1. Toulouse pour l’emploi : le témoignage de Thomas à l’ISAE-Supaéro

Toulouse pour l’emploi : le témoignage de Thomas à l’ISAE-Supaéro

Envoyer cet article à un ami
Thomas a intégré l'ISAE-Supaéro de Toulouse à la rentrée 2014 avec un objectif : faire de la conception aérodynamique dans le sport automobile. // © Philippe Guionie/Myop pour l'Etudiant
Thomas a intégré l'ISAE-Supaéro de Toulouse à la rentrée 2014 avec un objectif : faire de la conception aérodynamique dans le sport automobile. // © Philippe Guionie/Myop pour l'Etudiant

Première au classement général, première métropole étudiante et première en matière d’emploi, Toulouse accumule les points auprès des étudiants. Étudiant à l’ISAE-Supaéro, Thomas sait qu’il n’aura aucun problème pour trouver un poste dans la ville rose une fois diplômé.

À Toulouse, on compte plus d'une quinzaine de Junior-Entreprises. Thomas est élève à l'école d'ingénieurs ISAE-Supaéro et vice-président de l'une d'entre elles : Supaéro Junior Conseil.

"Une JE, c'est comme une entreprise, mais gérée par des étudiants. En parallèle des cours, nous travaillons pour des boîtes sur des projets appelés 'études', à des tarifs préférentiels. En tant que vice-président, je gère la globalité des études, je réponds aux appels d'offres, je participe aux premières réunions avec les clients. Je vérifie ensuite que tout se passe bien. Nous sommes une vingtaine d'étudiants à travailler ici pour un nombre de clients variable. Nous avons signé une douzaine d'études l'an dernier." Une vraie expérience professionnelle, qui booste le CV.

“60 % des diplômés de mon école toulousaine s’orientent vers l’aéronautique.”

Après un parcours classique bac puis classe préparatoire scientifique à Blois et à Tours, Thomas a intégré l'école toulousaine à la rentrée 2014 avec un objectif : faire de la conception aérodynamique dans le sport automobile. Une vocation qui devrait, à terme, le mener loin de Toulouse, à l'étranger. "Mais 60 % des diplômés de l'école s'orientent vers l'aéronautique, le secteur phare de la région. Les autres se dirigent vers d'autres domaines d'activité tels que la finance ou l'environnement." Dans tous les cas, les propositions d'embauche tombent souvent avant la fin des études.

Ses lieux ou événements préférés

Le Café populaire : "Ce bar à la déco street art, situé près du quartier Jean-Jaurès, donne des concerts sympa. Les happy-hours permettent aux étudiants de bénéficier de tarifs attractifs."

Le Nez rouge : "C'est un resto du quartier Carmes, avec une déco en briques apparentes. Le propriétaire ne propose que 2 ou 3 plats par jour, car ils sont réalisés avec des produits frais du marché. Il y a une belle carte de vins."

La Prairie des filtres : "Un parc très sympa pour se détendre, au bord de la Garonne. On y organise des pique-niques et des apéritifs. L'été, la mairie dépose du sable. On peut jouer au beach-volley."

Le Rio Loco : "Ce festival annuel a lieu en juin. Pendant plusieurs jours, des artistes, connus ou inconnus, donnent des concerts."

Supernova : "Le gala de l'école ISAE-Supaéro ! Il a lieu en novembre. C'est un événement important, où étudiants et jeunes diplômés se retrouvent. Je fais partie de l'équipe organisatrice.”