Architecture

Les études d’architecture se déroulent au sein d’écoles spécialisées qui développent le goût du dessin et stimulent la créativité.

Architecture

Les études d’architecture se déroulent en cinq ans, au sein de l’une des 20 Écoles Nationales Supérieures d’Architecture (ENSA) placées sous tutelle du ministère de la Culture. Ces écoles sont publiques. Il en existe six en Île-de-France et 14 dans les autres régions, dont celle de Montpellier, qui détient une antenne à La Réunion. Une sixième année est nécessaire pour obtenir l’HMONP (Habilitation de l’Architecte Diplômé d’État à l’exercice de la Maîtrise ­d’Œuvre en son Nom Propre). Ce diplôme d’État permet à l’architecte de signer ses bâtiments et d’en être légalement responsable.

Les études sont accessibles après le bac. Le métier d’architecte exige notamment des notions de physique des matériaux et de mathématiques, il faut donc choisir ses spécialités de première en fonction de son projet.

En plus des 20 écoles publiques, on peut citer trois autres écoles : l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées), à Strasbourg, publique aussi, mais qui est à la fois une école d’ingénieurs et une école d’architecture et délivre un diplôme d’État ; l’ESA (École Spéciale d’Architecture), à Paris, une école privée reconnue par l’État ; enfin, une école qui délivre un titre d’établissement, l’école Confluence, à Paris.

De plus en plus d’écoles d'architecture proposent un double diplôme ingénieur-architecte en partenariat avec des écoles d’ingénieurs (c’est le cas des ENSA de Paris-BellevilleMarne-la-Vallée, Bretagne-RennesClermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Strasbourg, Toulouse et de l’ESA Paris).

Écoles d’architecture : plus 20 établissements dans toute la France

Chacune des 20 écoles d’architecture sous tutelle du ministère de la Culture organise sa propre procédure d’admission sur dossier et entretien.

Dans quelques-unes d’entre elles, il faudra présenter des travaux personnels. Une fois admis(e), vous obtenez d’abord en trois ans un diplôme d’études en ­architecture (niveau licence). Puis, en deux ans, le diplôme d’État d’architecte conférant le grade de master.


Pour les étudiants visant le double cursus architecte-ingénieur, le bac avec des spécialités scientifiques et une mention “bien”, de préférence, est indispensable. Les études sont alors prolongées d’un an au minimum.  

L’INSA Strasbourg : une école d’architectes et d’ingénieurs

L’accès à l’'INSA Strasbourg se fait via un concours (à bac+1) qui porte sur les disciplines au programme de la première année de classe préparatoire scientifique, avec des épreuves écrites (dont du dessin) et orales (langue et entretien de motivation). 

La formation dure cinq ans et est sanctionnée par le diplôme d’architecte INSA reconnu par l’État. Une année supplémentaire est nécessaire pour obtenir la HMONP ou un double diplôme d’architecte-ingénieur.

L’ESA Paris : reconnue par l’État

L’ESA (École Spéciale d’Architecture) Paris est accessible au niveau bac sur épreuves écrites (notamment de dessin) et entretien avec présentation d’un dossier de travaux personnels.

Un “cycle découverte” d'un an permet à des élèves dont le niveau est insuffisant pour intégrer l’école de se préparer au test d’entrée. L’école propose deux rentrées par an, l’une en septembre, l’autre en mars.

Les élèves ont aussi la possibilité de préparer un double diplôme architecte-ingénieur en suivant un cursus de sept ans, mis en place avec l’ESTP (École Spéciale des Travaux Publics) de Cachan. L’ESA est habilitée à délivrer l’HMONP.

Lire aussi :  Quelles études suivre pour devenir architecte ?

Info plus

architectes.org, site du conseil de l’Ordre des architectes.
archi.fr, portail pour accéder à chacune des 20 écoles du ministère de la Culture.

Retour aux études par secteur.

Autres témoignages