1. Paroles de pro – Métiers du design : « Le designer est avant tout quelqu’un qui se pose en permanence des questions »

Paroles de pro – Métiers du design : « Le designer est avant tout quelqu’un qui se pose en permanence des questions »

Envoyer cet article à un ami

La conférence "métiers du design" s’est tenue, samedi 19 novembre 2011, au salon de l’Etudiant à Saint-Etienne. Aurélien Blanc, designer produit, responsable des relations écoles et jeunes designers à la Fédi (Fédération des designers), était l’un des intervenants. En quoi consistent les métiers du design ? Comment y travailler ? Interview à la sortie de la conférence.

Que faut-il retenir de la conférence sur les métiers du design ?
Le métier de designer n’est pas qu’une profession artistique, même s’il faut être sensible aux formes et aux couleurs des objets. Contrairement à une toile que l’on peint, le designer va dessiner un produit qui sera utilisé par l‘homme et fabriqué en grande série. Il doit réfléchir à l’ergonomie, se demander si c’est destiné à des enfants ou à des adultes… Il doit s’intéresser aussi aux différents métiers de l’entreprise car il va collaborer avec les services marketing, management, etc.

Quels conseils donner à ceux qui sont intéressés par le métier de designer ?
Il faut suivre une formation, de niveau bac+2 à bac+5, pour développer son réseau, via les stages, et connaître les différents matériaux. Mais les études ne suffisent pas pour devenir designer, c’est aussi un métier d’autodidacte. Un designer est avant tout quelqu’un qui se pose en permanence des questions sur les objets qui l’entourent : "Pourquoi dois-je m’asseoir sur une chaise ?", par exemple. Il doit aussi avoir envie de faire évoluer la société. Au départ, je pensais devenir architecte, mais quand je me suis rendu compte qu’un bâtiment était une construction posée quelque part, ma curiosité m’a poussée vers le métier de designer.

Comment débuter dans le design ?
Un designer peut travailler pour une grande entreprise, une agence (mais les structures sont très petites et le marché très concurrentiel) ou à son compte. Quand on débute, il faut essayer de trouver un poste chez un employeur, grâce à son réseau, et en se faisant connaître via des concours ou des expos. Participer à différents concours, même si ça prend du temps et que ça ne rapporte pas toujours de l’argent, permet de constituer son book.

Quelles sont les nouvelles tendances dans le design ?
Les nouvelles technologies ont donné naissance à de nouveaux métiers comme le design numérique. Autre tendance : le design food. Il s’agit de réfléchir au goût, à la couleur, à l’odeur d’un plat (un gâteau par exemple), pour concevoir à la fois le produit et son packaging, comme un ensemble et non deux éléments distincts. De plus en plus, les attentes des clients sont prises en compte, avec des interventions de sémiologues. Le design management est aussi nouveau : il s’agit d’encadrer une équipe de designers en gérant le potentiel créatif de chaque personne. Dans les services design des grandes entreprises (comme Renault, qui compte près de 400 designers dans le monde), c’est un métier récent.

Propos recueillis par Céline Manceau
 

Le live du salon de Saint-Etienne est à suivre en direct sur les réseaux sociaux :

L'Etudiant sur FacebookL'Etudiant sur TwitterL'Etudiant sur Google+

 

Etudier à Saint-Etienne et dans sa région :

Saint-Etienne dans le classement des villes où il fait bon étudier

Les filières d'études au top à Saint-Etienne et en Rhône-Alpes

Reportage aux Mines de Saint-Etienne, avec Maxime, étudiant en 2e année

Tour de France de l'enseignement supérieur : le Centre-Est

Annuaire de l'enseignement supérieur : évaluez les établissements à Saint-Etienne et aux alentours

Annuaire des lycées : évaluez les lycées de Saint-Etienne selon vos critères

Annuaire des collèges : évaluez les collèges de Saint-Etienne selon vos critères

Sommaire du dossier
Retour au dossier Camille, 22 ans, en 3ème année de spécialisation soins du corps, après un BTS esthétique-cosmétique : « En dehors de la pratique, nous avons des cours de marketing, de gestion, de droit » Laura, 20 ans, apprentie en BTSA technico-commercial en agro-fournitures : « Il ne faut pas se lancer dans des études en apprentisssage au hasard » Constance et Pierre, en école d'ingénieurs (ENISE) : « Etre tout de suite dans le concret » Laura et Julie, en prépa economique et commerciale : « Malgré le rythme soutenu de la prépa, nous arrivons à sortir le week-end » Ndeye Daba, en 2e année de DUT GEA à Roanne « J’ai choisi cette filière parce que les possibilités de poursuites d’études sont très larges » Tristan, 19 ans, en 3e année de droit à l’Université Jean Monnet : « Je pensais qu’il fallait apprendre par cœur. C’est faux, il faut surtout comprendre » Paroles de pro – métiers de l’internet et du numérique : « Ces professions exigent une grande adaptabilité » Paroles de pro – Métiers du design : « Le designer est avant tout quelqu’un qui se pose en permanence des questions » Paroles de pro – Métiers de l’optique et de la vision : « La région Rhônes-Alpes est le deuxième pôle français d’optique » Paroles de pro - Etudes littéraires et débouchés : « Les diplômes littéraires ne sont pas périssables » Paroles de parents : « C’est plus difficile de faire de l’orientation avec ses propres enfants, qu’avec des inconnus » Paroles de parents : « Je cherche des informations sur la profession d’ophtalmo » Les trophées de l’Etudiant à Saint-Etienne : les associations et initiatives récompensées Visitez le salon de Saint-Etienne en photos