Paroles de pros – classes prépas : « Après la prépa, il y a plus de places que de candidats dans les grandes écoles »

publié le 12 Janvier 2012
5 min

Que faut-il retenir de la conférence « Bien choisir sa classe prépa » du 12 janvier 2012 au salon de l’Etudiant ? Les réponses de deux experts de Rennes, Louis Allamo, enseignant en sciences de la vie et de la Terre au lycée Chateaubriand (prépas BCPST) et Christian Pirou, enseignant en sciences et technologies industrielles au lycée Joliot-Curie (prépas scientifiques).

Que faut-il retenir de la conférence ?
Il ne faut pas s’autocensurer ! Si on est motivé, et qu’on fait partie de la première partie de sa classe, - voire de toute sa classe pour les élèves des sections européennes - on peut tenter une classe prépa. Il existe des prépas scientifiques (MPSI, PTSI, PSI, BCPST-véto), littéraires (hypokhâgne-khâgne) et économiques. Le travail en prépa est très encadré, avec des semaines de 30 heures de cours auxquelles s’ajoutent un devoir hebdomadaire, des colles et du travail personnel. Inutile de penser à prendre un petit job à côté. En revanche, ce rythme permet d’acquérir de la rigueur dans le travail et de bâtir un savoir solide qui sera utile durant toute la vie. La formation est gratuite.

Quels conseils pratiques donneriez-vous à quelqu’un intéressé par une classe prépa ?
Les prépas sont plus ou moins sélectives. Lors des vœux sur APB, le plus judicieux est de demander un maximum de classes prépa en panachant 12 choix de lycées avec internat et 12 sans internat. Les lycées ne connaissent pas vos autres vœux. Ils sélectionnent sur dossier uniquement. Mettez vos choix de lycées les plus sélectifs en premier (voir le palmarès des classes prépas de l’Etudiant). Si vous mettez l’université en premier par exemple, les vœux de classes prépa s’annulent. Un conseil : mettez vos choix par ordre de préférence et selon vos chances d’être pris. Ne pas ajouter au stress de la prépa le stress de l’éloignement : sur Rennes et en Bretagne, il y a des prépas très efficaces. Enfin, si vous avez raté le premier tour, une procédure complémentaire d’admission est ouverte à partir du printemps et jusqu’au 30 septembre pour remplir les places vacantes.

Quelle est l’actualité de ces études/débouchés ?
Dans les grandes écoles, les élèves des classes prépas restent plus nombreux après les concours d’entrée que ceux de BTS ou de DUT, admis avec les concours parallèles. Les concours d’accès aux écoles sont composés d’écrits d’admissibilité et d’oraux d’admission. Les prépas scientifiques conduisent aux écoles d’ingénieurs et les prépas économiques aux écoles de commerce. Les prépas BCPST permettent de préparer les concours des écoles de sciences de la vie, d’agronomie ou de vétérinaire. Pour les prépas scientifiques ou économiques, le nombre de places dans les grandes écoles est supérieur au nombre d’élèves de prépa. En revanche, pour les prépas littéraires, les débouchés sont très faibles : 4% sont admis aux ENS (écoles normales supérieures). Ces élèves de prépa peuvent désormais tenter aussi les concours d’entrée aux écoles de commerce ou aux IEP.

Fabienne Guimont
 

Les lives des salons de l'Etudiant sont à suivre en direct sur les réseaux sociaux :

L'Etudiant sur Facebook / L'Etudiant sur Twitter / L'Etudiant sur Google+

 

Etudier à Rennes et dans sa région :

- Rennes dans le classement des villes où il fait bon étudier

- Portrait de Rennes, ville étudiante accueillante et vivante

- Les filières d'études au top à Rennes et en Bretagne

- Les bons plans pour sortir à Rennes

- Rennes vue par Priscille, étudiante en lettres modernes

- Tour de France de l'enseignement supérieur : le Grand-Ouest

- Annuaire de l'enseignement supérieur : évaluez les établissements à Rennes et aux alentours

- Annuaire des lycées : évaluez les lycées de Rennes selon vos critères

- Annuaire des collèges : évaluez les collèges de Rennes selon vos critères

- Le palmarès des BTS dans l'académie de Rennes

Et découvrez tous les reportages et rencontres effectués pendant le salon de Saint-Etienne et pendant le salon de Caen

Articles les plus lus

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !