Pierre, étudiant en master 2 de psychologie à Nantes : « Je peux financer mes études avec un job étudiant sur le campus, dans un domaine proche de mon champ de recherche »

publié le 21 Mai 2007
2 min

Pierre, étudiant en deuxième année de master recherche de psychologie, a choisi Nantes pour sa proximité avec la mer et la qualité de sa formation universitaire.

Pourquoi avoir choisi Nantes pour vos études ? C’était la ville la plus proche au niveau géographique par rapport à la Vendée où j’habitais. J’ai choisi l’université de Nantes et la psychologie après un bac scientifique et une première année en BTS de biotechnologie. Cette formation ne me plaisait pas notamment pour des questions d’éthique liées à la manipulation du vivant et les organismes génétiquement modifiés entre autre. Qu’est-ce qui vous plaît aujourd’hui dans vos études ? Je peux financer mes études avec un job étudiant sur le campus, dans un domaine proche de mon champ de recherche. Je travaille pour la faculté de psychologie au sein de la cellule insertion et aussi comme tuteur ambassadeur pour le SUIO. J’ai également une mission d’observateur pour les cordées de la réussite. C’est l’idéal puisque je voudrais faire une thèse sur le thème de l’orientation scolaire et professionnel, autour de la notion d’auto-discrimination. Mieux comprendre les comportements humains, ce qui pousse un jeune à choisir telle ou telle voie, c’est passionnant. Où aimez-vous sortir sur Nantes ? J’aime bien cette ville, sa situation géographique, proche de la mer. C’est une grande ville qui reste à taille humaine. Je travaille beaucoup pour obtenir ensuite une bourse de thèse et j’ai peu de temps pour sortir. Quand je le fais, je vais me promener sur les bords de l’Erdre et sur l’île de Versailles. Le campus universitaire, très boisé, donne d’ailleurs sur l’Erdre. Propos recueillis par Maëlle Flot

Articles les plus lus

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !