TOEFL vs IELTS : quelles différences ?

Par Global-Exam, avec l'Etudiant, publié le 20 Octobre 2021
4 min

Les certifications TOEFL (Test of English as a Foreign Language) et IELTS (International English Language Testing System) sont très largement plébiscitées pour mesurer la maîtrise des 4 compétences linguistiques : compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite et expression orale.

Quelles sont les différences entre le TOEFL et l’IELTS ?

Les points communs entre l’IELTS et le TOEFL ?

L’IELTS et le TOEFL sont toutes deux des certifications reconnues internationalement avec pour objectif commun l’évaluation des connaissances linguistiques d’un candidat.

L’un développé par le British Council, l’autre par ETS (Educational Testing Service), leur objectif commun est de démontrer le niveau d’anglais des candidats au travers d’épreuves de :

  • Compréhension orale
  • Compréhension écrite
  • Expression orale
  • Expression écrite.

L’un ou l’autre de ces tests témoignent de votre niveau d’anglais, validant ainsi un niveau d’anglais qui vous sera utile pour démontrer votre capacité à étudier ou travailler dans un environnement anglophone. Ces tests sont très souvent exigés dans la poursuite des cursus universitaires à l’étranger, dans un pays anglophone ou non.

Il est toutefois important de mentionner que le TOEFL sera préféré pour les destinations nord-américaines, tandis que l’IELTS aura la préférence des universités britanniques. Vous pouvez trouver une présentation du test de l’IELTS ainsi que des exemples de sujets-type sur le blog de GlobalExam, plateforme 100% en ligne spécialisée dans la préparation aux certifications linguistiques.

Les différences entre ces 2 tests ?

Si sur le fond, l’ensemble des connaissances linguistiques sont évaluées, quelques différences sont à noter au niveau du déroulement même des épreuves :

  • Sur la partie compréhension orale, les questions sont répondues via un questionnaire à choix multiples pour le TOEFL. Tandis que l’IELTS peut exiger des réponses écrites. De plus, les accents sont plus diversifiés qu’avec le TOEFL.
  • Sur la partie compréhension écrite. L’IELTS opte pour un mix QCM et questions ouvertes. Les questions s’appuient sur des documents écrits mais également des graphiques ou des organigrammes. Ainsi la diversité des supports est plus importante et les réponses attendues ne se limitent pas à un QCM comme pour le TOEFL.
  • Sur la partie expression orale. Deux approches très différentes. L’entretien d’expression orale est individuel et se passe en « face à face » avec un examinateur pour l’IELTS alors que muni de votre microphone, vous vous exprimerez face à l’ordinateur pour le TOEFL.
  • Sur la partie expression écrite des deux examens. Le TOEFL s’appuie sur des lectures et des enregistrements audios, une compilation de sources pour ensuite rédiger vos essais. L’IELTS s’appuiera uniquement sur des contenus factuels uniquement écrits telles que des données graphiques pour donner matière à vos contenus écrits.

Aux différences des épreuves s’ajoutent quelques autres éléments de différenciation qui peut vous aider à opter pour l’une ou l’autre certification :

  • Les durées d’épreuves sont différentes, 2h45 pour l’IELTS et 4 h pour le TOEFL.
  • Le TOEFL est corrélé au CECRL (Cadre Commun Européen de Référence pour les Langues), ce qui n’est pas le cas pour l’IELTS.
  • Les barèmes de notation diffèrent. Votre niveau est évalué pour l’IELTS sur une échelle de 0 à 9 tandis que le TOEFL est noté sur 120.
  • L’administration du test sur papier pour l’IELTS, alors qu’il est sur ordinateur pour le TOEFL.

Pour avoir une idée de votre niveau, n’hésitez pas à passer un test de placement en anglais.

Que privilégier entre ces 2 tests ?

Si ces deux tests mesurent votre capacité à évoluer dans un environnement anglophone et permet de mesurer l’ensemble des compétences linguistiques, le choix du TOEFL ou de l’IELTS devra être motivé par des arguments concrets tels que :

  • La destination géographique pour la poursuite de vos études. Certaines destinations privilégient une certification plus qu’une autre, comme énoncé précédemment.
  • Les services d’immigration peuvent exiger l’IELTS pour l’obtention d’un visa.

Globalement, l’IELTS est considéré comme plus difficile, de par la diversité des supports utilisés pour évaluer votre niveau. De plus, l’épreuve d’expression orale y est particulièrement redoutée, car individuelle face à un examinateur.

Nous espérons que ce petit tour d’horizon des similarités et des particularités de chacun de ces tests vous permettra de faire un choix éclairé.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

Les derniers articles

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !