenue, vendredi 21 janvier, la conférence « Procédure d’admission post bac : mode d’emploi ». Parmi les intervenants, Claude-Anne Dechelette, conseillère d’orientation psychologue au SAIO d’Aix en Provence. Interview à la sortie de la conférence.

Que retenir de la conférence ?
Le point central de la procédure APB, c’est le classement des vœux modifiable jusqu’au 31 mai. Il faut savoir hiérarchiser ses vœux en percevant les conséquences de cet ordre. Le lycéen doit mettre en vœu numéro 1 la formation qu’il a vraiment envie d’avoir sans faire d’autocensure. Si votre vœu numéro 1 est accepté, les suivants seront effacés. S’il est accepté sur un vœu de rang inférieur, par exemple le numéro 3 ou le numéro 4, il peut utiliser la réponse « Oui mais ».

Quels conseils donner aux jeunes et aux familles pour la procédure APB ?
Même si ça semble compliqué, il faut prendre le temps de lire les instructions car tout est expliqué. Il ne faut pas hésiter à se rendre sur le site à plusieurs reprises et ne pas valider ses vœux dans l’urgence. La date limite est le 20 mars pour valider ses vœux, alors autant prendre le temps avant cette échéance de bien réflêchir.

Lors de la conférence, vous avez insisté sur le caractère confidentiel du code secret d’accés à son dossier personnel sur APB. Pourquoi ?
Nous avons eu un cas extrème d’un jeune, dont l’ex-petite amie, pour se venger de leur rupture, avait pu rentrer dans son dossier et effacer les vœux du lycéen. C’est bien sûr exceptionnel, mais cela peut arriver. Personne d’autre que le lycéen (et ses parents) ne doit connaître ce code secret.

Pouvez-vous nous rappeler les filières universitaires sélectives sur l’académie ?
Il y a la licence d’information-communication de l’université d’Avignon et les cycles universitaires préparatoires aux grandes écoles à l’université de Provence, avec deux mentions possibles : math-physique-chimie ou environnement, qui conduisent à des écoles d’ingénieurs. Pour ces trois filières, le nombre de place est limitée et le candidat est sélectionné sur la base d’un dossier qui comprend notamment ses notes.

Propos recueillis par Mathieu Oui

En savoir plus
>
APB : vos questions, les réponses d'un professionnel

> Inscriptions sur APB : toutes les astuces
APB : les astuces pour s'inscrire à la fac
APB : les astuces pour s’inscrire en prépa
APB : les astuces pour s'inscrire en école spécialisée
APB : les astuces pour s'inscrire en BTS et en DUT


>
APB : le calendrier des inscriptions
Admission-postbac : pour qui ?
Admission-postbac - 1ère phase du 20 janvier au 20 mars : inscription et choix des formations
Admission-postbac - jeudi 9 juin au mardi 19 juillet : la dernière ligne droite des inscriptions
Admission postbac, la procédure complémentaire

>
APB décrypté : comment se repérer sur admission-postbac

>
Les écoles qui ne sont pas sur APB
Les écoles médicales et sociales
Les écoles de commerce
Les écoles d'ingénieurs
Les écoles d'art
Les IEP (instituts d'études politiques)

Commandez le livre "Admission postbac, mode d'emploi" en visitant la librairie de l'Etudiant en ligne.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Julie, en DUT Techniques de commercialisation : « 3 jours après ma rentrée en BTS, je partais en DUT » Eloïse et Chloé, étudiantes en deuxième année à l’EMD : « Qu’importe son niveau, quand on est motivé, les résultats suivent » Isabelle, en M1 communication et contenus numérique à l’EJCM : « Je rêvais de faire cette école depuis la seconde » Ludovic, en bac pro comptabilité : « On parle d’orientation entre copains, et avec les profs » Mélissa, en licence professionnelle assistant RH en alternance : « Pour entrer dans la vie active, il faut un minimum d’expérience » Imen, M1 chimie, à l’université Paul Cézanne : « J’aime la chimie parce que c’est ce qui me rapproche le plus du métier de pharmacienne » François, 20 ans, en troisième année à l’ESRA Nice : « J’apprécie de toucher à tout et d‘avoir une formation vraiment pratique » Ichem, en 2e année à l’ITIP : « On apprend tous les métiers du port et du transport international de marchandises » Simon, en 3e année de l’ENSM : «On teste son goût pour le voyage et l’aventure » Trois présidents et un recteur pour inaugurer le Salon du lycéen et de l’Etudiant Pape Diouf au Salon de l’Etudiant de Marseille Conseils de pro - Partir étudier à l’étranger : «Nous avons de plus en plus de ressources pour financer des stages Erasmus » Conseils de pro - Droit : quelles études pour quels métiers ? : « La seule condition pour décrocher son diplôme est d’être sérieux » Conseils de pro - Procédure d’admission post bac : mode d’emploi : «Il faut prendre le temps de lire les instructions sur APB » Conseils de pro - Santé, quelles études pour quels métiers ? : « Les étudiants brillants et feignants ne sont pas ceux qui réussissent le mieux ce concours » Conseils de pro : fonction publique « Il faut imaginer un métier que l’on pourra exercer aussi bien dans le privé que dans le public, au cours de sa carrière » Conseils de prof : « L’orientation est un mélange de raison et de passion » Parole de parents : « Nous sommes venus pour voir la diversité des écoles et échanger avec des étudiants » Paroles de parents : « A l’université, on ne fait pas assez attention aux étudiants » Paroles de parents : «Il y a un vrai retour sur investissement pour les bac+5 en économie –management » Paroles de parents : « Les appréciations des enseignants sur le travail et l’investissement comptent beaucoup pour les dossiers d’entrée en prépa véto » Vu au salon de Marseille : les photos