1. Supérieur
  2. Tests et examens de langues
  3. L'anglais facile : 33 cours pour progresser à l'écrit
  4. Cours d'anglais 17 : les énoncés affirmatifs, négatifs et interrogatifs
Coaching

Cours d'anglais 17 : les énoncés affirmatifs, négatifs et interrogatifs

Envoyer cet article à un ami
L'anglais facile : 33 cours pour progresser à l'écrit // leçon 17 // © Juliette Lajoie
L'anglais facile : 33 cours pour progresser à l'écrit // leçon 17 // © Juliette Lajoie

Les énoncés affirmatifs et négatifs ne présentent pas de difficulté particulière en anglais, mais un rappel n'est jamais inutile, comme l'explique Gaëlle Jolly, auteur du guide "Anglais au lycée : faites la différence", publié aux Éditions de l'Etudiant (extraits).

Vous trouverez ci-après quelques rappels sur l’ordre des mots dans les énoncés affirmatifs et interrogatifs et sur les termes qui peuvent entraîner une inversion du sujet et de l’auxiliaire dans les énoncés négatifs.

Les énoncés affirmatifs

fleche-rouge La place du complément d’objet

On ne sépare jamais le complément du verbe en anglais.
We saw a good film last night on TV.

fleche-rouge La place du complément de manière

On place le complément de manière après le complément d’objet en anglais.
We enjoyed our last holiday very much. (Nous avons beaucoup aimé nos dernières vacances.)

fleche-rouge La place des adverbes de fréquence

Les adverbes comme always, usually, sometimes se placent avant le verbe, sauf quand il s’agit de be, et entre l’auxiliaire et le verbe quand il s’agit d’une forme verbale composée.
I often call my sister who lives in New York (Je téléphone souvent à ma sœur qui vit à New York).
I was always late for school when I was younger (Je n’étais jamais en retard à l’école quand j’étais plus jeune).
I may never come back (Je ne reviendrai peut-être jamais).

fleche-rouge La place des compléments de temps et de lieu

Ils se placent généralement en fin d’énoncé et les compléments de lieu précèdent ceux de temps.
We lived in the same city for five years (Nous avons vécu cinq ans dans la même ville).

fleche-rouge Do ou did dans les énoncés affirmatifs

On peut trouver l’auxiliaire do/did dans un énoncé affirmatif mais il a un sens bien particulier : il permet de confirmer ou contredire ce qui a été dit. Dans ce cas-là, l’auxiliaire est accentué à l’oral. On parle de forme d’insistance ou emphatique.

La forme emphatique trouve très facilement sa place dans un dialogue et apporte de l'authenticité.
She said that she would talk to him and she did (Elle a dit qu’elle lui parlerait et elle l’a fait).
I did tell them that it was impossible for us to accept their offer (Je leur ai bien dit qu’il nous était impossible d’accepter leur proposition).

Les énoncés négatifs

fleche-rouge Le recours à un auxiliaire

Il est obligatoire pour obtenir un énoncé négatif.
I don’t like horror films (Je n’aime pas les films d’horreur).
They didn’t visit the zoo (Ils n’ont pas visité le zoo).

fleche-rouge Les termes négatifs ou restrictifs

L’empoi de not est impossible quand on emploie never (jamais), nobody (personne), nothing (rien) ou encore hardly (à peine) ou ever (jamais) dont le sens est négatif. Rappelez-vous que deux négations se neutralisent !
I hardly know her (Je ne la connais pas vraiment).

fleche-rouge La mise en relief

Certains termes négatifs comme never (jamais), no sooner (à peine) ou not only (non seulement) peuvent être placés en tête de phrase, entraînant une inversion sujet/auxiliaire. Il faut alors introduire un auxiliaire au présent et prétérit simple pour permettre l’inversion.
Ce type de construction correspond à un niveau de langue soutenu.
No sooner had their mother left the room than the children started crying (À peine leur mère avait-elle quitté la pièce que les enfants se mirent à pleurer).

