1. Étudier dans l’académie de Lyon
Décryptage

Étudier dans l’académie de Lyon

Envoyer cet article à un ami
L'académie de Lyon est la deuxième de France et offre un large choix de formations. // © Jasckal/Fotolia
L'académie de Lyon est la deuxième de France et offre un large choix de formations. // © Jasckal/Fotolia

Avec plus de 180.000 étudiants, Lyon est la deuxième académie de France. Grandes écoles de commerce, d’ingénieurs ou formations artistiques… Son offre est sérieuse et variée.

Trouvez la formation qui vous convient

En fonction de la filière que vous choisirez, plusieurs opportunités s'ouvrent à vous dans l'académie.

Dans une école

• de management : ECE Lyon, EM Lyon Business School, ESDES Lyon, IDRAC Lyon, ISEG Marketing et communication School Lyon...
• d'ingénieurs : CPE Lyon, ECAM Lyon, École centrale de Lyon, ENISE (Saint-Étienne), ENTPE Lyon (Vaulx-en-Velin), INSA Lyon, Mines Saint-Étienne, Télécom Saint-Étienne...
• d'arts : ECohlCité (Oullins), Émile-Cohl (Lyon), ENSBA Lyon, ESADSE (Saint-Étienne)…
• vétérinaire : VetAgro Sup Lyon.
• pour travailler dans l'humanitaire : Bioforce (Vénissieux), école 3A (Lyon).
• de stylisme : Createch Roanne.
• de théâtre : ATRE Lyon, La Comédie de Saint-Étienne, ENSATT (Lyon)...
• de design interactif : E-artsup Lyon, Lim'Art Lyon...
• d'audiovisuel : Studio M Lyon.

À l'université

Université Claude-Bernard-Lyon 1 (37.000 étudiants).

Université Lumière-Lyon 2 (30.000 étudiants).

Université Jean-Moulin-Lyon 3 (27.000 étudiants).

Université catholique de Lyon (10.000 étudiants).

Université Jean-Monnet à Saint-Étienne (18.000 étudiants).

Où sont inscrits les étudiants de l’académie de Lyon ?

Voici la répartition des étudiants de l'académie de Lyon dans les principales filières de l'enseignement supérieur public et privé sous contrat.

Ils étudient dans l’académie de Lyon

Nils, 23 ans, en master 2 management des organisations sportives à l’université Lyon 1 (69)

Vélo’v ou tramway. Le matin, Nils se lève une heure seulement avant le début des cours. Il récupère un Vélo’v (le service de location de vélos de la ville) à l’une des quatre stations situées à moins de deux minutes de chez lui. Il peut également prendre, quasiment au pied de son immeuble, le métro B, qui le mène au tramway. Dans les deux cas, vingt minutes seulement séparent son logement, place ­Guichard, de l’université Claude-Bernard, à Villeurbanne. 

On peut se rendre d’un bout à l’autre de Lyon intramuros en moins de 30 minutes

Coup de cœur pour la ville. "Je préfère faire le trajet à vélo, explique l’étudiant. Je longe alors le Rhône, puis je m’engage sur le quai Charles-de-Gaulle et je traverse le magnifique parc de la Tête-d’Or." Nils, qui a grandi à Annemasse (74), est encore ébloui par la beauté de cette ville dynamique et plaisante, qu’il arpente depuis cinq ans.

À proximité de tout. À Lyon, la carte de transport étudiante coûte 31 € par mois et l’abonnement Vélo’v 15 € par an en dessous d’une demi-heure d’utilisation. "Quelle que soit l’heure de la journée ou de la nuit, on peut se rendre d’un bout à l’autre de Lyon intramuros en moins de trente minutes", indique ce Lyonnais d’adoption. 

Alexandre, 21 ans, en licence 3 de biologie à l’université Jean-Monnet, à Saint-Étienne (42)

De plus en plus d’étudiants. "Le nombre d’inscrits ne cesse d’augmenter à l’université Jean-Monnet depuis une dizaine d’années", observe Alexandre, vice-président étudiant de l’établissement. Un casse-tête administratif pour le service des inscriptions mais une bonne nouvelle pour la vie étudiante stéphanoise  !

Les quartiers très fréquentés par les jeunes sont animés le soir et les week-ends

Vie de quartier animée. Le jeune homme, originaire de Nice, est en licence de biologie. Il vit dans le centre-ville de Saint-Étienne, comme la majorité de ses camarades locataires, car les loyers sont bas. "Certains quartiers sont très fréquentés par les jeunes et donc assez animés le soir et le week-end. Je pense notamment à La Tréfilerie et à Carnot."

Événements à gogo. Selon Alexandre, de nombreux événements culturels ou sportifs – organisés par la mairie, l’université ou la cinquantaine d’associations présentes sur les campus – permettent d’apprécier l’importance de la communauté étudiante locale. "L’une de mes manifestations préférées est “Sainté accueille ses étudiants”. Au programme : tournois sportifs entre établissements, concerts et visite des musées. Les jeunes sont partout dans la ville pendant quinze jours."

Être étudiant dans l’académie de Lyon

Se loger

Le CROUS de Lyon compte 31 résidences universitaires, plus de 8.500 places, de la chambre simple au T5 meublé pour de la colocation. Elles sont réparties entre Bourg-en-Bresse, Lyon, Marcy-l'Étoile, Roanne, Saint-Étienne, Saint-Priest et Villeurbanne.

Se déplacer

• La carte TER Illico liberté jeunes (moins de 26 ans) garantit une réduction de 50 % sur les trajets en TER et pour des billets vers Mâcon et Genève. Coût : 15 € par an. 
• Il existe des vélos Vélo'v à Lyon (15 €/an) et Vélivert à Saint-Étienne (20 €/an).
• Métro et tramway : 4 lignes de métro et 5 de tram à Lyon, 3 lignes de tram à Saint-Étienne. Le pass annuel étudiant coûte 205 € à Saint-Étienne et 315 € à Lyon.

Sortir

• Grâce au pass Culture étudiants Lyon, vous pouvez assister à 4 spectacles pour 18 €.
• Le Pass'région donne droit à un an de streaming illimité, des places de cinéma à 1 €, l'accès gratuit aux musées, 30 € pour des concerts ou des spectacles…

Bénéficier des aides

• Les campus de Lyon et de Saint-Étienne ont chacun leur Agoraé. Ces épiceries solidaires permettent aux étudiants, sous conditions de ressources, d'accéder à des produits de base à 20 % du prix du marché.
• Une bourse mobilité internationale, proposée par la Région, offre un financement (95 € par semaine) aux étudiants qui partent en stage ou en formation à l'étranger.