1. Brevet 2017 : les conseils des lycéens pour assurer
Témoignage

Brevet 2017 : les conseils des lycéens pour assurer

Envoyer cet article à un ami
Un examen moins dur qu'on ne l'imagine, mais qui reste fatiguant. // © Sam Edwards / PlainPicture / Caiaimages
Un examen moins dur qu'on ne l'imagine, mais qui reste fatiguant. // © Sam Edwards / PlainPicture / Caiaimages

Réussir le brevet sans stress : c'est encore les élèves qui ont déjà passé ce premier examen qui en parlent le mieux. Quels souvenirs en gardent-ils ? Quels sont leurs conseils ? Voici les astuces de trois d'entre eux.

Paul, Victor et Salomé ont passé leur brevet en 2015, avec succès. Aujourd'hui lycéens, ils vous livrent leurs conseils pour que vous réussissiez cette année. Des astuces et un ressenti qui vous aideront, même si en 2017 vous avez à faire à de toutes nouvelles épreuves

Lire aussi : ce qu'il faut savoir sur le brevet 2017

"Moins dur qu'on ne l'imagine"

"Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus dur." Paul, 16 ans, en première dans le Nord (59), se veut rassurant sur la complexité des épreuves. "C'était facile, surtout en maths", se souvient le lycéen. "J'étais pourtant très stressé avant de passer l'examen, surtout que j'avais envie d'une mention. Mais ce n'est pas si dur : quand on est devant sa copie, on oublie le reste, on est concentré et tout se passe bien." Pour lui, le brevet a été un bon moyen de conclure le collège et de découvrir les vraies conditions d'un examen.

Même son de cloche chez Salomé, 16 ans, en lycée en Seine-Saint-Denis, qui a trouvé l'examen "plutôt simple". "Pendant l'année, les devoirs surveillés étaient beaucoup plus durs", constate la lycéenne. "Des élèves de ma classe qui étaient un peu en difficulté pendant l'année ont même eu leur brevet." Si Salomé était un peu stressée avant les épreuves, "le jour J, ça allait, c'était une ambiance sérieuse mais détendue". 

Pas de surprise non plus pour Victor, 17 ans, scolarisé dans les Hauts-de-Seine (92). "On est bien préparé avec le brevet blanc. Les conditions d'examen sont identiques", témoigne-t-il. 

Lire aussi : Ferez-vous mieux que vos prédécesseurs au brevet ?

"Ne pas s'en faire une montagne"

Autre élément qui a marqué Paul : le temps. "J'ai fini toutes mes épreuves très en avance, à part en français", se rappelle-t-il. Une marge bien appréciée pour pouvoir se relire et soigner sa copie. Ses conseils pour être au top le jour J : multiplier les exercices. "Il faut en faire le plus possible pour être bien préparé. On tombe souvent sur un sujet similaire, ça aide bien", confie-t-il. 

Pour faire la différence, "il faut bien relire ses cours pour se remettre à jour, notamment en histoire", conseille Victor. "Et ne pas stresser : si on a travaillé pendant l'année, il n'y a pas de souci." S'il devait repasser son examen cette année, le lycéen insisterait plus sur le français : "Je m'attarderais davantage sur la méthodologie : compréhension de texte et rédaction."

Lire aussi : La mention au brevet, à quoi ça sert ?

Salomé, de son côté, recommande de bien lire les questions en français pour être sûr d'en comprendre le sens. "Certaines sont formulées de manière compliquée, alors que l'exercice est simple", expose la lycéenne. Derniers conseils : "Surtout ne pas se faire une montagne du brevet et bien dormir. On ne se rend pas compte mais deux jours d'examens, c'est fatiguant." 

BREVET 2017 : DÉCOUVREZ SI VOUS AVEZ RÉUSSI LE JOUR J

- Les corrigés du brevet 2017 dès le jour des épreuves

- Reçu ou pas ? Mention ou pas ? Les résultats du brevet 2017 sur letudiant.fr