Les énoncés interrogatifs

fleche-rouge L’inversion sujet/auxiliaire

Une question en anglais fait toujours apparaître un auxiliaire.
What did she tell you to do? (Qu’est-ce qu’elle t’a dit de faire ?)
Sauf si on interroge sur le sujet grammatical de la phrase. Who told you to do that? (Qui t’a dit de faire cela ?)

fleche-rouge Les interro-négatives

Une négation peut être introduite dans une question.
Doesn’t he act strangely? (Ne se comporte-t-il pas bizarrement ?)

fleche-rouge La place de la préposition

Elle est maintenue à droite du verbe dans les questions.
What does she blame him for? (Que lui reproche-t-elle ?)

Exercices corrigés

1. Remettez les mots dans l’ordre pour retrouver des énoncés corrects :
a. visited/last year/we/the Lake District.
b. sometimes/phone/him/I.
c. on Sundays/they/for a walk/go/often.
d. You/?/every night/watch/do/TV.

2. Mettez les phrases suivantes à la forme négative (-) ou interrogative (?) :
a. He didn’t know she was back. (?)
b. They’d be delighted to share the house with them. (-)
c. They can understand what I’ve been through. (?)
d. They will leave him alone. (?)
e. She’s been trying to contact you. (-)

3. Reformulez en mettant la partie en gras en relief. Apportez les modifications nécessaires.
a. They had no sooner arrived than it started raining.
b. I not only realised that I had forgotten to warn them but I also remembered that I didn’t have their phone number.
c. I had never seen him so furious!
d. We had hardly started when we were interrupted.
e. You will get such detailed information nowhere else.

Voir les corrigés.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
"Anglais au lycée : faites la différence",
par Gaëlle Jolly et Alex Taylor.

Pour aller plus loin : Fleex.tv : apprenez l’anglais en regardant vos séries préférées ! / L'anglais facile : 5 cours pour progresser à l'oral

Sommaire du dossier
Retour au dossier Cours d'anglais 1 : le présent simple et le présent be+ing Cours d'anglais 2 : la différence entre prétérit simple et prétérit be+ing Cours d'anglais 3 : le present perfect Cours d'anglais 4 : savoir choisir entre le present perfect et le prétérit Cours d'anglais 5 : le pluperfect Cours d'anglais 6 : distinguer for, since, ago, during Cours d'anglais 7 : le futur en anglais Cours d'anglais 8 : progresser en lisant la presse Cours d'anglais 9 : lire un roman en anglais ? Yes, I can! Cours d'anglais 10 : les subordonnées en that et what Cours d'anglais 11 : les subordonnées relatives Cours d'anglais 12 : les subordonnées de condition, de temps, d'opposition et autres Cours d'anglais 13 : comprendre à quoi servent les modaux Cours d'anglais 14 : les modaux et l'expression de la probabilité Cours d'anglais 15 : les verbes prépositionnels ou à particules adverbiales Cours d'anglais 16 : l'hypothèse et l'irréel Cours d'anglais 17 : les énoncés affirmatifs, négatifs et interrogatifs Cours d'anglais 18 : poser des questions en anglais Cours d'anglais 19 : les réponses courtes et les question tags Cours d'anglais 20 : base verbale et "faire faire" Cours d'anglais 21 : ne plus se tromper entre gérondif et infinitif Cours d'anglais 22 : maîtriser le passif Cours d'anglais 23 : le style indirect Cours d'anglais 24 : savoir choisir entre a, the ou Ø Cours d'anglais 25 : comprendre la différence entre dénombrable et indénombrable Cours d'anglais 26 : few, little, a lot of, many, much et autres quantifieurs Cours d'anglais 27 : la mise en relation des noms avec of, le génitif ou les noms composés Cours d'anglais 28 : les mots dérivés Cours d'anglais 29 : place et formation de l'adjectif Cours d'anglais 30 : exprimer la comparaison Cours d'anglais 31 : les pronoms personnels, possessifs, réciproques et réfléchis Cours d'anglais 32 : comment traduire "il y a" Cours d'anglais 33 : quelques confusions fréquentes à éviter