La partie Speaking du TOEIC : tout ce qu’il faut savoir

Par Global-Exam, avec l'Etudiant, publié le 13 Octobre 2021
4 min

Les certifications TOEIC (Test Of English For International Communication) sont reconnues internationalement et plébiscitées dans les contextes académiques et professionnels. Elles permettent d’évaluer les 4 compétences linguistiques des personnes non-anglophones. Nous insistons dans cet article sur la partie Speaking particulièrement redoutée des candidats.

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir la partie speaking du TOEIC

Le TOEIC en bref

Le TOEIC se décompose en deux certifications, exigeant le passage de deux épreuves distinctes :

  • Le TOEIC Listening and Reading qui mesure les niveaux de compréhensions orale et écrite, et
  • Le TOEIC Speaking and Writing qui évalue la production écrite et l’expression orale.

Le passage de ces deux certifications permet d’avoir une évaluation globale et fiable du niveau de maîtrise de l’anglais d’un candidat à un instant T. Le TOEIC est un précieux sésame qui permet de façon générale de valider les aptitudes linguistiques d’une personne souhaitant évoluer dans un contexte anglophone. De plus, il est fréquemment exigé l’obtention d’un certain score pour les étudiants ingénieurs afin de valider leur diplôme. Les étudiants souhaitant intégrer une école de commerce en admission parallèle seront également contraints par un score minimum.

Lire aussi

La partie expression orale du TOEIC

Administré sur ordinateur dans les centres de tests, le TOEIC Speaking and Writing mesure les compétences d’expression orale et écrite. La partie Speaking est une épreuve de 20 minutes, durant laquelle onze exercices sont soumis au candidat. La prononciation, l’intonation, l’accentuation, la grammaire, le vocabulaire et la pertinence ainsi que l’exhaustivité du contenu sont les critères retenus pour déterminer le niveau de maîtrise orale de l’anglais. Des exercices permettant d’évaluer les connaissances linguistiques des niveaux débutant à avancé. La typologie des exercices permet en effet, de distinguer les productions orales simples et compréhensibles, des discours plus appropriés et élaborés, dans des situations de la vie quotidienne ou issues du monde professionnel.

Lire aussi

Les questions posées se répartissent de façon suivante :

  • Questions 1 & 2 : lire un texte à voix haute
  • Question 3 : décrire une image
  • Questions 4 à 6 : répondre aux questions
  • Questions 7 à 9 : répondre aux questions en utilisant les informations fournies
  • Question 10 : proposer une solution
  • Question 11 : exprimer une opinion.

Le score obtenu est valable 2 ans. Au-delà, le programme TOEIC préconise de passer de nouveau l’examen, considérant que les compétences d’un candidat sont susceptibles d’évoluer entre temps. L’usage fréquent de la langue anglaise favorise l’amélioration d’un niveau, tandis qu’un usage sporadique de l’anglais risque inversement de détériorer un niveau de connaissances préalablement acquis.

Pour en savoir plus sur la partie Speaking du TOEIC, n’hésitez pas à vous rendre sur GlobalExam qui vous apportera d’autres informations utiles sur la structure du test ainsi qu’un exemple de texte type.

Nos conseils pour réussir cette partie

Du TOEIC Listening and Reading au TOEIC Speaking and Writing, les conseils suivants sont applicables aux différentes épreuves. Afin d’optimiser un score au TOEIC, il est vivement conseillé de :

  • Se familiariser avec le format et la structure du test. Ainsi le candidat ne sera pas surpris de lire un texte à voix haute, de décrire une image, de répondre à des questions ou encore d’exprimer une opinion.
  • Connaître les consignes de chaque exercice permet de débuter l’examen sereinement. La plateforme GlobalExam global permet de s'entraîner au travers de nombreux exercices pour gagner en confiance et en fluidité à l’oral.
  • L’immersion dans la langue anglaise est un atout indéniable. Les ressources sont nombreuses pour améliorer son anglais, lire la presse ou un roman permet d’enrichir son vocabulaire. Regarder un film, une émission ou des séries fait travailler l’oreille, améliore le niveau de compréhension et permet de découvrir des expressions idiomatiques.
  • Se procurer un manuel de préparation dédié au TOEIC permet d’avoir accès aux questions types fréquemment posées.

Nos conseils spécifiques à l’épreuve Speaking sont liés à l’usage autant que possible de la langue anglaise. Il peut s’agir de :

  • Lire, écouter des passages en anglais, les répéter à voix haute pour améliorer la prononciation. S’entraîner à effectuer ce travail seul, face à son ordinateur, pour reproduire les conditions du jour de l’examen.
  • Apprendre des listes de vocabulaire et des connecteurs de liaison utiles pour décrire une image, pour structurer une réponse et pour argumenter.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

Les derniers articles

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !