Sortir à Brest, une ville où il fait bon vivre

Par Daisy Le Corre, publié le 06 Janvier 2014
5 min

En plus de proposer des formations riches et variées aux étudiants, la ville de Brest met à disposition de quoi se cultiver, se divertir, ou encore faire du sport.

Aménagement urbain : se déplacer facilement à Brest

Ouverte en juin 2012, la ligne 1 du tramway a changé la vie des Brestois en simplifiant leurs déplacements et en redonnant aux piétons une place de choix dans leur ville. L'autre projet phare en cours : la reconversion du plateau des Capucins, un ancien site militaire et industriel de 16 hectares. Logements, commerces, bureaux, équipements culturels et de loisirs devraient y élire domicile à la fin 2015.

Une cité internationale, qui accueillera une trentaine d'enseignants-chercheurs et de doctorants, sera construite à côté de la nouvelle cantine numérique et de la future grande médiathèque. Ce nouveau cœur d'agglomération sera relié par le premier téléphérique urbain de France, à la fin 2015.

Enfin, le nouveau port du Château, dans la partie Ouest du port de commerce, est un nouveau lieu de vie avec un panorama exceptionnel sur le goulet de la rade. Il peut accueillir les grandes manifestations nautiques et les géants de la course au large.

Faire de belles balades dans la ville de Brest

Du pont de Recouvrance, vous pourrez apercevoir des bateaux militaires, à défaut de pouvoir visiter la base navale (ouverte au public en été). N'hésitez pas à passer une journée à Océanopolis où vous découvrirez plus de 10.000 animaux de 1.000 espèces différentes dans des environnements marins reconstitués. En 2014, le site fêtera son dix millionième visiteur.

Autre balade incontournable : les Beaux Dimanches de la rue Saint-Malo (dernière rue pavée à ne pas avoir été bombardée pendant la guerre). C'est gratuit et il y en a pour tous les goûts : spectacles musicaux, théâtre, danse, expo, projections de films, slams, etc.

Enfin, vous pouvez profiter du sable fin et des coquillages de la plage du Trez-Hir à Plougonvelin (à 20 minutes de Brest en voiture), faire un tour à la plage du Moulin-Blanc, vous promener le long les rives de la Penfeld ou au jardin du Conservatoire national botanique.

Culture : ce qu'il ne faut pas rater à Brest

Brest comblera les cinéphiles avec ses 30 salles de cinéma aux tarifs étudiants avantageux : 4,50 € aux Studios, 5 € au Celtic et 5,80 € au multiplexe Liberté. Un second multiplexe devrait renforcer cette offre à la fin 2015, sur le futur plateau des Capucins. À ne pas rater : le Festival européen du film court, qui a lieu chaque année après la rentrée, au Quartz.

Ne pas oublier de passer à côté de la librairie Dialogues, square Monseigneur-Roull. Véritable institution brestoise (depuis 1976), cette librairie-café est un petit paradis pour ceux qui aiment bouquiner, lovés dans un canapé ou pour réviser autour d'un café quand les bibliothèques universitaires sont pleines à craquer avant les partiels.

Et après avoir fait le plein de bons bouquins, vous pourrez aller flâner gratuitement au musée des Beaux-Arts, chaque dernier dimanche du mois.

Pourquoi faire ses études à Brest - La librairie Dialogues // © Benjamin Deroche
La libraire Dialogues de Brest, idéale pour des révisions confortables. // © Benjamin Deroche

Les festivals de Brest à ne pas manquer

Tous les ans, en début d'année scolaire, de nombreuses activités sont organisées rien que pour les étudiants ! On retiendra notamment la Déambule, une déambulation nocturne dans le centre-ville, rythmée par des animations musicales et artistiques souvent insolites. À ne pas rater Bars'n Brest, un festival musical durant lequel une quinzaine de bars accueillent la nouvelle scène brestoise pendant deux jours.

En avril, sur le parking de la faculté de droit et sciences économiques, place aux Pétarades : un festival de musique gratuit, organisé par la Fédé B. C'est l'occasion de (re)découvrir des groupes professionnels ou amateurs. En 2013, les Fatals Picards et Ladylike Lily, entre autres, étaient de la partie !

Sans oublier, début juillet, le premier festival électro d'Europe, Astropolis, qui réunit toutes les tendances des musiques électroniques pour trois jours de fêtes étourdissantes à travers la ville.

Faire du sport à Brest : une multitude de choix

Le SUAPS (service universitaire des activités physiques et sportives) de l'UBO (université de Bretagne-Occidentale), c'est LE bon plan. Pour 25 €, plus de 50 sports sont proposés, de l'escalade au badminton en passant par le kayak de mer et le trampoline. Les associations sportives des grandes écoles donnent aussi accès à nombre de sports qui peuvent être pratiqués grâce à des conventions signées avec d'autres clubs.

La ville propose également des activités nautiques : aviron, canoë-kayak, catamaran, funboard, jet-ski, kitesurf, optimist, planche à voile, plongée, surf… C'est l'occasion de découvrir des sites exceptionnels tels que la rade de Brest, les rives de la Penfeld, le spot de surf du Petit-Minou. Plus d'infos auprès du service de nautisme Brest Métropole Océane sur le port du Moulin-Blanc.

Pourquoi faire ses études à Brest - La rade de Brest // © Jean-Yves Guillaume
La rade de Brest, un des nombreux sites exceptionnels de la ville. // © Jean-Yves Guillaume

Profiter des spectacles de la ville de Brest

La cité du Ponant est bien fournie en salles de spectacles et de concerts. Le Quartz est l'une des plus importantes scènes nationales de théâtre. La Carène, le Vauban, le Mac Orlan ou encore le Parc des expositions de Penfeld accueillent aussi des artistes. À la rentrée 2014, une salle de spectacles sportifs et événementiels ouvrira ses portes sur la rive droite de Brest (5.500 places).

Bon à savoir : le service culturel de l'UBO et les BDE (bureaux des élèves) des grandes écoles proposent des places de cinéma et de spectacles à des tarifs avantageux – parfois 50 % de réduction.

Articles les plus lus

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !