1. Plan Biz, saison 2 : cap sur l'alternance !

Plan Biz, saison 2 : cap sur l'alternance !

Envoyer cet article à un ami

Evénement sur le salon de l'Etudiant. Le premier épisode de la deuxième saison de Plan Biz a été projeté en avant-première samedi 10 mars, en présence de l'équipe de la série. Jérémy Denisty, l'acteur de « Neuilly sa mère » et de cette web-série, a été accueilli en vedette, des jeunes filles venant lui demander comment percer dans le métier de comédien.

Pour cette deuxième saison, Jérémy reforme le duo de « Neuilly sa mère » avec Samy Seghir. « Je suis très heureux de retrouver Samy avec qui je m'entends très bien contrairement à ce qu'on pourrait penser, confie le comédien de 20 ans. L'ambiance sur le tournage était très conviviale et puis c'est sympa de se retrouver sur le web. »

La première saison avait fait le buzz sur Internet avec plus d'un million de vues sur Youtube. Et reçu le prix du public de la « meilleure web-fiction » au dernier festival de Luchon. 10 nouveaux épisodes sont prévus. Avec de nouvelles guest-stars qui devraient donner la réplique à nos deux héros comme Patrick Bouchitey ou Jean-Baptiste Maunier.

Si cette web-fiction d'Eric Morillot Productions, écrite et réalisée par Stanislas Graziani, a d'abord traité avec humour de la création d'entreprise, la deuxième saison se consacre à l'alternance. Toujours avec un regard caustique. Un scénario qui a séduit le ministère de l'Emploi qui soutient financièrement le projet. « La série parle beaucoup plus aux jeunes que tous les discours qu'on pourra leur faire sur l'apprentissage », constate, réaliste, Antoine Foucher, conseiller de Xavier Bertrand.

Alors quoi de neuf dans ce premier épisode ? Après s'être lancés dans la saison 1 dans la création d'un site de rencontre pour canaris, Bubu (Jérémy Denisty) a une nouvelle idée de génie qu'il expose à Toufik (Samy Séghir)... Mais pour lui, pas de doute, les deux compères n'ont pas les compétences pour lancer cette nouvelle entreprise. Alors, Bubu propose à Toufik un « truc de ouf » : « On retourne à l'école »... par le biais de la formation en alternance. Ecole de commerce pour Bubu. Ingénieur informatique pour Toufik. Ce dernier a du mal à se laisser convaincre : « Tu ne te souviens pas comme on était malheureux sur les bancs de l'école ». Mais finalement Toufik part déposer un dossier d'inscription... Et après ? Pour connaître la suite, rendez-vous sur letudiant.fr tous les samedis matins.

Sylvie Lecherbonnier

Jérémy Denisty : « J 'arrive pour le moment à concilier études et comédie »

Pas de temps à perdre pour Jérémy Denisty. Le comédien de 20 ans arrive de la Belgique pour assurer la promo de la deuxième saison de Plan Biz. Mais la semaine prochaine, il reprendra le chemin de l'Université catholique de Louvain où il est en deuxième année de sciences politiques. Comme son personnage de « Neuilly sa mère », le jeune Belge se dit passionné de politique. Il vient aussi de commencer des cours de gestion car « la création d'entreprises l'attire également ». « J'arrive pour le moment à concilier études et comédie, assure-t-il. Aujourd'hui, je tourne un film par an, souvent l'été. Et sinon, je m'arrange pour sécher certains cours et les rattraper. » Des compromis qui fonctionnent. Quand on lui demande ses résultats, le jeune homme, qui sera à l'affiche de « Sea, no sex and sun » dans les salles à l'été 2012, assure qu'il « se débrouille pas trop mal ». Pas question donc d'arrêter ses études pour le moment. « Evidemment, je souhaite faire une carrière d'acteur. Mais les études, c'est comme une police d'assurances. On ne sait jamais... ». Alors, comédien, homme politique ou créateur d'entreprises, Jérémy ? Une chose est sûre, il a l'avenir devant lui et applique à lui-même sa devise : « Aller jusqu'au bout de ses projets ».

 

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier William, 21 ans, première année de bachelor en management du sport : « Il faut être ouvert à tous les sports » Cédric, 21 ans, étudiant en préparation aux études d’art et de mode à Paris : « J’aime l’ouverture sur le monde que cette formation m’apporte » Nicolas, 20 ans, en deuxième année à l'IFSI : « Les études sont bien plus intéressantes que je ne l'imaginais » Claire, 20 ans, en BTS audiovisuel : « J’ai fait du montage vidéo et cela a été pour moi une révélation » Maïté, 21 ans, élève de première année de stylisme modélisme à Mode’ESTAH, Paris : « Il ne faut pas avoir peur de frapper aux portes » Prabal, 19 ans, en aéronautique à l’ESTACA, Levallois (92) : « Il faut être passionné par le secteur du transport » Margot, 20 ans, en 1ère année de BTS opticien-lunetier : « La formation d'opticien-lunetier demande d'être polyvalent » Thibaut, 23 ans, en master métiers de l’enseignement à Paris 4 : « Choisissez la licence qui vous plaît pour être professeur des écoles » Axel, 24 ans, en master 1 de manager de l’assurance à l’ESA (école supérieure d’assurances de Paris) : « Il y a un esprit très marketing dans la formation » Mathias, 23 ans, étudiant en 2e année de psychomotricité à Paris : « En psychomotricité, on peut travailler en s’amusant » Plan Biz, saison 2 : cap sur l'alternance ! Paroles de pros - BTS/DUT : "Ces diplômes ont de l'avenir" Paroles de pros – Métiers de l’animation et du multimédia : « Etre créatif et savoir communiquer » Paroles de pros - Métiers du jeu vidéo : « Les profils de programmeurs/game designers sont très demandés » Paroles de pros - Métiers du web : « Le web a créé 750.000 emplois ces 10 dernières années et devrait en offrir 100.000 en 2012 » Paroles de pros - Métiers de l’environnement : « Dans ces métiers, il faut une vraie curiosité intellectuelle » Paroles de pros - Métiers de la presse et de la radio : « Le journalisme n’est pas un métier, mais une passion ». Paroles de pros - Partir étudier à l’étranger : « Cela n’a rien à voir avec le fait d’aller en vacances ou en séjour linguistique » Paroles de pros - Métiers de la communication et de la publicité : « Les réseaux sociaux et la conversation, c’est ce qu’il y a de plus important pour les marques » Parole de parent : « Un stand lui a donné envie de devenir psychomotricien » Parole de parent : "J'ai entraîné tout le monde au salon de L'Etudiant" Parole de parent : « Leur orientation, nous en parlons régulièrement en famille » Parole de parent : « Payer une école hôtelière en Suisse à notre fille, c’est un investissement sur l’avenir ! » Parole de parent : « Vas-y le nez au vent, comme dans un musée ! » François Bayrou jauge sa popularité au salon de l’Etudiant Maxime Verner, le plus jeune candidat à l’élection présidentielle, au salon de l’Etudiant